fr | en

Séparés par des virgules

Les dernières publications des enseignants-chercheurs de l'ESTHUA

Dynamiques intersectionnelles dans la production artistique

Biens symboliques/Symbolic Goods, n°10, 2022
Revue bilingue de sciences sociales consacrée aux arts, à la culture et aux idées

Synopsis

Le dossier est consacré aux dynamiques intersectionnelles dans la production artistique. Après un retour sur le concept d’intersectionnalité, l’introduction souligne les enjeux programmatiques et méthodologiques de ses usages en sociologie des arts et de la culture. Le dossier, composé de trois articles, d’une note de lecture (rubrique « (Re)lire ») et d’un entretien (rubrique « Métiers »), offre des illustrations de cette approche dans l’étude des mondes de la culture.

 

 

 

 

 

Dossier coordonné par Chloé Delaporte, Artemisa Flores Espínola, Emmanuelle Guittet, Kaoutar Harchi, Marie Sonnette-Manouguian et Cécile Talbot.
Marie Sonnnette-Manouguian est maîtresse de conférences en sociologie à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers et membre du laboratoire ESO Angers.

40 ans de musiques hip-hop en France

Synopsis

Depuis 40 ans, les musiques hip-hop ont nourri des transformations sociales de nature politique, économique, et esthétique. Souvent données pour des modes éphémères, elles se sont révélées pérennes, et se sont spectaculairement saisies des possibilités ouvertes par le numérique. Leur développement a contribué à une importante diversification des musiques populaires et à un renouvellement des pratiques de production, de création et de réception des œuvres musicales.

Ce premier ouvrage de synthèse sur les musiques hip-hop, issu de plusieurs recherches en sciences sociales, analyse les problématiques qui traversent les musiques hip-hop à l’aube des années 2020 : Quelles innovations esthétiques caractérisent ces musiques ? Comment les musiques hip-hop se sont-elles transnationalisées, et comment reconfigurent-elles les espaces locaux où elles sont pratiquées ? Quelle place prennent-elles dans le marché musical ? Quels sont les publics de ces musiques et comment ont-ils évolués ? Comment les musiques hip-hop interagissent-elles avec les mouvements sociaux ? De quelle reconnaissance culturelle bénéficient-elles aujourd’hui ? Autant de questions qui permettent de comprendre ce que changent les musiques hip-hop dans notre société depuis quarante ans.
Cet ouvrage propose pour la première fois un état de la recherche contemporaine sur les musiques hip-hop. Il s’adresse aux universitaires, mais aussi aux personnes amatrices de musique, et aux acteurs et actrices des mondes de la culture qui désirent mieux les connaître.

Sous la direction de Karim Hammou et Marie Sonnette. Marie Sonnette est maîtresse de conférences en sociologie à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers et membre du laboratoire ESO Angers.

 

Cheval, tourisme et patrimoine. Les écoles européennes d’équitation de tradition

Synopsis

L’inscription au patrimoine immatériel de l’UNESCO de certaines équitations permet une reconnaissance institutionnelle des cultures équines. À l’instar de toute tradition, ces héritages sont constamment réinventés. Or, le tourisme contribue largement à cette dynamique. Cheval, tourisme et patrimoine analyse ces phénomènes à travers le prisme de l’étude de trois écoles d’équitation de tradition : le Cadre noir de Saumur en France, la Real Escuela Andaluza del Arte Ecuestre en Espagne, et l’Escola Portuguesa de Arte Equestre au Portugal. Il présente les processus historiques ayant abouti à l’invention de la tradition des équitations européennes, ainsi qu’à la (re)naissance des écoles, dans le monde contemporain. L’ouvrage analyse l’originalité de leur fonctionnement, combinant enseignement et tourisme, et explore le rôle des communautés qui les font vivre, en interrogeant la place du genre. Enfin, la viabilité du modèle socio-économique des écoles est questionnée, en étudiant leur capacité à stimuler des clusters touristiques équins innovants.
Cet ouvrage permet de comprendre les phénomènes de coconstitution entre tourisme et patrimoines équins, devenus fondamentaux à leur perpétuation dans la société du XXIe siècle.

 

Auteur : Sylvine Pickel-Chevallier, présidente du Comité scientifique de la Mission française pour la culture équestre, maître de conférences-HDR en Géographie à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers.

