fr | en

Séparés par des virgules

Être accompagné∙e pour mieux se réorienter

A l’Université d’Angers, le Dispositif d’accompagnement à la réussite et à la réorientation des étudiant∙e∙s (DaRre) permet aux néo bachelier∙e∙s de mieux s’adapter au système universitaire. Mis en place depuis 2016, ce projet s’articule autour d’entretiens et d’ateliers collectifs et se renforce avec les arrivées de Véronique Vary, conseillère développeuse (SUIO-IP), et Virginie Clavreul, ingénieure pédagogique (Lab’UA).

Organiser son emploi du temps, travailler sa prise de notes pour gagner en efficacité, se préparer pour les examens et gérer son stress… La découverte du monde universitaire est une étape importante pour un∙e étudiant∙e et peut représenter une marche difficile à franchir. Pour favoriser cette transition, ils et elles peuvent intégrer le dispositif DaRre afin d’être suivi∙e∙s par des chargé∙e∙s d’accompagnement, présent∙e∙s dans plusieurs composantes de l’UA (Faculté des sciences, de lettres, langues et sciences humaines, de droit, économie et gestion ; UFR Esthua Tourisme et culture ; IUT) et sur les campus de Cholet et Saumur. « Cette année, près de 1 000 étudiant∙e∙s de 1ere année étaient concerné∙e∙s, précise Stéphanie Bahuaud, la cheffe de projet. Ils ont accepté un « Oui si » dans la formation de leur choix sur Parcoursup et/ou sont issus d’un bac technologique ou professionnel, ou sont boursiers. Tout au long de l’année, ils et elles sont reçu∙e∙s en entretien pour échanger sur leur adaptation au milieu universitaire, et en parallèle, ils participent également à des ateliers de méthodologie. Enfin, des tuteurs, étudiant∙e∙s de licence ou master les soutiennent en leur proposant de revoir des notions abordées en cours. »

Objectif : poursuivre son parcours en licence

Véronique Vary et Virginie Clavreul sont au service du dispositif depuis novembre 2020 pour y apporter leur expertise. « Rattachée au SUIO-IP, mon rôle est de faciliter leurs connaissances des milieux professionnels, en leur permettant de découvrir les employeurs du territoire, et ainsi favoriser l’alternance, détaille Véronique Vary, conseillère développeuse. Je participe également au développement des compétences des étudiant∙e∙s en réorientation et je tisse des liens entre les lycées offrant une formation post-bac et l’UA. »


Stéphanie Bahuaud, Véronique Vary et Virginie Clavreul

Ingénieure pédagogique, Virginie Clavreul n’est pas en contact direct avec les étudiant∙e∙s mais intervient aussi dans la mise en œuvre de ce nouveau programme d’accompagnement pour ceux et celles qui souhaitent se réorienter. « L’objectif est de créer des modules méthodologiques et disciplinaires leur permettant de poursuivre leurs parcours en L1, L2, L3, de se réorienter, ou d’engager un travail de réflexion et de recherche pour leur stage ; ceci en lien avec les enseignants et les chargées d’accompagnement. Prochainement, nous allons aussi mettre en place des devoirs de vacances pour les futur∙e∙s étudiant∙e∙s de l’Esthua, afin qu’ils et elles se remettent à niveau. »

Contact

Stéphanie Bahuaud, cheffe de projet
02 41 96 23 78
pole.accomp.deve @ listes.univ-angers.fr (pole.accomp.deve @ listes.univ-angers.fr)

Véronique Vary, conseillère développeuse
02 44 68 86 12
veronique.vary @ univ-angers.fr

Virginie Clavreul, ingénieure pédagogique
virginie.clavreul @ univ-angers.fr

Historique du projet

Le projet DaRre fait suite à une première expérience réussie du Dispositif d’Accompagnement à la Réussite des Étudiants (DARE) mis en œuvre depuis 2016 grâce au soutien financier de la Région des Pays de la Loire (AILES+) et du Fonds Social Européen (FSE).

Le projet DaRre constitue la réponse apportée par l’UA à l’appel à projet lancé par le Conseil régional des Pays de la Loire en 2019.

À ce titre, il bénéficie d’un financement de 817 600€ sur 3 ans, émanant du Fonds social européen pour 408 800€, et d’une participation de l’UA pour 408 800€.

L’enveloppe permet de renforcer les fonctions d’appui à la pédagogie par le financement de 4 postes de chargés d’accompagnement, qui assurent au sein des équipes pédagogiques le suivi des bénéficiaires dans les différentes composantes, y compris sur les sites de Cholet et de Saumur. Un conseiller développeur en appui aux dispositifs d’orientation et un ingénieur pédagogique ont intégré l'équipe depuis septembre 2020.

L’objectif est en effet de renforcer et de renouveler les parcours d’accompagnement déjà mis en place en :

  • proposant des « devoirs » de vacances en partie numériques pour préparer la rentrée ;
  • créant un nouveau programme d’accompagnement à la réorientation des étudiants de 1ère année ;
  • poursuivant et diversifiant les actions de remédiation en deuxième année puis en troisième année de licence ;
  • augmentant le nombre d’étudiants accompagnés.

Scroll