fr | en

Séparés par des virgules

Les familles à l’épreuve de la migration

Le laboratoire BePsyLab de l’UA organise un colloque international de psychologie en ligne le 9 et 10 avril avec le soutien du programme Enjeu[x] et des universités Paris XIII et de Franche-Comté. Le thème : familles à l’épreuve de la migration, quelles transmissions ?

Depuis la crise humanitaire de 2015, la France connaît un flux migratoire important. Qu’elles soient historiques, religieuses, géographiques, sociales ou politiques, les origines et conséquences des déplacements de ces individus et familles sont nombreuses et seront évoquées lors du colloque international de psychologie organisé par le laboratoire BePsyLab. « Avec les collègues des universités Paris XIII et de Franche-Comté, nous avons déposé un projet de recherche auprès de l’Agence nationale de recherche (ANR) concernant le centre d’hébergement d’urgence pour migrants (Chum) d’Evry mais cela n’a pas abouti, rappelle Claudine Veuillet-Combier, maître de conférences en psychologie clinique et psychopathologie à l’UA et membre du BePsyLab. L’élaboration de ce programme nous a donné l’idée de poursuivre notre travail avec l’organisation de ce colloque, prévu l’année dernière mais reportée en raison du contexte sanitaire. Je tiens à remercier l’association étudiante Le Fil d’Ariane, qui a œuvré pour la bonne tenue de cette rencontre. » 

« La mobilité favorise les souffrances »

La migration familiale y sera abordée sous plusieurs angles et différents chercheur∙e∙s, originaires d’Argentine, de Tunisie, Belgique, Suisse ou Italie dresseront un état des lieux de la situation. Une approche transdisciplinaire qui interrogera également les enjeux de la transmission. « La mobilité affecte les liens familiaux et modifie les habitudes culturelles. Elle favorise aussi les souffrances traumatiques et notre souhait est donc d’étudier le lien entre la migration et un groupe familial. Nous avons dû limiter les inscriptions à ce colloque en raison de la logistique que cela requiert et pour favoriser les échanges entre les intervenants et les spectateurs. » La veille, jeudi 8 avril, un pré-colloque rassemblant doctorant∙e∙s et praticien∙ne∙s de plusieurs universités et institutions européenne aura lieu sur le même thème.

Scroll