fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance de thèse de Monsieur Florian BEIGNON

14h00 | Institut de Cancérologie de l'Ouest | Amphithéâtre | 15, rue André Boquel | ANGERS

Sujet : Identification et caractérisation d’une isoforme mitochondriale du canal TRPV1 humain

Directeur de thèse : Monsieur Guy LENAERS

RÉSUMÉ

Le rôle de la mitochondrie dans la production d’énergie cellulaire est universellement connu, mais son implication dans la thermogenèse cellulaire reste peu considérée et étudiée. Néanmoins, de récentes données indiquent que la température mitochondriale serait largement supérieure à celle de son environnement cellulaire et qu’elle pourrait atteindre 50°C. Dans l’optique de caractériser un thermostat mitochondrial, nous avons identifié un acteur moléculaire qui pourrait être impliqué dans la régulation de la thermogenèse mitochondriale: le canal TRPV1. En effet, TRPV1 est sensible à des températures élevées (>43°C) et son activité permet de générer des flux d’ions Ca2+, connu pour être un régulateur important de la fonction mitochondriale. Dans ce sens, nous avons identifié TRPV1mito, un variant du canal TRPV1 humain présentant une séquence d’adressage mitochondriale. Après avoir validé son adressage à la mitochondrie, nous avons montré que TRPV1mito est impliqué dans la régulation de l’homéostasie calcique cellulaire et mitochondriale. Nos résultats suggèrent également que TRPV1mito est responsable d’une augmentation de la fuite de protons à travers la membrane interne mitochondriale et d’une diminution de son potentiel de membrane. De fait, l’identification et la caractérisation de TRPV1mito renforcent notre hypothèse d’un rôle dans la régulation de la thermogenèse mitochondriale, même si cela reste à démontrer. De plus, nos prédictions in silico indiquent que TRPV1mito serait présent uniquement chez les mammifères placentaires homéothermes, et constituerait un élément clé dans la compréhension des mécanismes évolutifs ayant abouti à l’homéothermie. Ces données permettent d’envisager une meilleure compréhension des mécanismes défaillants du contrôle de la thermogenèse cellulaire, responsables de l’hyperthermie maligne et du coup de chaleur à l’exercice

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll