Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Résultats de la recherche

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Imprimer cette page
Retour à la page de recherche
Jean-Michel Yvard

Yvard Jean-Michel

jean-michel.yvard @ univ-angers.fr
  • Faculté des lettres, langues et sciences humaines
  • Etudes anglophones - Enseignants et Chercheurs
    Anglais
  • A 215
  • 0241226456
  • 11 Boulevard Lavoisier - - 49045 - ANGERS Cedex 01
  • Maître de confrérences en études anglophones
  • Maison des Sciences Humaines (MSH) bureau 213
  • 0241226380
  • - Directeur adjoint du Pôle Burgess au CRILA

Discipline

Civilisation britannique et histoire des idées

Thèmes de recherche

Histoire des idées (philosophiques, religieuses, et scientifiques) en Grande-Bretagne, essentiellement au XIXe siècle.

Sécularisation des conceptions religieuses et éthiques, des formes de l'écriture et de la narration.

Histoire des Sciences. Liens science-religion en Grande-Bretagne. Darwin/ penseurs victoriens. Ethique évolutionniste. Darwinisme social,.  John Fiske. Histoire de la thermodynamique. W.K. Clifford. Charles Bradlaugh.

Histoire de la critique biblique, du spinozisme et de l’idéalisme allemand en Grande-Bretagne.

HIstoire et Sociologie de la non-conformité religieuse en Grande-Bretagne.

CV

Maitre de conférences, agrégé d'anglais. Docteur en études anglophones (Sorbonne nouvelle, Paris III)

 

Activités d'enseignement

A) En Master Mention Lettres, Langues Spécialité Recherche «Cultures et critiques du texte en littérature, langues et civilisations »
- Séminaire de M1 Recherche: Icônes britanniques
- Séminaire de M2 Recherche: Histoire de la non-conformité religieuse en Grande-Bretagne : du puritanisme au non-conformisme: histoire d'une minorité.

B) En Licence: Mention LLCE Langues, parcours anglais:

En L3 LLCE
- CM de Civilisation anglophone de Grande-Bretagne 19ème siècle : Darwin et le Darwinisme.
- ECR Projet de recherche en civilisation britannique.
- ECR Méthodologie du commentaire et de la dissertation en civilisation britannique.
- ECP Traduction commerciale

En L2 LLCE
- CM Histoire des idées en Grande-Bretagne XIXe siècle.
- TD de Géographie économique de la Grande Bretagne.
- TD de Phonétique et de Phonologie
- TD de thème

En L1 LLCE
- TD d’Histoire de la Grande-Bretagne aux XVIIIe et XIXe siècles

C) Certifications en anglais à l'Université d'Angers (examinateur)

Complément

Responsabilités collectives

- Correspondant de la SAES pour l'Université d’Angers depuis 2002
- Membre de la commission du personnel de l'Université d'Angers depuis novembre 2013
- Responsable pédagogique de l'année L3 en LLCE Langues parcours anglais.
- Président du jury de la L3 et de la licence LLCE, parcours anglais.
- Responsable de la validation des études pour le département d'Etudes Anglophones.
- Professeur référent des étudiants de L1 LLCE Mention Langues parcours anglais.
- Membre de la commission de choix à l'UFR Lettres pour les concours de recrutements.

Publications

Publications

a- Articles à comité de lecture

 “William Hale White (“Mark Rutherford”) as a Religious Agnostic”. Journal of Bunyan Studies . University of Bedfordshire. February  2014.

« “O you Materialist !”: Oser Publier On the Origin of Species », Etudes Anglaises (Ed. Pascal Aquien). à paraître en 2014.

 

 « Charles Bradlaugh et l’athéisme militant à l’époque victorienne ». Cahiers Victoriens et Edouardiens.  A paraître en 2014

 

 « Free-Will and Predestination in A Clockwork Orange ». Manchester University Press  à paraître en 2014.

 

 « Sortir de l’Age Théologique ? Sécularisation et 'Nouvel Athéisme' aux Etats-Unis ». A paraître dans la RFEA (Revue française d’études américaines)

 

« Believing in the Devil and in the Substantiality of Good and Evil: William Hale White (Mark Rutherford) and the Uncertainties of Spinoza’s Philosophy)». A paraître dans la Revue LISA.

