fr | en

Séparés par des virgules

Le data center de Belle-Beille sort de terre

Un centre de données informatiques est en cours de construction dans le prolongement de la BU Belle-Beille. Ce data center mutualisé accueillera des serveurs de l’UA et de partenaires du pôle angevin d'enseignement supérieur.

Vue du futur data center
Vue du futur data center
Localisation : près de la BU Beille-Beille, rue Joseph-Lakanal à Angers

Contexte : les laboratoires, services et départements de l’UA comme celui d'Informatique de la Faculté des sciences, génèrent un grand flux de données numériques. L’UA a fait le choix de disposer de ses propres outils d’hébergement, aujourd'hui répartis sur plusieurs campus.
Dans le cadre du Contrat de plan État-Région (CPER) 2015-2020, l’UA a proposé de bâtir un data center concentrant ses propres serveurs mais aussi ceux des partenaires du réseau haut débit métropolitain Or-Angers (Agrocampus Ouest, l'Inrae, l’ÉSA, le Crous, etc.). Le bâtiment alliera les dernières technologies en la matière et devrait permettre des économies d’énergie.

Période de travaux : d'octobre 2019 à février 2021

Nature de l’intervention : un bâtiment de 300 m2, dont 100 dédiés à la salle de serveurs, va être construit rue Joseph-Lakanal, entre la BU Belle-Beille et le grand parking des étudiants, côté Agrocampus Ouest.
Fiabilisé en alimentation électrique et en production de froid, le local va adopter une technologie de rafraîchissement des serveurs économe en énergie. Le toit sera végétalisé, dans un souci énergétique et de bonne intégration paysagère. Le petit bois autour du bâtiment est préservé. Un retraitement végétal (plantation d’arbrisseaux) permettra de créer un rideau de végétation entre le nouveau bâtiment et la rue Joseph-Lakanal.

Budget : 1,8 million d’euros financé dans le cadre du CPER 2015-2020 par Angers Loire Métropole et la Région Pays de la Loire.

Maître d'ouvrage : Université d’Angers

Où en est-on ? Après une interruption liée au contexte sanitaire, les travaux ont repris en juin 2020. La phase de construction du gros œuvre est presque terminée. S’en suivra alors la phase de l’installation technique pour une mise en fonction programmée en février 2021.

Le chantier en images

Scroll