fr | en

Séparés par des virgules

Info Covid 19

VU LA CRISE SANITAIRE LIÉE A LA COVID 19, LES GALERIES 5 ET DITYVON SUSPENDENT LEUR ACTIVITÉ EN BU.
LE FORUM DU QU4TRE DEVIENT -A TITRE PROVISOIRE- UN ESPACE DE REPLI POUR MONTRER LA CRÉATION CONTEMPORAINE JUSQU’À JUIN 2021.

Au fil du temps - Gilbert Garcin


Gilbert Garcin est né à la Ciotat en 1929. Plusieurs décennies dans la vente de luminaires le familiarisent avec l’art de l'éclairage. Devenu jeune retraité, c’est à l’occasion d’un stage aux Rencontres d’Arles qu’il s'enthousiasme pour la technique du photomontage.

Il s’en inspire alors pour élaborer, sur une simple table, des décors minimalistes dans lesquels il dispose des figurines cartonnées. Tour à tour scénariste, metteur en scène et (avec la complicité de son épouse Monique) acteur de ce mini-théâtre, Gilbert Garcin invente un monde en noir et blanc où se côtoient l’humour, le pathétique et l’absurde.

Fables philosophiques, réflexions humanistes empreintes de légèreté et de poésie, ses photographies parcourent des thématiques universelles comme l’amour, le temps, la gloire, la solitude ou la liberté. De son propre aveu, les interprétations en sont multiples, voire contradictoires. C’est un monde d’ombre et de lumière, dans lequel il nous laisse trouver notre chemin.

En seulement deux décennies, Gilbert Garcin a conçu plusieurs centaines d’images présentées dans de nombreux pays. Son travail reste une référence dans la création photographique contemporaine. Son œuvre a été exposée dans un grand nombre de pays. Elle est présente dans des collections publiques ou privées, parmi lesquelles la Maison Européenne de la Photographie (Paris), le Fonds National pour l'Art Contemporain (Paris), Veendam Artotheque (Pays-Bas), West Collection (Philadelphie) et Titze Collection (Vienne/Autriche).

Il est représenté par la galerie Camera Obscura à Paris.

 

 

En musique avec Kham Meslien :
C'est accompagné de sa contrebasse, d'effets et d'un looper que Kham Meslien explore et repousse les sonorités de son instrument, à la manière de ce qu'un Nils Frahm élabore au piano.
Ses compositions évoquent les premiers disques solo d'Henri Texier par l'utilisation de superpositions de boucles et d'improvisations, ou encore Ennio Morricone pour les mélodies accrocheuses etla puissance narrative. Peu à peu, Kham Meslien nous fait apercevoir des paysages arides, baignés de lumière où la matière s’apaise et l’évidence apparaît: la vie n’est qu’affaire de temps et de vibrations.
Des grandes scènes des mégalopoles aux déserts australien ou américain en passant par les festivals Womad, Kham Meslien s'est déjà produit sur l'ensemble des continents notamment avec Lo'Jo dont il a été le bassiste jusqu'en 2016. Il a également accompagné sur scène et en studio de nombreux musiciens de stature internationale tel que Robert Plant, Archie Shepp, Robert Wyatt...

Scroll