fr | en

Séparés par des virgules

Jimmy Charruau, nouveau référent de l’UA pour la lutte contre les racismes et l’antisémitisme

Enseignant-chercheur en droit public à l’Université d’Angers et membre de la Commission égalité, Jimmy Charruau est depuis le 20 mai le nouveau référent de l’UA pour la lutte contre les racismes et l’antisémitisme.

Engagée depuis plusieurs années contre toutes les formes de discriminations, l’UA vient de nommer Jimmy Charruau comme nouveau référent pour la lutte contre les racismes et l’antisémitisme. Une mission confiée par Isabelle Richard, première vice-présidente en charge de l’égalité, qui tient à cœur à l’enseignant-chercheur. « Je suis honoré de cette confiance et espère apporter au mieux mes compétences dans le domaine de la lutte contre les discriminations. » 

Une sensibilisation tout au long de l’année

Après une première enquête égalité menée en 2018 auprès des personnels et étudiant∙e∙s de l’UA, les résultats soulignaient que, malgré une situation globalement satisfaisante, la race et l’origine constituaient les principaux motifs de discriminations subies et/ou ressenties à l’UA. Paradoxalement, le référent en la matière, Samuel Delepine, a été très peu saisi depuis sa prise de poste en septembre 2017. Une première piste de travail pour Jimmy Charruau, qui lui succède . « Il faut le rendre plus visible, de même que les autres institutions de l’UA qui œuvrent au quotidien contre les discriminations : la Commission égalité et son chargé de mission, le référent handicap, la cellule Violences, discriminations et harcèlement (VDH), ajoute-t-il. Cela passera par un travail de communication qui sera mené dès la rentrée universitaire. Je pense en ce sens rencontrer les Bureaux des étudiant∙e∙s en septembre afin qu’ils agissent comme relais d’informations auprès de la communauté étudiante. »

Après une meilleure compréhension et valorisation des services existants à l’UA, Jimmy Charruau souhaite également sensibiliser tout au long de l’année, et non seulement lors de la Semaine de lutte contre le racisme organisée en mars. « L’idée est de s’interroger sur les notions de « race », sur les expressions du « racisme ordinaire », ou encore sur le phénomène de « cancel culture » lors de colloques, conférences, expositions et, pourquoi pas, de concours d’affiche. Ceci afin de faire participer au maximum les étudiant∙e∙s de l’UA à la lutte contre les racismes et l’antisémitisme. »

Jimmy Charruau en bref

Âgé de 32 ans, Jimmy Charruau a soutenu une thèse portant sur « La notion de non-discrimination dans le droit public français ». Il est aussi juge-assesseur à la Cour nationale du droit d’asile et enseigne le droit public à l’UA depuis 2012.  

Contact : jimmy.charruau @ univ-angers.fr

Scroll