fr | en

Séparés par des virgules

Extension de la Passerelle : le chantier se précise

Le bâtiment de la Passerelle, sur le campus Belle-Beille, va faire l’objet d’une extension. Objectif : accueillir à la rentrée 2021 le service de médecine préventive (Sumpps) et l’association de culture scientifique Terre des sciences.

L'extension sera construite sur le côté droit de l'actuel bâtiment
L'extension sera construite sur le côté droit de l'actuel bâtiment
Localisation : la Passerelle, campus de Belle-Beille, 2, rue Joseph-Lakanal à Angers

Contexte : début 2019, le Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (Sumpps) a dû quitter ses locaux du boulevard Beaussier, propriété de la ville. Il a été décidé de reloger le service au sein de la Passerelle.
Inauguré en 2011, le bâtiment accueille actuellement le Service universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SUIO-IP), le pôle mobilité entrante de la Direction de l’international, le Relais Handicap ainsi qu’une salle de répétitions artistiques.
Une extension des locaux est nécessaire. Outre le Sumpps, elle permettra d’héberger l’un des proches partenaires de l’UA, l’association de culture scientifique Terre des sciences.

Période de travaux : 16 mois, de mars 2020 à juillet 2021. Durant toute l'opération, le bâtiment actuel de la Passerelle restera accessible (sauf à de très rares exceptions). Les services continueront à fonctionner.

Objectif de l’intervention : la surface de la Passerelle va être doublée. Une extension de 1000 m2, répartis sur deux niveaux, va être construite sur la droite du bâtiment actuel (côté résidence universitaire), selon les mêmes codes architecturaux (toits terrasses, bardage anthracite et vert). L’architecte initial est de nouveau à la manœuvre (le cabinet nantais Architectures Chabenès et Scott).
Le rez-de-chaussée de l’extension accueillera les futurs bureaux et salles de consultations du Sumpps (qui en attendant la fin du chantier reçoit dans le bâtiment A à la Faculté des sciences). Le pôle mobilité entrante de la Direction de l’international prendra possession de l’étage. L’espace libéré dans la partie actuelle sera dévolue à Terre des sciences. Le SUIO-IP restera à sa place, tout en voyant ses espaces étendus.
Très économe en énergie, ce bâtiment totem fera face à la station terminus de la future ligne B du tram, dont la mise en service est attendue pour fin 2022.

Budget : 3 millions d’euros de travaux, financés dans le cadre du Contrat de plan État-Région 2015-2020 par Angers Loire Métropole et la Région.

Maître d'ouvrage : Université d’Angers

Où en est-on ? La procédure pour retenir les entreprises qui mèneront les travaux a été lancée. Leurs réponses sont attendues pour décembre 2019. Une fois les offres pourvues, le chantier entrera dans une phase de préparation, à partir du mois de mars 2020 (s'il n'y a pas de contretemps). Les équipes devraient véritablement entrer en action à compter de mai 2020, sur toute la partie voirie et réseaux d'abord, puis en se focalisant sur le gros-œuvre de l'extension jusqu'au début de l'automne 2020. Restera ensuite tout l'aménagement intérieur, qui sera réalisé jusqu'au printemps 2021. À compter de cette date, la Direction de l'international pourra prendre possession des nouveaux locaux à l'étage. L'espace libéré au rez-de-chaussée sera alors réaménagé pour accueillir quelques semaines plus tard l'association Terre des sciences. L'ensemble devrait être pleinement opérationnel à la rentrée 2021.

Le chantier en images

Scroll