fr | en

Séparés par des virgules

Le Suaps s'adapte au contexte sanitaire

Le service universitaire des activités physiques et sportives est ouvert depuis le 21 septembre 2020. Son fonctionnement a été repensé pour assurer des conditions de sécurité sanitaire optimale tout en continuant à offrir un panel d’activités le plus large et accessible possible.

En ce vendredi midi, dans les couloirs du service universitaire des activités physiques et sportives (Suaps), la musique résonne. Pour cause, dans une salle du premier étage, le cours de zumba bat son plein. Au rez-de-chaussée, c’est plus calme avec les pratiquants d’escalade et ceux du tir à l’arc. Pour retrouver une ambiance musicale, il faut prendre la direction de la salle de musculation. « On est ouvert, on est là pour assurer les cours », se réjouit Alexandre Pietrini, le directeur du Suaps. Malgré tout, le Covid-19 change la donne. Le Suaps a été obligé de réduire la voilure. « Nous ne pouvons proposer qu’une seule activité avec un seul créneau par semaine par pratiquant. On a aussi recentré notre activité sur les étudiants et les personnels. On ne peut plus accueillir des personnes d’établissement extérieurs, ni les retraités de l’université ou les conjoint·e·s des personnels », regrette le directeur.


Dans la salle de musculation, les pratiquants sont invités à désinfecter régulièrement le matériel.

Des séances d’initiations

D’ordinaire, le Suaps accueille près de 9000 inscrits. Ce sera moitié moins cette année. « On est conscient que cela génère des frustrations. On essaie vraiment de faire de notre mieux pour que le Suaps, lieu de mixité par excellence, reste un formidable lieu de rencontre et d’échange », assure Alexandre Pietrini qui compte sur le soutien et la compréhension de l’ensemble de la communauté universitaire en ces temps difficiles. Pour préserver au mieux sa mission, le Suaps s’adapte et multiplie les initiatives. Ainsi, des séances d’initiation et de découverte aux activités sportives sont proposées le vendredi après-midi à Angers et Cholet. « On avait déjà testé ce dispositif l’an dernier sur 2 ou 3 activités. On a décidé de l’étendre avec du kayak, du squash ou encore du padel par exemple », détaille le directeur du Suaps.

De nouvelles places disponibles

Pour ce qui est des activités régulières, les créneaux sont quasiment tous complets. Ceux qui n’ont rien trouvé ne doivent pas se résigner. De nouvelles opportunités seront possibles début octobre. « À partir du 5 octobre, on va remettre en ligne des places non occupées », précise Alexandre Pietrini. En raison de la faiblesse de l’offre cette année, une assiduité est demandée aux inscrits ainsi qu’une justification des absences. « Pour notre équipe, c’est un lourd travail de suivi », reconnaît Alexandre Pietrini, qui salue en cela le travail de la secrétaire et de la responsable administrative rattachées au Suaps.

Désinfection renforcée

Pour ceux qui seraient inquiets de pratiquer une activité au sein des locaux du Suaps, le directeur tient à rassurer les étudiants et les personnels. « On a mis en place des zones d’attentes, des sens de circulation dans les couloirs. Il y a une grosse logistique de désinfection qui s’est mise en place », argue Alexandre Pietrini. Le fonctionnement des vestiaires a lui été repensé : le nombre de personnes à l’intérieur est réduit et chacun doit veiller à bien ranger ses affaires dans un sac. Quant aux douches, si elles sont ouvertes, une utilisation rapide - 3 minutes maximum - est suggérée. « L’équipe du Suaps joue le jeu pour assurer des conditions de sécurité optimale avant, pendant et après les activités », résume Alexandre Pietrini.

Pour réserver une place à partir du 5 octobre
Pour ceux qui souhaitent s'inscrire à une activité et profiter du reliquat de places offertes par le Suaps, le plus simple est de se rendre sur la page Facebook du Suaps de l'UA.

Une application en développement

Pour faciliter à l’avenir la gestion des réservations de créneaux d’activités sportives, le Suaps est en train de réfléchir au développement d’un système informatique. « L’idée est de proposer un autre moyen de gestion. On est en train de réfléchir, avec l’équipe de la Direction du développement numérique, à la création d’une application dédiée à la réservation d’activités et de créneaux qui se ferait en ligne », avance Alexandre Pietrini.  

Rappel des règles sanitaires

Le changement de chaussures à l'intérieur du SUAPS est obligatoire. Chaque pratiquant doit venir avec une paire de chaussures propres entièrement dédiées à la pratique sportive en intérieur pour accéder aux différentes salles. De même, il est indispensable d'avoir une serviette propre pour les activités suivantes :

  • musculation
  • cross training

Il est aussi conseillé d'apporter un tapis personnel (pas de prêt de tapis) pour :

  • pilates
  • CAF
  • yoga
  • relaxation...
Scroll