Les cultures du vin

Synopsis

L'objet vin se prête merveilleusement à la pratique pluridisciplinaire. C'est un produit culturel qui effleure tous les sens des hommes. Aussi, le chercheur va essayer de comprendre et de restituer. Quelles sont ces représentations dans certaines parties du monde ? Comment la littérature a qualifié le bon vin ? Pourquoi le vin a un caractère anti-utilitariste ? Comment certains auteurs ont parlé du vin ? Existe-t-il des territoires et terroirs oubliés ? Comment les consommateurs perçoivent la dimension environnementale dans le vin ? Comment le vin est associé au patrimoine et aux paysages ? Comment l'œnotourisme révèle le territoire ? Ou encore comment l'environnement influence les professionnels ? Cet ouvrage apporte des réponses et propose à chacun de goûter, selon sa sensibilité, aux différentes dimensions présentées ici.

 

 

 

Auteurs : Jean Michel MONNIER, maître de conférences associé à l' ESTHUA, Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité et œnologue-conseil - expert près la Cour d'appel d'Angers ; Jean-René MORICE, directeur de l'ESTHUA, Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité et professeur de géographie ; René SIRET, directeur général de l'École Supérieure d'Agricultures d'Angers et enseignant-chercheur et Jean-Claude TADDEI, enseignant-chercheur à l'ESSCA d'Angers. 

Allers-retours entre tourisme et santé. Du tourisme médical à la santé globale

Synopsis

La santé est un impensé du développement des territoires par le tourisme. Pourtant, la récente pandémie liée à la Covid-19, en mettant le secteur touristique à l’arrêt, a révélé l’importance des questions sanitaires pour ce secteur économique.

Cet ouvrage traite des interactions entre tourisme et santé sous toutes ses facettes et propose un panorama complet du sujet dont les prémices remontent à l’Antiquité. L’argumentaire ici présenté procède par allers-retours entre une vision relevant des études touristiques et une vision par le prisme des sciences de la santé. Différents thèmes sont ainsi abordés tels que les risques sanitaires, les enjeux de santé des voyageurs liés aux pratiques touristiques, le tourisme médical, les mobilités de santé et les processus globaux qui les accompagnent, ainsi que l’impact du développement touristique sur la santé publique dans les destinations.

Allers-retours entre tourisme et santé souligne la nécessité d’inclure la dimension sanitaire dans la planification touristique et invite à un changement de paradigme pour penser le secteur du tourisme.

 

Auteur : Sébastien Fleuret est géographe de la santé et directeur de recherche au CNRS (laboratoire ESO Angers). Rédacteur en chef de la Revue francophone sur la santé et les territoires, il a publié plusieurs ouvrages sur les dimensions géographiques de la santé.

 

Panorama du tourisme équin en France
Revue Espaces tourisme et loisirs # 364, janvier-février 2022

Synopsis

En France, la filière équine est importante, variée et ancrée dans l’histoire. Le cheval est un enjeu d’attractivité touristique pour les territoires. Mais à condition de ne pas jouer cavalier seul. L’ambition de ce dossier est d’étudier l’émergence de « destinations équines » au travers de leur fonctionnement et de leur capacité à générer un cluster touristique équin. Ce dernier devant associer l’ensemble des acteurs : les professionnels de la filière et du tourisme, les représentants des pouvoirs publics et les touristes eux-mêmes. À la lueur des analyses de hauts lieux du cheval, tels Saumur, Deauville ou Fontainebleau, mais également d’expériences originales de développement territorial comme les Espaces Henson ou la Route d’Artagnan, se pose la question d’un label Destinations du Cheval. Lequel pourrait aider à dépasser bien des obstacles, clarifier l’identité des territoires et valoriser le tourisme équin à l’échelle nationale.

 

 

Dossier coordonné par Charline Poullain, réalisé grâce à la collaboration de Sylvine Pickel-Chevallier, présidente du Comité scientifique de la Mission française pour la culture équestre, maître de conférences-HDR en Géographie à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers.

 

LES CHINOIS À LA PLAGE EN CHINE

Synopsis

Éminemment sociales, les pratiques de plage des Chinois en Chine résultent des dispositions sociales des individus à l'aune de contextes culturels, sociaux et géographiques. Cet ouvrage original, enrichi de nombreuses photographies, questionne ce que les Chinois font, et comment ils le font, en explorant la dimension corporelle de leurs pratiques. Les photographies n'ont pas ici qu'une ambition esthétique. Couplées aux analyses, elles aident à mieux comprendre les singularités en donnant au lecteur un aperçu décentré d'un espace (les plages) qui est en France culturellement ordinaire. En quoi ce qui est ou apparait évident et impensé pour les touristes chinois devient-il dès lors exotique à nos yeux ?