 

« Aspiration réaliste et écriture fictionnelle : ascétisme, phoncentrisme et quête de transparence chez William Hale White ». Publié par le Centre de Recherches en Etudes Anglo-Américaines : Civilisation, Textualité, Images, Idées, Fictions (Creeactif). Revue Alphée. Ed. Franck Lessay. Mis en ligne : février 2013. Adress:http://www.creaactif.org: recherches/alphee/5-la-transparence/jean-michel-yvard.html.

 

 « De la difficulté de connaître les réalités ultimes : agnosticisme, scepticisme épistémologique et 'voie négative' en Grande-Bretagne au XIXe siècle Cahiers Victoriens et Edouardiens, 76.  Ed. Bénédicte Coste, Believing in the Victorian Period. Octobre 2012.

 

 « De la sécularisation comme dialectique de la préservation et du dépassement»: Accepté pour publication. A paraître dans la revue Alphée. Ed. Franck Lessay (Université de Paris III, Sorbonne Nouvelle).

 

 

 « Appartenance confessionnelle et allégeances politiques : William Hale White et l’évolution de la non-conformité religieuse en Grande-Bretagne au XIXe siècle » Revue LISA, Vol IX n° 1, 2011. (en ligne)

 

« Géologie, théologie et inquiétudes eschatologiques : William Thomson (Lord Kelvin) et les débats suscités par la thermodynamique en Grande-Bretagne à l’époque victorienne. » Cahiers Victoriens et Edouardiens, n°71 Montpellier (avril 2010) 237-252.  

 

 « John Fiske et la question du rôle de l’extension de la durée de l’enfance dans l’évolution biologique de l’homme. » Bulletin de la SFHSH (Société française pour l’Histoire des Sciences de l’Homme), n 32, (Hiver 2008) 

 

« Universalité et généricité de l’aspiration morale à l’époque victorienne : la femme comme médiatrice privilégiée des valeurs et comme avenir spirituel et éthique de l’Humanité. » Cercles. Revue pluridisciplinaire du monde anglophone n° 16, vol. 2 Conservation et genre (2006) (en ligne).

 

« De la crainte de la damnation éternelle aux prémisses de l’angoisse existentielle moderne contemporaine : inquiétudes sotériologiques et eschatologiques chez William Hale White ("Mark Rutherford") », Cahiers Victoriens et Edouardiens, Montpellier (avril 2006)  359-372.

 

 « La Mort de Dieu comme crépuscule du devoir : Progrès moral et inquiétude axiologique chez William Hale White ("Mark Rutherford") ». Cahiers Victoriens et Edouardiens, Montpellier, No. 55, (avril 2002) 203-220.

 

 « De la volonté de dépasser les contradictions : les avatars de la réception de la critique biblique et de l’hégélianisme en Grande-Bretagne : William Hale White (« Mark Rutherford ») et James Hutchison Stirling », La Contradiction,  Michel Bandry et Jean-Marie Maguin, eds. Actes du colloque de la SAES, (Montpellier : Presses universitaires de Montpellier, 2001) 497-525.

 

 « Ecriture et spiritualité : La question de la création littéraire chez William Hale White (Mark Rutherford) ». Cahiers Victoriens et Edouardiens, Montpellier, No. 51, (avril 2000) 251-265.

 

 « William Hale White (Mark Rutherford) ou les incertitudes de l’égo autobiographique puritain », Cahiers Victoriens et Edouardiens, Montpellier, No. 39, (avril 1994) 113-126.

 

b- Chapitre d'ouvrages collectifs :

« W.K. Clifford et l’émotion cosmique : agnosticisme, aspiration mystique et spiritualité intramondaine en Grande-Bretagne au XIXe siècle », dans un ouvrage collectif, Eds. Françoise Storey (Université de Nice) et Claude Le Fustec (Université de Rennes 2). à paraître à (Paris: l'Harmattan, 2014).

 

« De la nécessité de cultiver son jardin : T.H. Huxley et les débats sur la fondation évolutionniste de l’éthique à l’époque victorienne ». A paraître dans un ouvrage collectif aux Presses Universitaires de Rennes  en 2014.

 

« Darwinisme social chez Darwin et Spencer », Science et Race, Gilles Teulié, ed, Les Carnets de CERPAC n°5 (Montpellier : Presses Universitaires de la Méditerranée, 2007) 25-90.

