fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance de thèse de Madame Pauline DEPUYDT

14h00 | Faculté des Sciences | AMPHI D | 2, boulevard Lavoisier | ANGERS

Sujet : Évolution sédimentaire et biotique des environnements de haut de pente du Golfe de Gascogne et implications sur la dynamique océan-cryosphère : fenêtre sur les derniers 36 000 ans

Directeur de thèse : Madame Meryem MOJTAHID

RÉSUMÉ

La compréhension des facteurs déclenchant les évènements climatiques passés est encore aujourd’hui un enjeu majeur. La circulation méridienne de retournement de l’Atlantique (AMOC), pouvant être perturbée par certains changements climatiques, entretient des rétroactions avec l’atmosphère et la cryosphère dont les processus restent à ce jour sujets de discussion. L’objectif principal de cette thèse est d’apporter de nouvelles données sur les environnements benthiques profonds de haut de pente de l’Atlantique Nord Est (encore peu étudiés) et sur l’évolution d’une des branches supérieures de l’AMOC (à travers le courant de pente européen) au cours des derniers 36 000 ans (couvrant la fin de la dernière période glaciaire, la dernière déglaciation et l’Holocène). Ces reconstitutions ont été mises en lien avec les instabilités des grands inlandsis de l’hémisphère nord, permettant ainsi de documenter le couplage océan/cryosphère dans cette zone. Pour ce faire, deux carottes sédimentaires, localisées à 1 000 m de profondeur le long d’un transect N-S dans le Golfe de Gascogne, ont été étudiées en utilisant principalement deux outils : i) les assemblages des foraminifères benthiques et la signature géochimique de leur coquille et ii) les caractéristiques granulométriques des sédiments. Les principaux résultats de cette thèse montrent une évolution généralement synchrone entre les données biotiques et abiotiques du nord et du sud du Golfe de Gascogne, ce qui indique un forçage climatique/océanique commun. En effet, lors des stadiaires d’Heinrich (HSs), un ralentissement systématique du courant de pente se produisant avant les événements d’Heinrich sensu stricto. Ceci indique une perturbation de la branche supérieure de l’AMOC avant l’arrivée des armadas d’icebergs de la calotte Laurentidienne, et qui serait certainement en lien avec les instabilités de la calotte européenne relarguant de larges quantités d’eaux de fonte. Les résultats montrent également une diminution progressive de la vigueur du courant de pente au cours de l’Holocène due certainement à une réduction du gradient de densité entre les hautes et les basses latitudes pouvant être liée à l’insolation et/ou à la dynamique de la gyre subpolaire. Bien que les foraminifères benthiques ne soient pas des marqueurs directs des masses d’eaux, les résultats montrent que l’apparition des uvigerinidés dans le sud Golfe de Gascogne vers 15 ka cal BP peut témoigner de l’arrivée des eaux méditerranéennes. Enfin, cette thèse utilise des approches méthodologique (influence du choix de la fraction de taille sur les reconstitutions environnementales) et expérimentale (calibration du Sr/Ca comme outil retraçant la chimie des carbonates des masses d’eaux) permettant d’améliorer l’utilisation des foraminifères benthiques comme outils paléocéanographiques.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll