fr | en

Séparés par des virgules

Sandrine Emin-GuibertResponsable LP "GEstion de Projets et Structures Artistiques et Culturels" - Gestion

    • Institut Universitaire de Technologie - IUT
    • Departement GEA - Enseignants et Chercheurs
      0244688859
    • 4 bd Lavoisier - BP 42018 - 49016 - Angers
    • Responsable LP "GEstion de Projets et Structures Artistiques et Culturels" - Gestion
    • A2-22

    Afficher Institut Universitaire de Technologie sur une carte plus grande

    Discipline

    Sciences de Gestion

    Thèmes de recherche

    Entrepreneuriat (émergence, modèle d'affaires)

    Entrepreneuriat collectif

    Entrepreneuriat en Économie sociale et solidaire

    Entrepreneuriat culturel et créatif - Clusters - quartiers et villes créatives.

    CV

    • Mini-Biographie :ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de  Cachan (ENS), agrégée du secondaire en économie et gestion option gestion comptable et financière (1998), titulaire d’un doctorat en sciences de gestion (2003, Prix de thèse transversale de la FNEGE), je suis maître de conférences depuis le 1er septembre 2004 à l’université d‘Angers après avoir enseigné à l’IAE de Grenoble 2 de septembre 1999 à août 2004 en tant qu’Attachée Temporaire d’Enseignement et de Recherche et Allocataire monitrice normalienne.
    • Formation
    • Doctorat en sciences de gestion, Grenoble 2 (2003), L’intention de créer une entreprise des chercheurs publics : le cas français., Prix de thèse Transversale de la FNEGE.

      DEA de sciences de gestion, option Management Stratégique - Grenoble 2 (1999)

      Agrégation de l'enseignement du second degré - Economie et Gestion (1998)

      Magistère de Sciences de Gestion et Sciences Economiques, Ecole Normale Supérieure de Cachan (1997)

      Elève de l’Ecole Normale Supérieure de Cachan - Economie et Gestion

    • Cours principaux dispensés :
    • Entrepreneuriat, Stratégie d'entreprise, Management spécialisé (management des organisations culturelles, management des PME, management des organisations de l'ESS), Business game.
    •  
    • Responsabilités pédagogiques
    • Responsable de la licence professionnelle Gestion de projets et structures artistiques et culturels, IUT d’Angers depuis 2009.
    • Référente Entrepreneuriat pour l’IUT d’Angers.
    • Responsable du Recrutement pour le DUT GEA (2008-2010)
    • Responsable des Etudes pour le DUT GEA (2005-2007)
    • Responsabilités scientifiques
    • Organisation de colloques et de journées scientifiques (ex. lors des 3 dernières éditions du Forum Entreprendre dans la culture, Ministère de la culture/AEI)

      Implication dans des programmes de recherche : au niveau national (ANR SCAENA) et 4 au niveau régional ou inter-régional.

      Participation à 2 jurys de thèse et 1 co-encadrement de thèse

      Responsable de l’Axe «Risques, Innovations, Coopérations » de la Structure Fédérative de Recherche en LLSHS (SFR Confluences) de l’UA, depuis 2015

      Membre du CA puis du Bureau de l’Académie de l’Entrepreneuriat et de l’innovation, depuis 2014

      Réviseur pour plusieurs revues.

    • Contrats de recherche
    • 2019-2021

      Membre du programme « SCAENA » (Cultural Scenes, Atmospheres, and Urban Transformations), financé par l'ANR. Based on the cultural scene concept, the SCAENA project aims to analyze the complex embeddedness between the cultural and artistic activities, the presence of start-ups or creative entrepreneurs, and the socio-urban configuration of a territory. Beyond a theoretical and methodological reflection on the concept of scene, it analyses the emergence conditions, the visibility, and the development of scenes and study their strategic issues, especially for urban governments.

    2010-2014

    Co-responsabilité de  l’axe « Attractivité du territoire : culture, aménagement et développement économique » analysant les ressorts et enjeux d’une spécialisation sur la culture pour un territoire, du programme régional « Valeur(s) et Utilités de la culture : une perspective territoriale », financé par la Région Pays de la Loire et labélisé MSH Ange-Guépin (Nantes) et coordonné par Dominique Sagot-Duvauroux (GRANEM, Angers). Le projet associe des chercheurs en économie, gestion, géographie, sociologie, info-com, arts plastiques, architecture, scénographie et urbanisme répartis sur Nantes et Angers et est associé à des partenaires institutionnels culturels autour de la question de la définition, la construction et l’évaluation de la valeur des activités culturelles.

    Ma participation repose sur l'analyse des dynamiques coopératives nouées entre entreprises créatives co-localisées  (économie des proximités) et l'analyse de cas d'entrepreneuriat collectif.

    2014-2016

    Participation au programme « Coopérations et développement territorial : des solidarités renouvelées au service de l’innovation dans les espaces ruraux », financé par l’Université d'Angers et porté par Geneviève Pierre (ESO, Angers). Le projet CODESOL, pluridisciplinaire (sociologie, économie, gestion, géographie, info-com), associant 8 chercheurs de 4 laboratoires d’Angers Loire Campus (GRANEM, ESO, LARESS et ESSCA) questionne les modalités d’ancrage au territoire de l’activité, de l’emploi, des revenus, des ressources, grâce aux différentes formes de coopérations qui s’y inscrivent.

    Ma participation s’inscrit dans l'étude de Pôles territoriaux de coopération économique (PTCE). Au-delà des coopératives instituées, ce projet cible également les coopérations de proximité, au sein des espaces ruraux ligériens.

