fr | en

Séparés par des virgules

L'UA adhère à The Conversation

Dans la continuité de sa politique de valorisation de la recherche et de diffusion de la culture scientifique et technique, l'UA vient d'adhérer au média en ligne d'information The Conversation. Un dispositif supplémentaire pour mettre en lumière les travaux de ses enseignants-chercheurs et doctorants.

Deux options sont possibles pour participer et publier un article : soit en répondant directement à l'un des appels à articles envoyés toutes les semaines (et centralisés à la direction de la communication pour le moment), soit en proposant des sujets en lien avec l'actualité. Un travail est ensuite mené en collaboration avec des journalistes scientifiques et expérimentés pour créer un contenu de qualité, accessible au plus grand nombre.

Quelques avantages d'une publication sur The Conversation :

Valoriser ses travaux de recherche

"Vous êtes un expert dans votre domaine, faites-le savoir !", telle est l'une des accroches de l'association qui donne la parole aux chercheurs et leur propose d'apporter une expertise fiable sur un sujet d'actualité, apportant ainsi une meilleure visibilité à leurs travaux de recherche.

Démocratiser le savoir

En proposant une nouvelle forme de journalisme, The Conversation donne l'accès aux savoirs des universitaires pour éclairer le public et l'aider à approfondir les grandes questions du moment. Le travail de co-écriture avec les journalistes amène non seulement les chercheurs à découvrir une nouvelle façon de communiquer mais simplifie l'accès à l'information pour le grand public sans sacrifier le fond scientifique. Certains articles "vulgarisés" atteignent jusqu'à 100 000 vues.

Une source d’information de qualité

The Conversation est un média en ligne collaboratif et une association à but non lucratif avec pour seul objectif de rendre visible la parole des chercheurs dans le débat public. Il s’appuie ainsi sur des données scientifiques fiables, fondées sur des recherches. De plus, ce média reconnu par la profession, est entièrement gratuit et sans publicité.

Une visibilité à grande échelle

Avec plus de 27 000 abonnés, les articles de The Conversation bénéficient d'un large relais sur les réseaux sociaux. Publiés en accès libre, ils peuvent également être repartagés (dans leurs intégralité et en citant la source) sur d'autres sites d'information (La Croix, France Télé Info, Le Monde, Libération, Ouest-France, Le Point, Santé Magazine...).
The Conversation est également présent à l'international avec 90 journalistes basés en Australie, en Grande Bretagne, aux États-Unis, en Afrique, en France, au Canada et en Espagne. Une vraie opportunité pour la recherche française. (communication @ univ-angers.fr)

 

Atelier "The Conversation"

Vous êtes enseignants-chercheurs ou chercheurs ?
Une présentation/atelier animée par l'équipe de The Conversation vous est proposée le jeudi 5 mars de 14h à 16h à la Maison de la recherche Germaine Tillion. Inscriptions obligatoire (nombre de places limité) :

Articles

Plusieurs enseignants-chercheurs de l'UA ont déjà collaboré avec The Conversation. Retrouvez leurs articles :

> "Quand des chercheurs partent sur la piste du bonheur", Félicien Lemaire, enseignant-chercheur en droit public

> "Aveugles, malvoyants : que voient-ils ?", Guy Lenaers, Directeur de l'équipe MitoLab, MitoVasc

> "L’accès à l’eau potable permet aussi de lutter contre le terrible ulcère de Buruli", Estelle Marion, chargée de recherche Inserm, équipe ATOMycA, laboratoire CRCINA

Scroll