fr | en

Séparés par des virgules

Réorientation : un festival pour bien rebondir

Du 10 au 12 décembre 2019, l’UA a organisé le 1er Festival Rebond’Sup. Il a permis aux jeunes étudiants s’interrogeant sur la poursuite de leurs études de découvrir les possibilités de définir un nouveau projet d’orientation, à travers des temps d’information et des témoignages de professionnels.

Chloé a décroché un bac S en juillet. Ses premiers mois en licence SVT la laisse pour le moins septique : « J’ai choisi cette filière par dépit, et ça ne me plaît pas… J’aimerais voir si je ne peux pas changer ».

Chloé est venue au Festival Rebond’Sup pour glaner des informations sur une possible réorientation. « Je voulais aussi en savoir un peu plus sur le service civique ». Elle a pu notamment rencontrer un représentant d’Unis Cité, l’association qui accompagne les jeunes souhaitant s’engager dans un service civique.

Ouvrir les horizons

Comme elle, une centaine d’étudiants ont pris part au 1er Festival Rebond’Sup, qui s’est tenu durant 3 demi-journées à la Passerelle. Il s’adressait à toutes celles et ceux désirant se réorienter, se posant des questions sur leur orientation actuelle ou future, ou envisageant de faire une pause dans leur parcours (césure, expérience à l'international...). Au programme : des mini-conférences, des stands d’informations et des ateliers sur la réorientation, les bourses et aides spécifiques, les formations proposées par la Chambre de commerce et d'industrie, la recherche d’alternance, les métiers de l’Armée, du secteur social ou médico-social, etc.

« Il y a toujours la possibilité de se réorienter en fin de premier semestre, soit au sein de l’université, soit vers des BTS qui disposent de places. Il était donc important de communiquer à ce moment de l’année », explique Marzenna Koscielski, la conseillère du SUIO-IP qui pilote le dispositif Rebond’Sup.

Mis en place en 2018 à l’UA, Rebond’Sup permet aux étudiants de 1re année de s’engager à temps plein dans la construction d’un nouveau projet d’orientation, grâce à un accompagnement individuel, des ateliers collectifs, des stages… Objectif : rebondir au mieux l’année suivante. Une soixantaine d’étudiants bénéficient actuellement de ce dispositif. La moitié l’a intégré dès début novembre, l’autre dans les premiers jours de décembre.

 Étudiants acteurs

La trentaine d’étudiants de la première session a consacré une partie de son temps à co-organiser le Festival Rebond’Sup. Ils se sont notamment chargés de rendre possible des rencontres avec des professionnels du monde de la santé (psychomotricienne, préparatrice en pharmacie…), des fonctions supports aux entreprises (responsable RH, comptable), et du secteur audiovisuel et cinématographique (chargé de production, réalisateur). Ils ont également fait venir des anciens bénéficiaires des dispositifs d’accompagnement déployés par l’UA, pour entendre leurs témoignages. Le tout accompagné d’ateliers plus ludiques et d’un mini-espace de restauration, pour insuffler un esprit festival au Festival.

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Scroll