fr | en

Séparés par des virgules

Le parc de véhicules de l’UA, au cœur de la transition écologique

Depuis 2018, le renouvellement du parc automobile est engagé à l’Université d’Angers. Un changement important et cohérent au regard de la trajectoire d’un campus bas carbone et qui s’inscrit dans la loi d’orientation des mobilités.

Mieux adaptés pour les petits trajets du quotidien, les véhicules électriques sont en vogue. Ils nécessitent peu d’entretien, permettent de réaliser des économies selon leur utilisation, et leur impact sur l’environnement est moindre. Ces derniers remplacent ainsi progressivement les véhicules diesel et composent aujourd’hui presque la moitié du parc automobile de l’UA. « Une circulaire ministérielle nous recommande de renouveler notre parc automobile lorsque les véhicules comptent plus 120 000 kilomètres ou alors datent de plus de 10 ans, confirme Arnaud Cattel, responsable du pôle logistique support à la Direction du patrimoine immobilier et de la logistique. Notre ambition est de réduire nos émissions de gaz à effet de serre, tout en répondant aux besoins des services. »

Un investissement supérieur à 600 000 €

De la petite voiture citadine Renault Zoé à l’expert combi de neuf places, les utilisateurs ont le choix selon leur mission. « Les véhicules hybrides et électriques sont dotés d’une boîte automatique et afin de faciliter la prise en main, des fiches pédagogiques ont été rédigées par le service Logistique et intégrées à chaque véhicule. Les coûts de carburant et d’entretien vont diminuer et il reste à traiter, à long terme, le recyclage des batteries des véhicules électriques. » En parallèle de ce renouvellement important, la revente des anciens modèles énergivores devrait rapporter environ 80 000 €.

A la fin de l’année, l’UA aura renouvelé totalement son parc automobile et disposera de 34 véhicules neufs (15 électriques, 9 essences, 6 gasoils et 4 hybrides) pour un investissement de 660 000 € réalisé auprès de l’Union des groupements d’achats publiques (Ugap). Huit bornes de recharges ont par ailleurs été installées en décembre 2020 sur les campus de Saint-Serge, de la Santé, et de Belle-Beille. Son utilisation est réservée à ce jour aux véhicules de l’UA. Une démarche au service de la transition écologique de l'UA qui fait partie de ses engagements forts.

Scroll