fr | en

Séparés par des virgules

Sans titre, sans genre. Carte blanche à l'Esad-Talm

Une semaine consacrée au genre, lancement le lundi 11 mars à l'Esad-Talm : 

16h30 : ouverture de l'exposition Sans titre, sans genre
18h00 : conférence de Sam Bourcier, auteur de Queer Zones
19h : vernissage
Lieu : Esad-Talm

« Penser le genre comme “technologie du sexe” en s’inspirant de la théorie de la sexualité de Michel Foucault et avancer la proposition que le genre, en tant que représentation et autoreprésentation est aussi le produit de technologies sociales variées comme le cinéma et les discours institutionnalisés, les épistémologies et les pratiques critiques ainsi que les pratiques de la vie quotidienne, peuvent constituer un point de départ ». En 1987, Teresa de Lauretis ouvrait une approche technologique et multifactorielle des constructions de genre. Dans le sillage de Lauretis, la théorie queer est née de l’analyse des images et de la culture populaire, elle provient des pratiques artistiques et de la performance et se reformule par la pratique et les expériences situées.

Les étudiant·e·s-artistes de l’ESAD investiront leur école pendant une semaine dans le cadre du mois du genre en présentant leurs travaux qui interrogent féminismes, trans-féminismes, théorie queer, culture LGBTQ+. Le programme a été coordonné par les étudiant·e·s du séminaire de Chloé Maillet « Gorille, rat et nous », centré sur les théories de genre, race et espèce et du cours de Vanessa Theodoropoulou « Show and tell », abordant les féminismes dans l’histoire des arts.

Programme de la semaine du 11 au 15 mars

  • Exposition ouverte du 11 au 15 mars
  • Cycle de projections documentaires et fictions :
    • Mardi 12 à 18h : Paris is burning, Jennie Livingstone, 1990
    • Mercredi 13 à 18h : Pink Flamingos, John Waters, 1972 (int. -16ans)
    • Jeudi 14 à 18h : The Rocky Horror Picture Show, Jim Sharman,1975, performances et soirée de clôture.

 

En partenariat avec

Le Mois du genre 2019Télécharger le programme pdf

Scroll