 

« La question de la refondation évolutionniste de la morale en Grande-Bretagne à l’époque victorienne », Philippe Alexandre et Rafl Schachlitz (ed), Ethiques et Modernité (Presses Universitaires de Nancy, 2006) 13-30.

 

 « Les avatars de la réception de la critique biblique en Grande Bretagne aux XVIIIe et XIXe siècles : des Lumières à l’époque victorienne. » Le Théâtre de la vie , Mélanges -à Manfred Eggert (Presses Universitaires d’Angers, 2006)  371-392.

 

 « Métatextualité et histoire ».  Métatextualité et Métafiction : Théories et analyses, Laurent Lepaludier, ed. CRILA (Presses Universitaires de Rennes, 2002) 45-68.

 

Communications

a- Communications dans des colloques internationaux à l'étranger

“Agnosticism as a Religious Position : a few Historical Perspectives”  Christian Philosophy Conférence, Guilford, London, Grande-Bretagne, les 2 et 3 Janvier 2014.

 “William Hale White (“Mark Rutherford”) as a Religious Agnostic”. Colloque organisé par la Mark Rutherford Society et le Dr. Williams Center for Dissenting Studies à l’occasion du centenaire de la mort de William Hale White : « William Hale White (“Mark Rutherford”) : 100 Years On: A Symposium». à Londres, Grande-Bretagne, le 22 juin 2013.

"On the Substantiality of Good and Evil: Free-Will and Predestination in A Clockwork Orange". Avec le CRILA. (cinquantenaire de la mort d’Anthony Burgess) à Manchester, Grande-Bretagne , en juin 2012.

"Was Darwin a Social Darwinist?", 3rd International Conference on Science in Society, Stream : Science and Ethics. Catholic University of America, Washington D. C., USA, 5-7 August 2011.

 “Narration and Secularization: Change or Continuity?” European Narratology Network (ENN) Conference: The University of Southern Denmark, Kolding, intitulée Working with Stories: Narrative as a Meeting place for Theory, Analysis, Practice. Panel :  Narrative and Explanation, Communication intitulée: 0 Kolding, Danemark. 10- 11 March 2011.

 On the Ethical Function of Literature : Victorian Heritage; Modern Perspectives”, Au colloque international « Heritage and the Victorians : Culture, History, Society »,:  à St Deiniol’s Library, Hawarden, nr Chester en Grande-Bretagne, 26-28 juin 2008.

"Moral and Axiological Uncertainties in the Victorian Period: the case of William Hale White ( Mark Rutherford)", Au colloque international « Victorian Ethics »:,  à University of Leeds, en Grande-Bretagne, 14-15 March 2008 .

"William Hale White and the Evolution of Religious Nonconformity in the Nineteenth Century: Conflict or Acculturation ?" Au congrès international « Culture and Religion in English-Speaking Countries », à l'Université d'Oxford en Grande-Bretagne, 7-8 septembre 2007.

b- Communications dans un congrès international ou national en France

 « Du Mythe à la fiction » : narration et sécularisation », dans le cadre du séminaire du CRILA sur « Le Mythe et ses réinterprétations » organisé par Emmanuel Vernadakis à l'Université d'Angers en juin 2013.

 « Sortir de l’Age Théologique ? Sécularisation et 'Nouvel Athéisme' aux Etats-Unis ». Communication au 45ème congrès de l'AFEA à l'Université d'Angers  (Atelier 30 : « L’Amérique est-elle sortie de l’âge théologique ? / Leaving or Living the Theological Age ? ») 25 mai 2013.

 

 « Charles Bradlaugh et l’athéisme militant à l’époque victorienne ». Colloque annuel de la Société Française d’Etudes victoriennes et Edouardiennes (SFEVE) sur le thème : Transgression et subversion à l'Université de Reims en janvier 2013.

 « De la nécessité de cultiver son jardin : T.H. Huxley et les débats sur la fondation évolutionniste de l’éthique à l’époque victorienne ». Colloque Le Jardin et ses mythes à l'Université d'Angers (organisé par le CRILA). Cette communication a donné lieu à une interview et à un compte-rendu mis en ligne par une journaliste de l’Université d'Angers, décembre 2012.

