fr | en

Séparés par des virgules

Une recherche tournée vers l'avenir

Pluridisciplinaire, l’Université d’Angers a développé des thématiques fortes de recherche autour du végétal, des matériaux et du photovoltaïque notamment, dans le domaine de la santé et des sciences sociales et humaines (tourisme, enfance, études sur le genre…).

Ses 850 chercheurs se répartissent dans 26 unités de recherche, dont 13 labellisées par des organismes de recherche (CNRS, Inserm, Inra).

Cinq SFR, Structures fédératives de recherche (végétal, santé, LLSH, math-stic et matériaux) sont chargées de l’animation scientifique et de la coordination des plateformes technologiques mutualisées.

Grâce à un réseau d’ingénieurs filières et chargés d’affaires au sein des pôles de recherche, et avec l’appui de la Satt Ouest Valorisation, l’UA conduit une politique volontariste de détection, d’encouragement et d’accompagnement au transfert de technologie et de savoir-faire des laboratoires vers le monde socio-économique.

 

 

Actualités

  • Le réseau SAM a été officiellement lancé le 27 novembre par les centres hospitaliers d’Angers et du Mans et les universités de ces deux villes. Son objectif : générer des collaborations dans le domaine de la santé et de l’activité physique, associant les métiers de l’ingénierie et les sciences humaines et sociales.
  • L'ouvrage collectif Abécédaire de la géographie de la santé est paru en octobre 2019. Impliquant 29 auteur·e·s dont 6 membres de l’UA, il éclaire les concepts et idées-clés qui permettent d’appréhender la dimension territoriale et spatiale des faits de santé.
  • Le programme de recherche Strada (Sciences et transdisciplinarité autour des autoroutes) questionne de manière interdisciplinaire l’univers autoroutier, ses représentations, ses impacts, sa sociologie… Un premier colloque sur « l’autoroute et le développement durable » a eu lieu le 7 novembre.
  • Le 20 novembre, le programme Enjeu[x] organise, en collaboration avec le cluster d’entreprises NovaChild et le Réseau Grandir Ensemble, une journée « Innovons pour le bien-être des enfants », à l’hôtel de région à Nantes. L'occasion de découvrir quelques-unes des avancées initiées par ces partenaires dans le domaine de l'enfance.
  • Les publications scientifiques de l’Université d'Angers sont désormais librement accessibles depuis l'archive ouverte HAL | UA. Le nouvel outil qui remplace Okina a été présenté lors de la semaine de l’open access, organisée du 21 au 24 octobre.

Le saviez-vous ?

Actuellement, l'UA apparait deux fois au classement de Shanghai (en Sciences de l'agriculture et en Médecine clinique)

Chiffres clés 2018 de la recherche partenariale

Scroll