fr | en

Séparés par des virgules

Visioconférence | Soutenance de thèse de Madame Hajar YAAKOUB

09h00 | Institut de Biologie en Santé | CHU | Salle du rez-de-chaussée | 4, rue Larrey | ANGERS

Sujet : The oxidative stress response in the opportunistic filamentous fungus Scedosporium apiospermum

Directeur de thèse : Monsieur Alphonse CALENDA

RÉSUMÉ

Les champignons filamenteux des genres Scedosporium et Lomentospora sont des agents opportunistes qui colonisent fréquemment les voies respiratoires des patients atteints de mucoviscidose. Ces champignons disposent de divers facteurs de virulence. Parmi ces facteurs, il faut citer la capacité à tolérer le stress oxydatif assurée par la présence dans le génome de S. apiospermum d’une batterie de gènes codant des enzymes anti-oxydantes, notamment des gènes codant les thiorédoxine réductases (TrxR) et la peroxirédoxine (Prx) qui semblent particulièrement impliqués dans la réponse contre le stress oxydatif. Cette thèse visait à étudier les principaux effecteurs et régulateurs mis en jeu par S. apiospermum durant la réponse contre le stress oxydatif, qui pourraient en effet constituer ds nouvelles cibles thérapeutiques pour contourner la faible sensibilité de ces champignons vis-à-vis des antifongiques. Nous avons démontré que TrxR et Prx sont les cibles potentielles de deux drogues, l'auranofin et l'honokiol, qui ont montré une activité antifongique importante contre les isolats de Scedosporium et L. prolificans. Nous avons aussi montré que la superoxyde dismutase (SOD) à ancre glycosyl-phosphatidylinositol (GPI) SODD protège les conidies de S. apiospermum contre le stress oxydant engendré par différents agents chimiques et les macrophages humains, ce qui suggère que SODD joue un rôle dans l’échappement de spores à la réponse immunitaire. Nous avons également prouvé que le régulateur de réponse (RR) et le facteur de transcription Skn7 est impliqué dans la protection de S. apiospermum contre les oxydants chimiques via la régulation de l’expression des composants des systèmes de la thiorédoxine et du glutathion, ainsi que dans la survie intra-macrophagique. Nous avons montré que la voie HOG (high osmolarity glycerol) est induite chez S. apiospermum, par une large gamme de stress, y compris le stress oxydatif. En résumé, nous avons pu identifier et caractériser les éléments clés des voies de réponse au stress oxydatif chez S. apiospermum.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll