fr | en

Séparés par des virgules

L’UA au soutien des étudiants internationaux

Ligne d’écoute téléphonique, mur d’expression en ligne et balade en binôme dans le cadre du dispositif de parrainage : le service international de l’Université d’Angers veut accompagner au mieux les étudiants étrangers durant la période des fêtes de fin d’année.

Covid-19 oblige, le dispositif « Noël partagé » lancé l’an dernier par l’UA ne peut avoir lieu en 2020. « Malgré des retours excellents, on ne peut pas reproduire cette action en raison du contexte sanitaire. Face à cette annulation, il était dommage de ne rien faire pour redonner le sourire aux étudiants internationaux d’autant que le besoin de légèreté est important », explique Adeline Monchatre, responsable du bureau des internationaux à l’UA. Mi-décembre, plus de 200 étudiants étrangers avaient répondu à un questionnaire envoyé par l’UA pour prendre de leurs nouvelles. Parmi les réponses, les remontées de problèmes étaient nombreuses. « Certains étudiants nous ont fait remonter un besoin d'aide urgent. Pour y répondre, une ligne téléphonique a été lancée le 11 décembre dernier. Au-delà d’une réponse à une situation, cela permet de créer du lien et un moment d’échange », souligne-t-elle. Cette ligne (02 44 68 86 56) est ouverte pour les étudiants internationaux jusqu’au 22 décembre 2020. Elle sera réactivée dès le 4 janvier 2021. Une personne est disponible pour répondre aux questions ou discuter du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30.

Des balades en binôme

Au-delà de cette aide directe, le service international a aussi souhaité « favoriser le partage d’idées positives et bienveillantes » pour faire face au contexte morose. De là est né le projet d’un mur d’expression libre en ligne de type forum afin de favoriser les interactions.
Capture d'écran du mur d'expression en ligne élaboré par le service international de l'UA.
« Cet outil est à destination de l’ensemble des étudiants et personnels de l’UA, précise Adeline Monchatre. Il permet un temps de récréation durant lequel tous peuvent partager des moments de bonheur, un film préféré, un bon souvenir de l'année, sans pour autant se prendre au sérieux !»

Le dernier axe d’accompagnement mis en place par le Bureau des internationaux repose sur l’utilisation du système de parrainage – le buddy system - visant à favoriser l’intégration des étudiants étrangers à l’UA et à leur nouvel environnement. Le projet : proposer à l’étudiant.e parrainé.e une balade en binôme en extérieur que ce soit en cette fin d’année ou au début de la prochaine. « Dans ce cadre, on invite les étudiants à s’échanger un objet de seconde main comme un livre par exemple. L’idée à travers cette action est de symboliser les relations qu’il n’y a pas pu y avoir durant la fin du premier semestre », relate Adeline Monchatre. Pour informer les étudiants inscrits au buddy system de l’existence de cette opération, un courriel leur a été adressé.

Autant d’initiatives qui démontrent la solidarité de l’UA envers ces étudiants internationaux durant cette période de fêtes de fin d’année si particulière en 2020.

CeLFE : une fête des options en ligne

« On a bien ri. C'était un bon moment de cohésion d'équipe et d'échange avec les étudiant.e.s », se réjouit Julie Fouchet, responsable pédagogique au Centre de langue française pour les étrangers (CeLFE). Le 15 décembre 2020, le service rattaché à la direction de l'international a organisé une fête des options pour clôturer la fin du premier semestre avec la soixantaine d'étudiant.e.s inscrit.e.s au diplôme d'université d'études françaises (DUEF). D'ordinaire l'événement se fait en présentiel et les étudiant.e.s présentent le résultat du travail réalisé dans le cadre d'une option choisie afin de découvrir la culture française sous une autre facette. « En raison du contexte sanitaire, on a organisé cela sur Teams en adaptant le programme. Les élèves de l'option cinéma-théâtre ont notamment fait des parodies de pub et ceux de l'option orientation présenté des portfolios réalisés en ligne », précise Julie Fouchet. Le rendez-vous festif s'est terminé par un karaoké et un bêtisier des aléas liés aux classes virtuelles préparé en surprise par l'équipe enseignante.  

Scroll