fr | en

Séparés par des virgules

Visioconférence | Soutenance de thèse de Monsieur Wendsèndaté Yves SEMPORE

14h00 par visioconférence

Sujet : Évaluations cliniques des difficultés à la marche et de paramètres bio-métaboliques au cours des tests d’oxymétries à la marche

Directeur de thèse : Monsieur Pierre ABRAHAM

RÉSUMÉ

La marche est le premier moyen de déplacement de l’être l’humain. Elle est capitale pour l’autonomie de la personne humaine et participe à une bonne qualité de vie. Cependant elle peut être compromise par le vieillissement physiologique ou par de nombreuses pathologies qui entrainent des difficultés à la marche avec une réduction de la capacité fonctionnelle à la marche. Parmi ces pathologies pourvoyeuses de difficultés à la marche l’Artériopathie Oblitérante des Membres Inférieurs (AOMI) occupe une place importante. L’évaluation de la capacité de marche par les questionnaires cliniques auto-administrés reste difficilement accessibles aux populations avec forte proportion de personne analphabètes. Ces questionnaires exigent que le patient sache lire et écrire dans une langue donnée. Dans l’AOMI, l’utilisation de protocole de marche différents pour l’évaluation de la capacité de marche des artériopathes lors des tests de marche sur tapis rend difficile l’interprétations des résultats. Aussi la biologie de l’AOMI est moins bien connue que la clinique et il existe une mauvaise corrélation entre ces deux paramètres. Dans ce travail de thèse, un questionnaire imagé dénommé WELSH (Walking Estimated Limitation Stated by History) a été conçu et expérimenté pour l’évaluation de la capacité de marche dans une population majoritairement analphabète. Chez les patients artériopathe il a été montré qu’un protocole lent n’est pas obligatoire pour les patients très limités à la marche au cours des tests d’oxymétrie à la (TcPO2). Concernant la biologie de l’AOMI, la lactatémie augmente de manière significative à l’effort ainsi que de nombreux autres métabolites suite aux analyses métabolomiques d’échantillons sanguins de patients artériopathes avant et après un test marche maximal sur le tapis roulant. Les variations de ces paramètres bio-métaboliques au cours de l’effort chez l’artériopathe corrèlent pour certains avec les critères cliniques de sévérité de l’AOMI dont l’importance de l’ischémie d’effort mesurée par la technique de la TcPO2. Ces différents travaux contribuent à une meilleure exploration des difficultés à la marche et à une meilleure compréhension de la physiopathologie de l’AOMI. Ils ouvrent la voie à de futures études sur les limitations de la capacité de marche en général et sur l’AOMI en particulier.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll