fr | en

Séparés par des virgules

Prévention et sécurité : la politique d’achat local et solidaire de l’UA

Forte de ses 25000 étudiants et de ses 2000 personnels, l’Université d’Angers entend contribuer autant que possible à la relance économique notamment pour ce qui est de l’achat d’équipement et de matériels de prévention et sécurité auprès d’entreprises locales pour une rentrée permettant l’enseignement en présentiel et la sécurité de tous. Focus.

Christian Roblédo l’a indiqué lors de la conférence de presse qu’il a donné en visio le 26 juin dernier : « L’Université d’Angers, 3è employeur de l'agglo, est une ressource pour le territoire. » Preuve s’il en faut, la forte mobilisation de l’établissement pour produire des flacons de solution hydroalcoolique et les distribuer aux établissements de santé de Maine-et-Loire, Sarthe et Mayenne au plus fort de la crise du Covid-19 : plus de 600 personnes ont été desservies gratuitement. L’UA a tenu aussi à redémarrer au plus vite tous ses chantiers notamment ceux inscrits au Contrat de projet État/Région : extension de la Passerelle, construction d’un Datacenter… pour ne pas pénaliser davantage les entreprises de travaux publics de notre territoire.

Mais le point le plus saillant de cette démarche responsable concerne la politique d’achat local en matière d’équipement de sécurité pour ses personnels et étudiants en prévision de la rentrée : « L’UA s’est engagée en effet à privilégier des fournisseurs locaux ou français permettant d’abord un approvisionnement rapide et résilient en cas de nouvelles difficultés mais aussi avec une volonté forte de soutien aux entreprises du territoire. » explique Olivier Huisman, Directeur général des services.

Prudente et solidaire

Pour équiper ses personnels, l’UA s’est tournée vers le groupement de producteurs du choletais Mode Grand Ouest à qui elle a commandé 10 000 masques tissus logotés. Chaque personnel et les ambassadeurs étudiants recevront un pack de 4 masques pour la rentrée.

Concernant les masques pour les personnels de laboratoire, comme il convenait de refaire le stock donné au CHU d’Angers en avril, c’est l’entreprise Kolmi de St Barthélemy d’Anjou qui a été sollicitée. Enfin, la Direction de la prévention et de la sécurité et son réseau d’agents de prévention ont contribué au développement d’un prototype de distributeurs de masques jetables qui seront installés à tous les accueils pour les extérieurs se présentant sans masque. Cette innovation directement inspirée des distributeurs de papier essuie-main, a été imaginée par la Société AppCell basée à Beaucouzé. Autre innovation française pour garantir les gestes barrières qui seront toujours de rigueur à la rentrée, des distributeurs automatiques de 5 litres de gel hydroalcoolique qui seront installés durant l’été par la société idro-connect (partenaire de l’entreprise SIAM, producteur de mobiliers urbains basé à Seiche-sur-le-Loir) sur une dizaine d’entrée des sites recevant du public.

Hygiène des mains, distanciation d’au moins 1 mètre ou sinon port d’un masque telles seront les règles imposées à tous à la rentrée… « Restons prudents et solidaires, c’est le slogan que nous nous proposons de défendre», conclut Olivier Huisman. L’ensemble de ces achats qui ont pour but de permettre à chacun de revenir à l’UA en confiance représente un investissement d’un montant de 250 000 €. « Des étudiants seront également recrutés pour faire de la pédagogie sur les gestes barrières et la distanciation, précise Isabelle Richard, 1ère vice-présidente de l’UA,  Les bonnes pratiques doivent être promues par l’ensemble de la communauté universitaire.».

Gestes barrières

Toujours dans un souci de prévention et de pédagogie, un kit a également été conçu par la Direction de la communication pour l’installation d’une signalétique adaptée sur les campus : totem d’information "gestes barrières", rubalise, galettes adhésives et pochoirs pour le sol pour rester "à bonne distance" ont également été commandés à des prestataires angevins.

Scroll