fr | en

Séparés par des virgules

Un guide pratique pour réussir son insertion professionnelle

Savoir faire bonne impression lors d’un entretien de recrutement pour un premier emploi ou un stage ne s’improvise pas. Pour adopter la bonne attitude, Peggy Raffy-Hideux, enseignante en expression et communication à l’IUT d’Angers, distille de précieux conseils dans un ouvrage afin de permettre aux candidats de pouvoir se démarquer.

La « génération Covid », le terme est symbolique. Il désigne les jeunes diplômés qui vont chercher à s’insérer dans un marché de l’emploi fragilisé par la crise sanitaire. Selon les données, ils seraient 750 000. Autant dire que la concurrence pour décrocher le précieux sésame d’un contrat ou d’un stage risque d’être exacerbée. Faire bonne impression et valoriser ses compétences auprès des recruteurs sera donc un atout indéniable. Pour cela, « il y a des codes à maîtriser », affirme Peggy Raffy-Hideux, enseignante en expression et communication à l’IUT d’Angers. Pour les partager avec ceux qui vont s’insérer dans le monde professionnel et les aider, elle vient de publier un livre intitulé Les premiers entretiens de recrutement.      

Tests, QCM et mises en situation

Rédigé comme un guide pratique, l’ouvrage comprend des tests, QCM, mise en situation et compile les 50 questions les plus posées en entretien. « Je me suis appuyée sur mes recherches et mon expérience de recruteuse. Les retours de mes étudiants m’ont aussi permis d’optimiser les outils proposés », précise l’enseignante. S’il n’existe pas de recette toute faite, des ingrédients sont à connaître. « Il faut savoir anticiper les situations pour mieux les appréhender », résume Peggy Raffy-Hideux qui cite en exemple le retard d’un recruteur, la proposition d’un café ou la négociation d’un salaire. Que faire, comment réagir ? Le livre est là pour y répondre. Autant d’éléments qui peuvent être déterminants. « À profil et compétences égales, ce sont les compétences comportementales qui vont faire la différence », décrypte l’auteure.     

Savoir s’adapter

Les conseils distillés dans le livre sont une base mais chaque primo postulant à un emploi ou stage devra les utiliser à bon escient. « Le candidat doit s’adapter et être à l’écoute. Son entretien dépend aussi du recruteur et de l’entreprise », explique Peggy Raffy-Hideux. Pour le choix de la tenue vestimentaire, il n’existe pas non plus une seule vérité. Le traditionnel costume ou le tailleur ne sont pas les seules options possibles. Pour l’enseignante, « là encore tout dépend de l’entreprise et ses codes ». Selon elle, « on peut assumer une originalité ou prendre un risque mais il faut trouver un juste milieu entre l’expression de soi et un certain conformisme ».

Un processus, plusieurs étapes

Au-delà du déroulement de l’entretien, le livre évoque aussi la phase avant et après celui-ci. Des étapes elles aussi essentielles. « Il y a une politesse élémentaire à avoir. Remercier un recruteur après un entretien sera toujours bien vu. Il ne faut pas non plus avoir peur de relancer quand on est sans réponse », conseille Peggy Raffy-Hideux. Dernier élément pour aider les primo postulants dans leur réussite : les nouvelles tendances du recrutement (visioconférence, entretiens vidéo différés, recours à des algorithmes sous forme d’avatars) sont expliquées. « Mon but est de faire acquérir des bons réflexes aux candidats », synthétise l’enseignante.     

Quelques conseils de choses à faire pour réussir un entretien :
- Bien se connaître, bien connaître le recruteur et bien connaître l'entreprise : pour cela ne pas hésiter à utiliser les réseaux professionnels comme LinkedIn.
- Éviter les mots qui font peur (échec, difficulté, problème) et utiliser un vocabulaire positif.

Quelques conseils de choses à éviter lors d'un entretien :
- Se surestimer et annoncer des compétences que l'on n'a pas.
- Faire sonner son portable pendant l'entretien

Scroll