fr | en

Séparés par des virgules

David Niget, nouveau chargé de mission égalité

Enseignant-chercheur en histoire contemporaine, David Niget prend la succession d’Alexandre Pietrini. Au sein d’une Commission égalité remaniée, l’un des premiers gros chantiers du nouveau chargé de mission égalité sera la communication des résultats d’une enquête sur les discriminations et l’élaboration de préconisations pour répondre aux difficultés remontées.

L'égalité est un sujet que connaît bien David Niget. Il y a 15 ans, dans le cadre de sa thèse consacrée à la justice des mineurs, il s'est intéressé à cette thématique. « Je me suis aperçu que la justice qui se prétend neutre traitait de manière différente les filles et les garçons. Il y a une discrimination claire à l’égard des filles », assure David Niget, co-auteur notamment du livre Mauvaises filles paru en 2016. Ce sujet de l’égalité, l’enseignant-chercheur en histoire contemporaine, « l’affectionne particulièrement ». Pas étonnant alors de comprendre sa démarche pour rejoindre la Commission égalité au mois d’avril dernier. « J’ai été, pendant 4 ans, élu au Conseil d’administration de l’UA. Je voulais continuer à me rendre utile et m’impliquer », explique celui qui a fait une partie de ses études dans la cité angevine. Sollicité ensuite par Isabelle Richard, vice-présidente de l’UA, pour occuper le poste de chargé de mission au sein de cette commission, il a répondu de manière favorable à cette proposition.


David NIget est le nouveau chargé de mission égalité à l'UA.

« Un outil de diagnostic complet »

L’un des premiers axes de travail de David Niget sera la communication à la communauté universitaire des résultats d’une grande enquête consacrée aux discriminations que ce soit pour les étudiants ou les personnels. Celle-ci devrait avoir lieu à l’automne.  « C’est un outil de diagnostic complet à la rigueur scientifique irréprochable », précise-t-il. En cela, le nouveau chargé de mission, salue le travail de son prédécesseur et de Samuel Delépine, référent pour la lutte contre le racisme et l’antisémitisme à l’UA. « On va communiquer les résultats sur le principe de la science ouverte afin que chacun puisse les exploiter. On va aussi digérer les données et en sortir les points saillants », décrypte l’enseignant-chercheur. Objectif à terme : établir des préconisations sur les points faibles. « Même à l’UA où l’on est plutôt pas mal avancé sur ce sujet, les gens ont des choses à dire. Quand on ouvre la parole, on se rend compte des souffrances. Il y a des progrès à faire », affirme David Niget.

Une commission plus ouverte

Au-delà de la réponse à des problèmes spécifiques, le nouveau chargé de mission souhaite « penser un dispositif qui fera de l’égalité un sujet dans toutes les pratiques quotidiennes ». Pour cela, David Niget, pourra s’appuyer sur une Commission égalité remaniée. Déjà très ouverte, elle va pouvoir accueillir des personnes extérieures. « Chaque membre de la Commission pourra inviter une personne de son choix que ce soit de manière ponctuelle ou permanente », détaille David Niget. Parmi les profils visés, des partisans de la question de l’égalité, des experts ainsi que des représentants étudiants comme le collectif Lucioles de l’UA qui milite pour que les étudiants LGBTI+ bénéficient de bonnes conditions de vie et d’études. « La commission égalité doit être un lieu démocratique, un lieu de débat avec une liberté de parole et un sens critique affirmé », conclut le nouveau chargé de mission.   

 

Bio express
David Niget est maître de conférences en Histoire à l’Université d’Angers. Ses travaux portent sur l’histoire de la jeunesse, et en particulier sur la question des droits des enfants et de la citoyenneté. Depuis 2019, il est responsable du Diplôme universitaire (DU) « Droits des enfants » à l'UA.

Commission égalité

La Commission égalité veille à la mise en œuvre de la Charte pour l’égalité entre les Femmes et les Hommes telle qu’adoptée par le Conseil d’administration de l’université d’Angers du 24 octobre 2013 et propose des mesures pour lutter contre toutes les formes de discriminations. 

Elle a notamment pour missions :

  • D’établir une cartographie de l’ensemble des actions initiées par les acteurs de l’Université d’Angers (associations étudiantes, chercheurs.es, personnels…) afin d’atteindre l’égalité réelle
  • D’établir un plan d’action annuel à destination des étudiants.es et des personnels
  • De mettre en place des actions de sensibilisation à destination des lycéens.nes en partenariat avec les établissements d’enseignement secondaire
  • D’assurer et garantir la visibilité de l’établissement  en matière de promotion de l’égalité sur le territoire.

Contact

Cellule institutionnelle : 02 41 96 22 70/ 23 59

cellule.institutionnelle @ listes.univ-angers.fr (cellule.institutionnelle @ listes.univ-angers.fr)

Scroll