fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance de thèse de Madame Alessia DELLA ROCCA

09h00 | Università degli Studi di Milano | ITALIE

Sujet : La presse clandestine de la Résistance française (1941-1944) : styles, langages, rhétorique et argumentations

Directrice de thèse : Madame Anne-Rachel HERMETET

RÉSUMÉ

Les études menées à ce jour sur la Résistance française et la presse clandestine qui lui est étroitement liée étaient basées sur l’analyse des thèmes véhiculés par les périodiques de la Résistance et sur la manière dont les journaux clandestins ont été produits et diffusés pendant l'Occupation. Cependant, peu de place a été accordée, tant sur le plan historique que linguistique, à la nature première de la presse clandestine de la Résistance et à ce qu'elle représente réellement : un média. Ce projet de thèse s'inscrit dans le domaine des études linguistiques et a pour objectif de se concentrer sur les stratégies linguistiques, stylistiques, rhétoriques et argumentatives utilisées dans les périodiques clandestins pour diffuser des contenus en contraste avec le discours officiel dominant. L'objectif de cette thèse est donc de se placer dans l'espace intermédiaire entre les grandes études historiques sur la Résistance française et les analyses existantes sur la presse clandestine, en proposant une contribution portant sur ce qui n'a pas encore été suffisamment considéré. L'analyse des stratégies linguistiques, argumentatives et rhétoriques ouvre la possibilité de compléter d'un point de vue linguistique, insuffisant à ce jour, les études sur la mémoire et la Résistance. L'étude du domaine linguistique, encore peu exploré, permet également de mieux comprendre les objectifs de la Résistance et les contradictions qui ont caractérisé l'une des périodes les plus troublées de l'histoire contemporaine, et apporte ainsi une contribution nécessaire à un sujet qui continue d'occuper une place de premier plan dans la mémoire collective française.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll