fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance de thèse de Madame Lise PIQUILLOUD IMBODEN

14h00 | UFR Santé | Département Médecine | Salles C301-302 | 28, rue Roger Amsler | ANGERS

Sujet : Apport de la physiologie dans l’optimisation de l’assistance ventilatoire : l’exploration de la commande respiratoire

Directeur de thèse : Monsieur Alain MERCAT

RÉSUMÉ

Le travail principal réalisé dans le cadre de la thèse de la Dresse Piquilloud Imboden est une étude de physiologie respiratoire sur volontaires sains qui a permis de mieux caractériser les valeurs normales d’activité électrique des piliers diaphragmatiques (Eadi), reflet de la commande ventilatoire neurale, en situation physiologique et non physiologique (ie. en présence d’une résistance inspiro-expiratoire et d’une assistance ventilatoire). La relation entre amplitude de l’Eadi et indices d’effort inspiratoire a également été explorée dans ce travail. Ce travail a permis de démontrer que les valeurs d’Eadi sont d’amplitudes variables en fonction des sujets. Il a également démontré que Eadi et indices d’effort inspiratoire ne sont pas corrélés en toutes circonstances, soulignant l’intérêt du monitorage de l’Eadi en pratique. Ce travail, dont la Dresse Piquilloud Imboden est 1er auteur, a fait l’objet d’une publication dans Annals of Intensive Care en 2019. Une étude ancillaire du travail précédent a consisté à corréler l’amplitude de l’Eadi et de la valeur de pression d’occlusion à 100 ms (P 0.1), deux indices reflétant la commande ventilatoire neurale. Ce travail a été inséré à un travail plus étendu sur l’usage de la P 0.1 en pratique courante. Il est actuellement soumis pour publication. Un autre projet en lien avec le travail de thèse de la Dresse Piquilloud Imboden a consisté en une étude physiologique réalisée chez des patients ventilés invasivement en raison d’une insuffisance respiratoire et à risque de présenter des asynchronies patient-ventilateur. L’objectif de cette étude était de tester la possibilité et l’impact sur la synchronisation patient-ventilateur d’utiliser le signal Eadi associé à un algorithme de réglage pour optimiser les réglages du ventilateur. Une telle stratégie s’est révélée possible et efficace pour améliorer la synchronisation. Ce travail, dont la Dresse Piquilloud Imboden est 2ème auteur, a fait l’objet d’une publication dans Critical Care en 2017. Un dernier travail réalisé dans le cadre de la thèse de la Dresse Piquilloud Imboden avait pour objectif de tester la fiabilité des valeurs de P0.1 mesurées automatiquement ou semi automatiquement par les ventilateurs récents de réanimation. Ce travail a montré une bonne corrélation entre les variations des P0.1 de référence et les variations des mesures effectuées par les ventilateurs. Les valeurs absolues mesurées par les ventilateurs étaient néanmoins souvent sous-estimées. Ce travail, dont la Dresse Piquilloud Imboden est 2ème auteur, a fait l’objet d’une publication dans Annals of Intensive Care en 2019.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll