fr | en

Séparés par des virgules

Les permanences de l’Arua

À elles deux, elles cumulent 63 ans d’expérience à l’Université d’Angers. Aujourd’hui à la retraite, Hélène Amante et Noëlle Gaudin souhaitent garder le lien avec l’UA et se sont investies dans le bureau de l’Arua, l’Association des retraités de l’Université d’Angers née il y a un peu moins d’un an. Depuis le début de l’année universitaire, elles organisent avec le président de l’Arua, Chetaou Mahaza, et les autres membres de l’association des permanences pour les retraités et futurs retraités de l’UA.

Hélène Amante et Noëlle Gaudin, membres du bureau de l'AruaQuel est le but de votre association ?

Hélène Amante et Noëlle Gaudin : "Un des objectifs de notre association est de maintenir le lien entre les personnels retraités et l’Université d’Angers. Le départ à la retraite peut être vécu comme une véritable cassure. Quand nous avons débuté notre carrière, nous étions aux prémices de l’Université d’Angers, nous avons participé à sa construction et nous sommes investies dans de nombreux projets. Arrivées à la retraite, nous avons eu envie de maintenir ce lien, de continuer à faire des choses pour l’Université d’Angers.

Nous nous donnons également pour mission de favoriser la préparation du départ à la retraite. L’établissement met déjà des choses en place pour les futurs retraités. De notre côté, nous pouvons leur faire partager notre expérience et leur proposer un accompagnement humain pour préparer ensemble cette transition. Nous sommes à leur écoute, qu’ils n’hésitent pas à venir à notre rencontre lors des permanences que nous organisons les vendredis après-midi au Qu4tre (voir les dates dans l'encadré ci-contre)."

Pourquoi avoir mis en place ces permanences ?

H. A. et N. G. : "L’idée est de nous tenir à disposition de toute personne, retraitée ou future retraitée, Biatss, enseignant-chercheur ou autre, qui souhaite obtenir des informations sur le fonctionnement et les missions de l’association. Nous serons là pour répondre à leurs questions et pour recueillir leurs suggestions et leurs besoins. Au-delà de cet aspect informatif, nous désirons aller à la rencontre de nos collègues. Cette permanence physique va nous permettre de créer ce contact direct et d’instaurer un vrai temps d’échange. Et puis cela ravive les liens passés.

Les personnes intéressées pourront bien évidemment profiter de ce moment pour demander leur adhésion à l’Arua."

Quels sont vos projets en cours ?

H. A. et N. G. : "Nous souhaitons, grâce au soutien actif de l’UA, permettre aux personnels retraités de continuer à accéder à certains services de l’université. Nous avons par ailleurs mis en place trois commissions : "Culture", "Nature et randonnées" et "50 ans de l’UA". Les membres de cette dernière commission travaillent avec les services de l’établissement, et notamment le service "Archives", au recueil de témoignages d’anciens collaborateurs de l’établissement qui ont participé à sa construction et à son évolution.

Et puis nous souhaitons nous faire connaître de nos anciens collègues, qui sont tous un peu éparpillés dans la nature, pour qu’ils puissent eux aussi reprendre contact avec l’UA. Pour le moment, nous faisons surtout appel à nos propres réseaux, nous passons des coups de téléphone. Le bouche-à-oreille a fonctionné et nous comptons aujourd’hui plus de 60 adhérents. Nous espérons que d’autres nous rejoindront bientôt et qu’ils participeront à la vie de l’association."

Où et quand ?

Permanences pour les retraités et futurs retraités de l'UA tous les vendredis de 15h à 16h au Qu4tre

Il n'y aura pas de permanences pendant les congés scolaires, les vendredis précédant les congés scolaires ainsi qu'aux dates suivantes : 06/12/2019, 17/01/2020, 24/01/2020, 03/04/2020.

Scroll