 

 

 

 

 

Auteurs : Christophe Guibert est maître de conférences-HDR en sociologie à l'ESTHUA, Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers. Ses travaux portent sur les régulations politiques locales, dans des espaces littoraux, des phénomènes sportifs, touristiques ou culturels. Il interroge également les usages sociaux des pratiques touristiques en France, au Maroc et en Chine.
Benjamin Taunay est maître de conférences en géographie à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers. Ses travaux ont pour objet le tourisme chinois.

 

Le vin au fil des saisons. Un an dans le costume d'un œnologue

Synopsis

À la lecture de cet ouvrage, le monde du vin vous est totalement expliqué et démystifié.  Mois après mois, il aborde les grands thèmes de la culture de la vigne, les principaux cépages du monde, les vinifications, le commerce du vin, la mise en tourisme du vignoble, les modèles de viticulture et les vins qui en découlent, la dégustation des vins sains mais également la reconnaissance des maladies et des défauts organoleptiques, pour finir sur les accords des vins et des mets.
Très vivant et merveilleusement illustré par les photographies de Sébastien Aubinaud, cet ouvrage est de plus truffé d’anecdotes et de témoignages de professionnels du monde viticole, pour une lecture pédagogique et gourmande !

 

 

Auteur : Jean-Michel Monnier est œnologue conseil, expert près la Cour d'appel d'Angers et maître de conférences associé à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers, où il est responsable de la licence professionnelle "Concepteur de produits œnotourisme et gastronomie" (Campus de Saumur).

Photographies de Sébastien Aubinaud.

 

LE TOURISME EN FRANCE 1. APPROCHE GLOBALE
LE TOURISME EN FRANCE 2.  APPROCHE RÉGIONALE

La France s’est imposée progressivement parmi les pays les plus touristiques du monde. L’importance du tourisme dans l’économie nationale est telle, que les institutions ont cru pouvoir l’utiliser de manière mécanique pour lutter contre la désertification de certaines régions.

Si, ponctuellement, une telle logique a pu fonctionner, les concentrations, spécialement littorales, n’ont cessé de s’affirmer, reflet des aspirations des populations et des évolutions socioéconomiques.

Synopsis

Le tourisme en France 1 présente une approche globale du tourisme dans l’hexagone. Après avoir dressé un tableau de la situation dans ses dimensions sociales, économiques et spatiales, il analyse des enjeux contemporains des mobilités recréatives.

 

 

 

 

 

 

 

 

Synopsis

Le tourisme en France 2 met en perspective une approche régionale du tourisme. Une rupture avec les visions classiques ancrées selon les territoires institutionnels ou ordonnées selon les catégories spatiales est proposée afin d’avoir une analyse spécifiquement touristique. Cet ouvrage présente également une étude originale et complète du tourisme d’outre-mer.

 

 

 

 

 

 

 

Auteurs : Philippe VIOLIER, ancien directeur de l'ESTHUA et directeur de la série Tourisme et systèmes de mobilité aux éditions ISTE ; Philippe DUHAMEL, professeur à l'ESTHUA ; Jean-Christophe GAY, professeur à l'IAE de Nice Côte d'Azur et Véronique MONDOU, maîtresse de conférences à l'ESTHUA. Philippe Violier, Philippe Duhamel et Véronique Mondou sont membres du laboratoire ESO Angers.

 

LE MONDE OU RIEN ? LÉGITIMITÉ ET AUTHENTICITÉ DANS LES MUSIQUES HIP HOP
Volume !, n°17-2, 2020

Synopsis

Depuis leur apparition, les musiques hip-hop sont soumises à des questionnements relatifs à leur « légitimité » et leur « authenticité ». Pendant longtemps, journalistes et chercheurs se sont contentés d’observer ces musiques comme une expression « authentique » de populations en marge des agglomérations urbaines, qui se trouverait légitimées par un passage hypothétique du « ghetto » aux grandes institutions culturelles. Pourtant, les logiques qui structurent les musiques hip-hop et guident leur reconnaissance sont bien plus complexes. En mettant la lumière sur une nouvelle vague de recherche en Hip-Hop Studies, appuyée sur des terrains de recherche inédits et variés, ce numéro de Volume ! observe comment la question de la légitimité et de l’authenticité a influencé les pratiques et les réceptions des musiques hip-hop par une diversité d’acteurs, mais aussi leur inscription dans différents contextes spatiaux et leur évolution au cours du temps. Ce numéro offre ainsi un éclairage inédit sur des musiques qui ont depuis plusieurs décennies un impact considérable, à la fois en France et dans le reste du monde.