    2012

    Participation au projet « Economie des filières culturelles » financé par le Conseil Régional des Pays de la Loire et coordonné par Dominique Sagot-Duvauroux (GRANEM, Angers). Cette étude  mobilise les enseignants-chercheurs responsables de différentes formations spécialisées dans le domaine culturel de la Région pour étudier chacune des filières en suivant une problématique et une méthodologie commune.

    2009-2012

    Participation au programme « Usage du Chiffre dans l’action publique », financé par la Région Pays de la Loire, labélisé MSH Ange Guépin (Nantes) et porté par Martine Mespoulet (CENS, Nantes). Ce projet pluridisciplinaire réunit une soixantaine de chercheurs en droit, géographie, sociologie, sciences économiques, sciences de gestion et science politique, appartenant à des laboratoires de recherche des universités d’Angers, de Nantes et du Maine et à des centres de recherche d’autres universités françaises et étrangères. Il a pour objectif de constituer un pôle de recherche positionné au niveau national et international sur les questions théoriques et méthodologiques posées par les usages de la quantification dans l’action publique aux différents échelons territoriaux du niveau local jusqu’au niveau international, avec l’étude de l’action des organisations internationales. Ce projet bénéficie d’une collaboration active avec les collectivités territoriales partenaires qui y sont associées, la Direction Régionale de l’INSEE et le Centre associé régional du CEREQ.

    Ma participation s’inscrit dans une réflexion portée sur l’emploi dans l’économie sociale et solidaire.

    2007-2011

    Participation au programme LIens PROducteurs – Consommateurs, financé par le programme PSDR « Pour et Sur le Développement Régional » et piloté, pour la région ligérienne, par Sandrine Scheffer (Eso, Angers). LiProCo est un projet interrégional - entre Grand-Ouest et Rhône-Alpes, qui réunit des acteurs de terrains (FR Civam, Chambres d'agriculture, acteurs de l'agriculture biologique et des circuits courts) et des enseignants-chercheurs issus de plusieurs disciplines des sciences humaines (anthropologie, géographie, gestion, marketing, socio-économie, sociologie). Le programme vise à cerner les démarches de valorisation des produits alimentaires et activités connexes fondées sur les proximités producteurs-consommateurs et à préciser leurs facteurs d'émergence et de pérennisation.

    Ma participation s’inscrit dans l’analyse du fonctionnement des dynamiques collectives multiacteurs, notamment à travers l’étude de l’introduction de produits bio et locaux en restauration collective. Les diverses initiatives prises par les responsables de cuisines dans l'approvisionnement en produits biologiques et /ou locaux, dont l'antériorité est variable (de plusieurs années à quelques mois), constituent autant de terrains empiriques pour repérer des projets d'action possibles et pour ainsi mieux cerner la genèse et la mise en œuvre de démarches d'introduction de tels produits.

    2006-2008

    Participation au programme « Emergence des Entreprises en économie sociale et solidaire » financé par la DIIESES et piloté par Henry Noguès et au programme ESS-ASDL - Acteurs, Structures et Développement Local dans l’Économie Sociale et Solidaire financé par le Conseil Régional des Pays de la Loire. Programme de recherche interdisciplinaire mené avec des équipes de recherche du Grand Ouest.

    Ma participation repose sur la caractérisation des dynamiques entrepreneuriales de l’ESS, notamment à travers une réflexion conceptuelle sur les cadres d’analyse des projets entrepreneuriaux qui se revendiquent d’un « entreprendre autrement » et une recherche exploratoire sur les sociétés coopératives d’intérêt collectif (statut relevant de la loi de 2001).

     

    Publications

    Sélection de publications (voir site Okina pour les publications complètes)

    Chapain C., Emin S., Schieb-bienfait N., « L’entrepreneuriat dans les activités créatives et culturelles : problématiques structurantes d’un champ d’étude encore émergent ». Revue de l'Entrepreneuriat. 2018. Vol. 18 n°1.

    Schieb-bienfait N., Saives A-L., Charles-Pauvers B., EMIN S., Morteau H. « Grouping or Grounding? Cultural District and Creative Cluster Management in Nantes, France ». International journal of arts management. 2018. Vol. 20 n°2 p. 71-84

    EMIN S., Guibert G., « Complexité et auto-organisation en entrepreneuriat collectif : analyse d’une scène musicale locale ». Revue internationale PME (RIPME). 2017. Vol. 30 n°2 p. 87-113

    EMIN S., Sagot-Duvauroux D. « L’émergence de dynamiques coopératives : l’exemple d’un réseau d’entreprises créatives co-localisées, Une approche par l’économie des proximités ». Géographie Economie Société. 2016. Vol. 18 n°4 p. 525-550

    Bréchet J., EMIN S., Schieb-bienfait N., (2014), "La recherche-accompagnement : une pratique légitime", Finance Contrôle Stratégie, vol. 17, n°2 (juin) [FNEGE 3, CNRS 3, AERES B].

    EMIN S., Schieb-bienfait N., (2013), "Analyse des processus entrepreneuriaux à partir d’une entrée par le projet : une application sur un territoire de la Confédération Paysanne", Revue de l'Entrepreneuriat, vol , n° 1-2.[FNEGE 3, AERES C

    EMIN S., Philipart P., 2015, « David Clarence McClelland. La motivation de l'entrepreneur », in. Les Grands Auteurs en Entrepreneuriat, Collection Grands Auteurs, Edition Management et Société.

    EMIN S., 2012, « Entrepreneuriat social », in Entrepreneuriat. Apprendre à entreprendre, A. Fayolle (dir.), p. 121-144, Dunod (2012), 2è ed.

  • Courriel : sandrine.emin @ univ-angers.fr
Modifier ma fiche
Scroll