fr | en

Séparés par des virgules

Visioconférence | Soutenance de thèse de Madame Zineb SOUALAH

14h00 | UFR Santé | Département Médecine | 28, rue Roger Amsler | ANGERS

Sujet : Étude de l’influence de la composition en sous-unités des récepteurs GABA de type A sur leur sensibilité à deux agents pharmacologiquement actifs, le fipronil et l’étifoxine

Directeur de thèse : Monsieur Christian LEGROS

RÉSUMÉ

Les récepteurs de l'acide γ-aminobutyrique de type A (RGABAA) sont des récepteurs ionotropiques qui jouent un rôle majeur dans l’inhibition du système nerveux central. Ils sont par ailleurs impliqués dans de nombreux troubles neurobiologiques, tels que l’épilepsie ou l’anxiété. Les RGABAA présentent une structure hétéropentamérique, avec 2 sous-unités α et 2 sous-unités β, accompagnées d’une 3ème sous-unité, le plus souvent γ ou δ. Ces sous-unités sont codées par un répertoire de 19 gènes. Il en découle une large hétérogénéité structurale, fonctionnelle et pharmacologique. Les RGABAA sont les cibles de nombreux ligands, tels que les benzodiazépines (BZD), les anesthésiques généraux, l'éthanol, mais également de certains insecticides neurotoxiques. Les bases moléculaires de l’interaction des BZD avec les RGABAA sont assez bien caractérisées, mais pour de nombreux ligands tels que le FPN (FPN), un insecticide neurotoxique et l’étifoxine (EFX), un anxiolytique, les sites de fixation et les mécanismes d’action restent encore à définir. Les objectifs de cette thèse ont été d’étudier les mécanismes d’action de ces deux ligands et les relations structure-fonction de leur interaction avec les RGABAA par une approche électrophysiologique (technique de la double-microélectrode en potentiel imposé ou TEVC sur ovocyte de Xénope) et de modélisation moléculaire.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll