fr | en

Séparés par des virgules

Scènes locales, clusters culturels et quartiers créatifs

Maître de conférences à l’UA, Sandrine Émin a codirigé un ouvrage collectif consacré aux scènes locales, clusters culturels et quartier créatifs. Paru aux PUR, il permet de mieux appréhender leur mode de développement, leur fonctionnement et ce qu’ils apportent aux territoires.

Les activités culturelles sont-elles génératrices de valeurs pour un territoire ? Si oui, lesquelles ? Comment les mesurer ? Les développer ? C’est ce qu’a tenté de percer durant 3 ans le programme de recherche « Valeurs et utilités de la culture », porté par le Groupe de recherches angevin en économie et management (Granem), et coordonné par le professeur Dominique Sagot-Duvauroux.

L’un des axes de ce projet pluridisciplinaire associant des chercheurs en économie, géographie, management, sociologie, urbanisme, etc., s’est particulièrement intéressé à la façon dont la culture pouvait participer à l’attractivité d’un territoire, son aménagement et son développement économique.

« Nantes fait partie de ces villes qui ont tenté de se redynamiser par la culture, note Sandrine Émin, maître de conférences en sciences de gestion à l’UA (IUT/Granem), spécialisée dans l’entrepreneuriat, qui a piloté l'axe de recherche avec son homologue nantaise Nathalie Schieb-Bienfait. En concentrant des activités culturelles et créatives, la municipalité a voulu rendre le territoire plus attractif. Et c’est une logique que l’on retrouve dans différentes villes ».

Producteurs de dynamiques

L’ouvrage Scènes locales, clusters culturels et quartiers créatifs. Les ressorts et enjeux territoriaux du développement culturel est né de ces années de recherches du programme Valeurs. Codirigé par Sandrine Émin et Nathalie Schieb-Bienfait, il rassemble les travaux de 13 auteur·e·s, issu·e·s de diverses disciplines (sciences de gestion, économie, sociologie, géographie, urbanisme, scénographie…).

Après une première partie théorique, le livre se focalise sur la question de la gouvernance des clusters et celle de leur instrumentation politique, à travers différents exemples en France (Nantes, Lille) et à l'étranger (Québec, Barcelone, Istanbul, Gênes). La troisième et dernière partie examine les enjeux du regroupement d'acteurs culturels et créatifs sur un territoire localisé, avec une analyse des mécanismes par lesquels ils sont producteurs de dynamiques économiques, culturelles, sociales, territoriales.

Au-delà des universitaires, l’ouvrage est susceptible d’intéresser tous les professionnels et acteurs institutionnels de la culture.

L'info en +

Depuis 2019, le projet Scaena, coordonné par Dominique Sagot-Duvauroux, piloté par l'UA et financé par l'Agence nationale de la recherche (ANR), poursuit les recherches sur les scènes et clusters culturels en analysant les encastrements entre offre culturelle, industries créatives, configurations urbaines et organisation sociale du territoire. Au-delà d’une réflexion théorique et méthodologique sur le concept de scène, le projet analyse des conditions d’émergence, de mise en visibilité et de développement des scènes et étudie leurs enjeux stratégiques, notamment pour les gouvernements urbains. Quatre terrains sont privilégiés : Angers, Grenoble, Nantes et Austin. En savoir plus sur Scaena

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Pratique

Scènes locales, clusters culturels et quartiers créatifs. Les ressorts et enjeux territoriaux du développement culturel,
de Sandrine Émin et Nathalie Schieb-Bienfait,
est paru en novembre 2019,
aux Presses universitaires de Rennes (PUR),
dans la collection Économie, gestion et société.

286 pages.

Prix : 25 euros

N°ISBN : 978-2-7535-7810-4

Voir l'article sur le site de l'éditeur

Scroll