fr | en

Séparés par des virgules

Des ateliers d'éducation populaire féministe Inscrivez-vous !

Image Régalons-nousQuel que soit son genre, quel que soit son statut, on peut agir contre le sexisme. À l'occasion de la journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes qui se tiendra le 25 novembre, la commission égalité de l'UA propose à ses étudiantes, étudiants et personnels de participer à des ateliers d'éducation populaire féministe. Animés par le Collectif rEGALons-nous, ces ateliers sont gratuits et se dérouleront dans les BU.

20 places par atelier – Sur inscription

 

Atelier "Privilèges masculins et places d'alliés"

Jeudi 25 novembre de 15h à 17h à la BU Saint-Serge (salle Bamako) : Je m'inscris
Atelier particulièrement destiné aux hommes, étudiants et personnels (20 places)

Ces ateliers permettent de libérer la parole des hommes, dans un cadre adapté. Car la place des hommes dans la lutte contre le sexisme est complexe. Il s’agit d’une part de faire entendre que dénoncer le sexisme ne signifie pas accuser tous les hommes. L’enjeu est de saisir la dimension systémique des inégalités, et d’amener les hommes à percevoir le conditionnement genré qu’ils ont autant subi que les femmes. Il s’agit d’autre part de prendre conscience des privilèges masculins, souvent banalisés. Ainsi, ils pourront réfléchir à leur place d’alliés dans la lutte contre le sexisme.

Objectifs pédagogiques :

  • Prendre conscience de situations où, même inconsciemment, on véhicule des stéréotypes sexistes et/ou on impose une certaine forme de domination
  • Repérer où se situent nos privilèges en tant qu’hommes dans une société patriarcale
  • Réfléchir collectivement à la place d'alliés dans le combat contre le sexisme

Atelier "Balance ta rage : initiation à l'autodéfense féministe verbale"

Vendredi 26 novembre de 10h à 12h à la BU Saint-Serge (salle Carmin) : Je m'inscris
Samedi 27 novembre de 10h à 12h à la BU Belle-Beille (salle Cracovie) : Je m'inscris
Atelier réservé aux femmes, étudiantes et personnels (20 places)

L’enjeu est que les femmes et personnes transgenre réalisent leur puissance d’agir, en expérimentant la sororité et en travaillant la confiance en elles, en leurs ressentis, en s’entraînant à définir et à poser leurs limites et en désapprenant à ne pas riposter. Ces ateliers permettent de fait de libérer la parole sur le sexisme dont ces personnes peuvent être victimes et une prise de conscience que leur vécu s’inscrit dans une réalité collective.

Objectifs pédagogiques :

  • Offrir un cadre de paroles sécurisant pour témoigner des discriminations sexistes vécues
  • Repérer l’aspect systémique et donc partagé des violences sexistes
  • Expérimenter et développer la sororité
  • Prendre conscience et développer sa confiance en sa capacité d’agir
  • Mutualiser collectivement les stratégies de ripostes

Cellule d'écoute et d'accompagnement de l'UA

Étudiantes, étudiants et personnels, si vous êtes victimes ou témoins de violences sexuelles et sexistes, de discriminations et de harcèlement, contactez en toute confidentialité la cellule d'écoute et d'accompagnement de l'UA.

Scroll