 

Sous la direction de Séverin GUILLARD et Marie SONNNETTE, maîtresse de conférences en sociologie  à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers et membre du laboratoire ESO Angers.

 

LES MONDES DU SURF - Transformation historiques, trajectoires sociales, bifurcations technologiques

Synopsis

La recherche académique en France dont l’objet porte sur le surf début dans les années 1990 à la faveur des travaux de Jean-Pierre Augustin (Surf Atlantique, les territoires de l’éphémère, paru en 1994-MSHA). Si, progressivement, les recherches se multiplient et les regards disciplinaires sont de plus en plus variés (géographie, sociologie, anthropologie, économie notamment), il est utile de « faire le point », plus de deux décennies après les travaux initiatiques précités. Actuellement dispersée, que ce soit en termes de thématiques ou d’équipe plus ou moins formalisée de chercheurs, la recherche en sciences sociales portant sur le surf est néanmoins dynamique et les collaborations à l’international se développent de manière régulière. À l’aune d’enquêtes de terrains variées (c’est le parti-pris ce cette publication collective) et de méthodologies de recherche panachées, cet ouvrage dirigé par Christophe Guibert entend questionner les systèmes de représentations qui entourent le surf – qui, justement dépasse la simple activité sportive –, rendre compte des usages sociaux et des modes d’engagement ou encore faire le point sur les régulations politiques et économiques. C’est donc interroger Les mondes du surf dont il est question dans cet ouvrage, tant il est difficile et illusoire d’uniformiser ce « fait social total ».

 

Auteur : Christophe GUIBERT, maître de conférences-HDR à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers et membre du laboratoire ESO Angers.

 

IMAGINAIRES DE LA GASTRONOMIE

Actes de colloque sur les imaginaires de la gastronomie selon différentes époques, lieux, cultures et disciplines.


Synopsis

Ressource utilisée aujourd’hui de manière inflationniste presque partout dans le monde, la gastronomie se déploie entre discours et pratiques sociales. Chargée des valeurs positives du bien, du bon et du beau, elle associe l’acte de manger et de boire au plaisir, à l’épanouissement de soi et au lien social. Investie par des savoirs, des savoir-faire, des traditions vivantes et des créations, elle renvoie à des représentations et des imaginaires, ce qui en fait l’expression d’une construction culturelle, sociale, historique et géographique autant que psychique.

Les contributions originales réunies dans cet ouvrage explorent donc les possibilités théoriques et pratiques des imaginaires de la gastronomie au prisme de plusieurs disciplines, époques, lieux et cultures. Du Mexique à l’Afrique, en passant par la Rome antique et l’Europe médiévale ; de la Chine au Brésil, du Portugal au Québec et à la France ; des œuvres de Chardin, aux livres de cuisine, du plaisir de manger à celui de la sexualité ; de Slow Food à la gastro-diplomatie et de l’aide alimentaire au tourisme, ce collectif montre combien la gastronomie est porteuse d’images, de symboles et de sens qui contribuent aux pratiques sociales.

À l’heure où les mentalités évoluent pour exiger des aliments « bons à penser » ; où il est enfin admis que l’acte d’incorporation ne se réduit pas à sa seule dimension fonctionnelle ; où la gastronomie est devenue un instrument diplomatique, un outil d’influence et un facteur de rayonnement et d’attractivité, il est plus que jamais nécessaire d’éclairer, par le prisme des imaginaires, la part d’ombre et d’invisibilité sur laquelle bute toute réflexion sur la gastronomie.

 

Sous la direction de Julia Csergo et Olivier ETCHEVERRIA, maître de conférences à à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers et membre du laboratoire ESO Angers.
Avec la collaboration de Jean-Philippe Laperrière.

 

FIGURES DE L’EMPLOI TOURISTIQUE, la GRH des mondes de l'hôtellerie et du transport aérien

Available in English.

