fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance HDR de Madame Françoise SCHMITT

14h00 | CHU ANGERS | Bâtiment IRIS | Salle de visioconférence (3ème étage) | ANGERS

Sujet : LÉSIONS HEPATIQUES ET DIGESTIVES PEDIATRIQUES : DE LA THÉRAPIE GÉNIQUE DU FOIE A LA TRANSMISSION INTERGENERATIONNELLE DE LA STÉATOSE ET DE L’OBÉSITÉ

Directeur de recherche : Monsieur Guillaume PODEVIN

RÉSUMÉ

La chirurgie viscérale pédiatrique permet de prendre en charge de nombreuses pathologies différentes, puisqu’il s’agit moins d’une spécialité définie par l’organe que par l’âge de l’enfant, ce qui demande d’acquérir des compétences techniques permettant d’opérer du tout petit au très grand. C’est pourquoi devant une telle diversité il a fallu choisir des thématiques de recherche centrées sur un domaine particulier, en l’occurrence les pathologies héréditaires hépatiques et l’obésité pédiatrique. Mon cursus de chercheur a débuté en milieu d’internat de chirurgie générale, par la réalisation d’un travail de Master 2 en thérapie génique des maladies héréditaires du foie, dans lequel une intervention chirurgicale permettait d’isoler de la circulation systémique le foie de rongeurs pour y injecter un vecteur lentiviral à des doses qui ont permis d’obtenir par transfert de gènes la guérison définitive de rats atteints de la maladie de Crigler-Najjar. Ces travaux se sont prolongés au cours d’une thèse de sciences biologiques par l’utilisation des résultats acquis dans la maladie de Wilson, plus complexe car associée à une inflammation hépatique. Nous avons fait venir à Angers une souche de rats atteinte de cette maladie, unique en Europe, afin d’en étudier les caractéristiques cliniques et de l’utiliser comme modèle pour les essais de thérapie génique. Nous avons aussi pu l’utiliser dans plusieurs projets de recherche concernant le diagnostic biologique de la maladie de Wilson (projets REC et CoPic Study) souvent difficile à confirmer par un test simple et reproductible, et la prévention de la fibrose hépatique (projet MeLEC). A la fin de ma thèse de doctorat, j’ai naturellement intégré le laboratoire HIFIH UPRES EA 3859 de l’Université d’Angers, dont la thématique émergente, centrée sur la stéatose hépatique, se rapprochait de ma pratique clinique. En effet, j’ai été amenée à intégrer en tant que chirurgien référent le Centre spécialisé de l’Obésité des adolescents du CHU d’Angers, pilote dans la prise en charge des adolescents en obésité sévère par la chirurgie bariatrique. Outre le suivi de la cohorte de patients adolescents opérés d’un anneau gastrique, cette activité m’a amenée à m’intéresser aux répercussions à long terme de cette chirurgie, et à développer un projet de recherche translationnel sur les répercussions de la chirurgie bariatrique maternelle pré-conceptionnelle sur le devenir métabolique à court et long terme des enfants, en lien avec le Dr C. Fassot du laboratoire angevin Mitovasc et le Pr G. Gascoin responsable du suivi de la cohorte de mères opérées d’un by-pass gastrique et de leur enfants dans la région angevine.

Télécharger l'avis de soutenance HDR

Scroll