 « W.K. Clifford et l’émotion cosmique : agnosticisme, aspiration mystique et spiritualité intramondaine en Grande-Bretagne au XIXe siècle ». Au colloque international intiulé :  Approches Transdisciplinaires de la Spiritualité dans les Arts et les Sciences/Transdisciplinary Approaches to Spirituality in the Arts and Science à l'Université de Nice- Sophia Antipolis du 9-11 juin 2011.

 « "Oh you materialist!": oser publier The Origin of Species ? »Au congrès annuel de la SAES dans l'atelier Etudes victoriennes à Paris du 20-22 mai 2011.

 « Pauvreté, diversité et aliénation : La vision de la ville dans The Deliverance de William Hale White». Au colloque annuel de la SFEVE : Représenter la diversité dans la cité/ Representing Diversity in the City à l'Université de Cergy-Pontoiseles 21-22 janvier 2011.

 «  Psychanalyse et sécularisation : de la fonction constitutrice de l’Autre religieux à l’émergence de la notion d’inconscient comme horizon d’altérité immanent à la conscience anthropologique. » Au congrès annuel de la SAES à l’Université de Lille, en mai 2010.

 «Résistances et obstacles épistémologiques : la difficile acceptation de la critique biblique en Grande-Bretagne » Au colloque annuel de la SFEVE à l’Université de Dijon en janvier 2010.

 «Des différents usages de Darwin: « Usages et mésusages idéologiques de la théorie évolutionnistes.» Aux journées d’études communes SFHSH-SHESVIE (Société française d’histoire des sciences humaines, Société d’histoire et d’épistémologie des sciences de la vie) à l’Ecole supérieure de commerce de Paris les 29 et 30 octobre 2009

 « Questions religieuses sous les feux de lectures autres : Le Christianisme comme religion de la sortie de la religion ». A la journée d’études organisée par le CRPA (Culture et religion dans les pays anglophones)  à l’Université de Poitiers, le 18 juin 2009.

 « On William Hale White ».  Au colloque international : « Happy Endings » à l'Université de Caen-Basse Normandie les 23 et 24 janvier 2009.

 « La culture comme lien social et éthique : Matthew Arnold, William Hale White et George Eliot » Au colloque de la SFEVE à l’Université de Strasbourg: "Culture savante, culture populaire" / "High and Low culture" les 16-17 janvier 2009.

 « De la difficulté de dire et de connaître les réalités ultimes : agnosticisme, scepticisme épistémologique et « voie négative » en Grande-Bretagne au dix-neuvième siècle » A la journée d’études organisée à Angers par le « Contrat Plan Etat Région » (CPER). le 30 mai 2008

 « Géologie, théologie et inquiétudes eschatologiques : William Thomson et les débats suscités par la thermodynamique en Grande-Bretagne. »  A la journée d’études organisée à l’Université d’Angerspar le « Contrat Plan Etat Région (CPER), le 25 mai 2008.

 « De la sécularisation comme dialectique de la préservation et du dépassement » Au congrès de la SAES (Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur) à l’Université d’Orléans. Thème : Résurgence : Atelier : Histoire des Idées, du 18-20 mai 2008.

 « William Thomson (Lord Kelvin) et les débats suscités par la thermodynamique à l’époque victorienne. »  Au colloque de la SFEVE, à l’Université de Provence intitulé : Représentations victoriennes et édouardiennes des quatre éléments, 18-19 janvier 2008.

 « Pour une lecture morale des textes littéraires : quelques jalons de Matthew Arnold à Jürgen Habermas » Au Congrès international : Qu’est-ce qui fait la valeur des textes ? / Where does text value come from ? à l’Université de Reims les 11-12 octobre 2007.

« From the Enlightenment to the Victorian Period : The Origins of Biblical Criticism in Great-Britain in the XVIIIth and XIXth Centuries. » Au Congrès international des Lumières, Atelier Diffusion des Idées" : Sciences, techniques et cultures aux XVIIIème siècle , Montpellier 8-15 juillet 2007 ".

 « De la substantialité des paradigmes narratologiques : William Hale White et la question de la création littéraire. » Au colloque : Foi, Mythe et Création Littéraire de 1850 à nos jours   à l’Université Catholique de Lille, 18 et 19 mai 2007.

 « John Fiske et la question du rôle de l’enfance dans l’évolution biologique de l’homme. » Au colloque:  Cultures enfantines: universalité et diversité  à  l’Université  de Nantes 15-17 mars 2007.

