fr | en

Séparés par des virgules

Primes énergie : l’UA va engranger 80 000 € grâce à son partenariat avec CertiNergy

Dans le cadre de sa transition énergétique, l’Université d’Angers a signé fin 2020 une convention de partenariat avec CertiNergy & Solutions afin d’être accompagnée dans sa recherche de financement pour ses projets d’efficacité énergétique. Cet expert du secteur gère ainsi pour l’UA le dispositif dit des Certificats d’économies d’énergie (CEE) qui permet aux consommateurs d’énergie comme les universités d’obtenir des primes financières. Au total, six mois après la signature de cette convention, ce sont déjà 80 000 euros de primes énergies qui vont être empochés. Le point avec Rémi Froger, responsable énergie au sein de la direction de l’immobilier, du patrimoine et de la logistique.

L’Université d’Angers s’est engagée depuis plusieurs années dans la rénovation énergétique de ses campus. Cet engagement s’est d’abord traduit par l’utilisation de l’intracting, un dispositif mis en place par la Banque des territoires (Caisse des dépôts). Une convention a ainsi été signée portant sur 39 actions devant être réalisées en 2022. En parallèle, l’UA a candidaté aux appels à projets lancés dans le cadre du Plan de Relance et bénéficiera d’un soutien pour 9 projets, répartis sur 3 campus. Ces projets (restructuration énergétique, rénovation des chaufferies, modernisation de l’éclairage, amélioration des systèmes de ventilation, réhabilitation lourde) doivent permettre de réduire sa facture énergétique de 94 000 euros/an. La réduction des émissions de gaz à effet de serre équivaudra à 2 310 allers-retours en voiture évités entre Paris et Angers.

Premiers résultats encourageants


travaux de relamping au Qu4atre fin juin

« Souhaitant poursuivre cette dynamique inscrite dans la politique énergie de l’établissement, nous avons identifié avec Certinergy douze opérations éligibles à des primes. Ce sont des travaux qui peuvent porter soit sur l’enveloppe des bâtiments ou bien sur les équipements », indique Rémi Froger. « Nous avons déjà pu obtenir 80 000 euros, explique Mathieu Leroy, responsable commercial CEE chez CertiNergy & Solutions. Nous sommes ravis de pouvoir contribuer par le biais des Certificats d’économies d’énergie au financement des projets de l’Université d’Angers et nous allons amplifier nos actions dans les prochains mois. »

Les opérations prévues à la rentrée

Après une vaste opération de changement de lampes classiques pour passer à des éclairages LED cet été (à la Présidence, au Qu4tre et au Suaps), ce sont des actions sur les chaufferies qui sont prévues à la rentrée. « Les premières primes pour la rénovation de chaufferies  du site Daviers devraient être versées dans les prochains mois puisque l’objectif est d’avoir remplacé les équipements avant la prochaine saison de chauffe », précise Rémi Froger. D’autres opérations devraient permettre de générer des primes CEE importantes dans les prochains mois comme l'optimisation de groupes froids ou encore la récupération de chaleur du data center.

Scroll