fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance de thèse de Monsieur Clifford BAVEREL

14h30 | Maison de la Recherche Germaine Tillion | Amphi Germaine Tillion | 5, bis boulevard Lavoisier | ANGERS

Sujet : Le mouvement Occupy aux Etats-Unis dans le cadre de la réémergence de l’anarchisme au XXIe siècle

Directeur de thèse :
Monsieur Emmanuel VERNADAKIS

RÉSUMÉ

En juillet 2007, la crise des subprimes aux États-Unis se transforme en une crise financière qui va impacter toute l’économie mondiale en l’espace de quelques mois. Au cours des années suivantes, de nombreux mouvements sociaux contestataires vont alors émerger les uns après les autres. Les États-Unis verront ainsi l’apparition d’un mouvement de contestation à l’automne 2011, le mouvement Occupy Wall Street. Et, tandis que l’anarchisme semblait faire référence à une idéologie vieille de plus d’un siècle, représentant soit une forme de chaos soit une forme d’angélisme, il fut alors associé à ce mouvement Occupy naissant. Ce travail se propose d’étudier le cas particulier du mouvement Occupy dans le cadre à la fois du mouvement anarchiste américain et des divers mouvements sociaux de ce début de XXIe siècle, qui peuvent être qualifiés d’anti- néolibéraux. Le mouvement anarchiste a, par ailleurs, réémergé à la fin des années 1990 de façon mondiale. On tentera alors de faire état d’une certaine continuité idéologique entre l’anarchisme du XIXe siècle, qui a vu se développer un mouvement politique d’envergure, et celui du XXIe siècle. Cette continuité idéologique sera alors mise en regard avec diverses réactualisations de la praxis anarchiste depuis le début du XXIe siècle. Cette conception représente l’élément principal qui permet de définir ce qu’on a appelé le néo-anarchisme. C’est ainsi, par le biais de ces réactualisations des pratiques anarchistes qu’on étudiera le fonctionnement du mouvement Occupy, en prenant soin de le replacer dans le contexte social, politique et économique particulier de l’année 2011.

Télécharger l'avis de soutenance de thèse

Scroll