fr | en

Séparés par des virgules

À la rencontre des féministes bretonnes et ligériennes des années 1970archives de l'intime

Conférence gesticulée par Marine Gilis doctorante au laboratoire Temos.

Horaire : 18h30
Lieu : Campus de Cholet, amphi Césaire.

Une petite balade dans les années 1970, ça vous tente ? Partez à la rencontre de militantes féministes pour comprendre ce qui s’est joué en cette période de réformes législatives sur la contraception, l’IVG, le viol, les violences et l’égalité.

"Au cours de cette conférence gesticulée, je vous emmène avec moi pour discuter de mon travail de recherche sur l’expérience de libération sexuelle des militantes des groupes femmes (ou mouvement de libération des femmes) en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Nous verrons comment s’est organisé un de mes terrains de recherche, dont la particularité est d’avoir duré 3 semaines, avec comme mode de déplacement, le vélo. Je vous ferai ainsi voyager en Bretagne et je partagerai avec vous la beauté des paysages, les joies des rencontres et les bonheurs comme les difficultés d’une randonnée à vélo.

Nous partirons ensuite explorer les archives de militantes nantaises, angevines, nazairiennes. Nous nous retrouverons en 1982 à manifester place Graslin à Nantes. Nous irons à la permanence du groupe femmes d’Angers. Nous célébrerons la fête des mères en 1974 place du ralliement (Angers) et nous demanderons aux nazairiennes ce qu’elles en pensent. Nous lirons quelques extraits du journal "Les femmes et les femmes d’abord" édité par des femmes d’Angers, de Tours, de Caen et de Poitiers. Après un tour au Planning familial, nous finirons la soirée en buvant un verre à la cafète de femmes Les Danaïdes.

Cette conférence est une invitation à l’aventure, alors embarquez !"

Marine Gilis est doctorante en histoire à l’Université d’Angers. Elle travaille sur l’expérience de libération sexuelle des militantes du MLF en Bretagne et Pays-de-la-Loire. Dans le cadre de sa thèse, elle réalise des entretiens avec des militantes du MLF et travaille également à partir d’archives. Elle retranscrit en peinture les sensations, les images et les révoltes que lui inspirent ses recherches.

Le Mois du genre 2020Télécharger le programme pdf

Scroll