 « Appartenance confessionnelle et allégeances politiques : William Hale White ("Mark Rutherford") et l'évolution de la non-conformité religieuse en Grande-Bretagne au XIXe siècle ». Au colloque Religion et politique dans les pays contemporains  : liens historiques, liens contemporains  à l’Université de Caen, en décembre 2006.

 « L’enfance d’un protestant non conformiste en Grande-Bretagne au milieu du XIXe siècle : William Hale White (« Mark Rutherford ») et les rigueurs de l’évangélisme mid-victorien. »  Au colloque organisé par le pôle de recherche « Culture et Religion dans les pays anglophones » sur le thème : Enfance et enfants dans le monde anglophone, à Université Paris XII - Créteil. Maison Nicolas Barré, Paris VI en septembre 2005.

 « William Hale White ("Mark Rutherford") et la question de survie après la mort. » Au Colloque de la SFEVE « Vieillir à l’age victorien » à l’Université de Clermont Ferrand en janvier 2005.

 « Des vertus de la boucle et de l'excentrement : Matthew Arnold et le détour par la culture. » Au Congrès de la SAES Parcours/Détours  Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines en mai 2004.

 « Lutte pour la vie des autres : de la nécessité de contrer les excès du "darwinisme social". » Au Colloque de la SFEVE à l’Université de Paris 13 en janvier 2004.

 « Universalité et généricité de l’aspiration spirituelle à l’époque victorienne : la femme comme médiatrice privilégié des valeurs et comme avenir religieux et éthique de l’humanité ».  Au Congrès de la S.A.E.S à Grenoble dans le cadre de l’atelier Histoire des Idées en mai 2003.

 « De l’innocence du sujet à l’expérience universelle de la "race" : innéisme intuitionnisme et évolutionnisme éthique à l’époque victorienne. » Au Colloque de la SFEVE : Innocence perdue : à l’Université de Nantes en janvier 2003.

 « La Question de la (re)-fondation évolutionniste de la morale en Grande-Bretagne à l’époque victorienne.» Au Colloque  Ethiques(s) et modernité, 1850-1970 à l’Université de Nancy II les 12 -13 décembre 2002.

 « Dialectique évolutive et "effet réversif de l’évolution" chez Darwin. » Au Congrès de la SAES à Metz dans le cadre de l’atelier Etudes Victoriennes et Edouardiennes en mai 2002.

 « Archéologie de l'intentionnalité métafictionnelle et désenchantement des paradigmes : essai d'ontologie narratologique. » Au CRILA à Angers en octobre 2001.

 « De la volonté de dépasser les contradictions : les avatars de la réception de la critique biblique et de l’hégélianisme en Grande-Bretagne. William Hale White (“Mark Rutherford”) et James Hutchison Stirling.» Au Congrès de la SAES à Montpellier en mai 2001.

 « Progrès moral et inquiétude axiologique chez William Hale White ("Mark Rutherford"). » Au Congrès de la SAES dans le cadre de l’atelier Etudes Victoriennes et Edouardiennes, à Angers en mai 2000.

 « Ontologisation et narrativisation des schèmes interprétatifs dans le récit historique chez Carlyle : de l'histoire comme accomplissement providentiel à l'histoire récit. » Au Colloque Ecriture(s) de l'Histoire à l’Université d’Angers (Equipe Langues), en décembre 1999.

 « Ecriture et Spiritualité: la question de la création littéraire chez William Hale White (Mark Rutherford). » Au Congrès de la SAES à Chambéry dans le cadre de l’atelier Etudes Victoriennes et Edouardiennes, en mai 1999.

« William Hale White ("Mark Rutherford") : écrivain féministe? » Au Congrès de la SAES à l’Université de Rennes II, dans le cadre de l’atelier Etudes Victoriennes et Edouardiennes, en mai 1998.

 « William Hale White (Mark Rutherford) ou les incertitudes de l’égo autobiographique puritain. » Au Colloque de la SFEVE : Biographie et autobiographie à l’Université de Gand en Belgique en janvier 1992.

Séminaire de recherche de Michel Prum : « Darwin était-il darwiniste social ? » Conférence donnée à l’Université de Paris VII (séminaire du GRER) le 7 décembre 2007.