fr | en

Séparés par des virgules

Comment financer sa formation ?

Différents dispositifs de financement existent selon la situation et le statut du bénéficiaire. Que vous soyez en CDI ou CDD, vous pouvez bénéficier de divers dispositifs de formation réalisés soit à l’initiative de votre employeur, soit à votre initiative.

Pour les salariés du secteur privé :

  • Le plan de développement des compétences : est l'ensemble des actions de formation retenues par l'employeur pour ses salariés. Il est à l'initiative de l'employeur et fixé pour l'année à venir. Tout salarié peut en bénéficier dès lors qu'il est titulaire d'un contrat de travail.
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : chaque salarié bénéficie, dès son entrée dans la vie professionnelle et jusqu’à son départ en retraite, d’un compte personnel de formation (CPF). Ce dispositif vise à favoriser l’accès de tous à la formation professionnelle tout au long de la vie. Le CPF est attaché à la personne et les droits demeurent ainsi acquis en cas de changement de situation professionnelle ou de perte d’emploi de leur bénéficiaire. Le CPF s’adresse aux salarié.e.s, aux membres d’une profession libérale ou d’une profession non salariée, au conjoint collaborateur ou aux demandeurs d’emploi. Il est utilisable par tout salarié, tout au long de sa vie active, y compris en période de chômage, pour suivre une formation qualifiante. Le CPF a remplacé le droit individuel à la formation (DIF). Depuis le 1er janvier 2019, il est alimenté en euros et non plus en heures. Le CPF fait partie du compte personnel d'activité (CPA). Pour toute information concernant vos droits, connectez-vous sur moncompteactivité.gouv.fr.
  • Le CPF de transition : Le CPF de transition ex-CIF (congé individuel de formation) permet aux salarié.e.s de financer des projets en reconversion professionnelle. Le salarié.e bénéficie d’un congé spécifique lorsqu’il suit une action de formation certifiante éligible au CPF en tout ou partie durant son temps de travail. Il est ouvert sous conditions et est accordé sur demande à l'employeur. Le salarié est rémunéré pendant toute la durée de la formation. Plus d'information sur service-public.fr.
  • Période PRO-A - Promotion par alternance : Ce dispositif vise à maintenir dans l’emploi les salarié.e.s les moins qualifié.e.s en alternant des périodes d’enseignement théorique et d’activité professionnelle. Il s’adresse à tous les salarié.e.s quel que soit leur contrat de travail. Cependant, le salarié ne doit pas avoir atteint un niveau de qualification sanctionné par une certification professionnelle enregistrée au RNCP et correspondant au grade de la licence.

Pour les demandeurs d'emploi :

Selon la formation visée et votre situation personnelle, votre contribution au financement de votre formation sera différente. Il est donc important pour vous de faire le point sur ce que vous percevrez pendant la formation et sur les coûts qui resteront à votre charge.

Une aide financière peut vous être accordée par Pôle emploi :

Pour les agents de l'Etat :

  • Le Congé de Formation Professionnelle (CFP) : permet aux agents de parfaire leur formation personnelle par le biais de stages de formation à caractère professionnel ou personnel qui ne leur sont pas proposés par l'administration, ou pour des actions organisées ou agréées par l'administration en vue de la préparation aux concours administratifs. Le CFP est ouvert à l’ensemble des agents, titulaires ou non, des trois fonctions publiques, ayant accompli 3 ans de services effectifs. La durée du CFP ne peut excéder 3 ans pour l'ensemble de la carrière de l'agent. La première année du CFP ouvre droit au bénéfice d'une indemnité mensuelle forfaitaire de 85 % de son traitement brut et de son indemnité de résidence.
  • Le Compte Personnel de Formation (CPF) : chaque agent de l'Etat bénéficie d'un crédit CPF exprimé en "heure".
Scroll