fr | en

Séparés par des virgules

Soutenance de thèse de Madame Chloé THOMAS

9h00 | ESA | Salle 2290 | 55, rue Rabelais | ANGERS

Sujet : Processus d’innovation alimentaire durable intégrant les consommateurs, les impacts environnementaux et les contraintes de l’entreprise. Cas d’innovations à base de spiruline

Directeur de thèse : Monsieur Pierre PICOUET

RÉSUMÉ

Dans un contexte de transition sociétale et environnementale, les entreprises agroalimentaires doivent innover avec de nouvelles contraintes. La recherche n’a pourtant pas encore considéré la rencontre simultanée de deux approches de développement de produits, celle tirée par les consommateurs, « consumer-led », et celle tirée par l’environnement, « éco-innovation », dans le cadre de l’innovation alimentaire. Pour répondre à cette carence, un processus d’innovation en cinq étapes (idéation, conceptualisation, développement, validation, lancement) qui mobilise des outils variés d’intégration des consommateurs, de l’environnement, et d’aide à la décision, a été construit dans un cas de recherche-intervention. Les travaux ont montré que les consommateurs peuvent être intégrés efficacement dès l’idéation, par une méthode qualitative, le focus group, et co-créer les produits de manière itérative. L’outil d’Analyse de Cycle de Vie choisi pour intégrer la dimension environnementale, et modularisé pour l’évaluation de pré-concepts et de prototypes, a montré des limites (complexité, manque de données), réduisant l’impact de notre proposition sur les décisions de l’entreprise au cours du processus. Un outil d’aide à la décision multicritère et évolutif a permis d’orienter les décisions sur les trois dimensions de performance : le marché, l’environnement et la faisabilité. Finalement, cette thèse apporte des perspectives pour les entreprises agroalimentaires en proposant des outils opérationnels, ainsi que des perspectives de recherches futures favorisant l’innovation durable.

Téléchargez l'avis de soutenance de thèse

Scroll