Synopsis

Figures de l’emploi touristique présente la condition du salarié dans les grandes organisations touristiques de deux secteurs clés, l’hôtellerie et le transport aérien de passagers, selon leur évolution en réponse à l’avènement de la société de loisirs.

Confrontée à des aléas stratégiques et financiers, la gestion des ressources humaines doit composer avec des professionnels dont la relation à l’emploi oscille entre choix et contrainte, au gré de leur position hiérarchique ou sociale.

Cet ouvrage explore les mondes complexes de ces deux secteurs, du front office au back office, du réceptionniste à l’hôtesse, jusqu’au general manager et au commandant de bord. Les compétences humaines de ceux-ci sont mises en exergue afin de répondre aux nouvelles façons d’aborder les relations professionnelles, moins hiérarchisées.

 

 

Sous la direction de Gwenaëlle GREFE, maître de conférences en sciences de gestion  et Dominique PEYRAT-GUILLARD, professeure en sciences de Gestion à l'ESTHUA-Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers. Gwenaëlle GREFE et Dominique Peyrat-Guillard sont membres du Groupe de Recherche Angevin en Économie et Management (GRANEM).

 

LES LIEUX TOURISTIQUES DU MONDE de la mondialisation à la mondialité
Available in English.

Synopsis

Après avoir été longtemps une pratique essentiellement occidentale, le « voyage d’agrément » est aujourd’hui l’industrie la plus dynamique au monde en termes de croissance. Se nourrissant du développement des moyens de transport et de communication, le tourisme participe désormais à la construction de notre Monde et à l’accroissement exponentiel des liens entre les continents et les différentes cultures.

Dégagé des approches trop globalisantes qui confondent différents types de mobilités, cet ouvrage élabore une carte originale du Monde par grandes zones et lieux touristiques, et non par pays. La hiérarchie des destinations qui est dessinée est ainsi mise en évidence par les différents degrés de popularité et de flux de voyageurs, depuis les lieux universels où se rencontrent toutes les sociétés jusqu’aux lieux encore non fréquentés.

Au-delà du constat d’un tourisme mondialisé, l’enjeu est de comprendre comment et pourquoi les sociétés accèdent à une vie meilleure par un développement durable, lequel englobe les dimensions sociale, économique et environnementale.

 

Auteur : Philippe VIOLIER, professeur de Géographie et ancien directeur de l'ESTHUA Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers.

 

LE RESTAURANT, UNE APPROCHE GÉOGRAPHIQUE de l’invention aux destinations touristiques gourmandes

Livre primé lors des Gourmand World Cookbook Awards 2020 . Institués en 1995 par Edouard Cointreau, les Gourmand World Cookbook Awards récompensent chaque année les meilleurs livres qui traitent de cuisine et de gastronomie.

Available in English.

Synopsis

Cet ouvrage analyse la manière dont les restaurants sont des objets géographiques qui révèlent des logiques et des stratégies de localisation et tissent des rapports étroits avec leur espace d’implantation. Nés en ville, les restaurants se nourrissent de l’urbain autant qu’ils l’alimentent, et participent à la qualification, à la différenciation et à la hiérarchisation des villes.

En ville comme à la campagne, les restaurants entretiennent des relations dialogiques avec le tourisme, tiennent une place dans l’émergence de formes de tourisme gourmand et constituent parfois même des destinations touristiques gourmandes à part entière. Ils participent à la mise en place des conditions nécessaires au développement local. Certains, enfin, sont désignés comme des monuments historiques et reconnus comme faisant partie du patrimoine, ce qui renforce leur localisation et leur identification comme destination touristique gourmande.

 

 

 

Auteur : Olivier ETCHEVERRIA, maître de conférences à l'ESTHUA Faculté de Tourisme, Culture et Hospitalité de l'université d'Angers, membre du laboratoire ESO.

 

L'ABÉCÉDAIRE DE LA GÉOGRAPHIE DE LA SANTÉ

Synopsis

Le territoire s’est progressivement imposé comme une composante importante du système de santé français, au gré de nombreuses évolutions, depuis les prémices de la planification régionale en santé dans les années 1970 jusqu’aux dispositions de la loi de juillet 2009 « portant réforme de l’hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires ». Territoire, terme réapproprié par les politiques publiques de santé, il se révèle cependant porteur de sens différents : il désigne tantôt un périmètre ou une échelle d’action, tantôt une forme d’organisation (réseau, collaboration). Et, dans le sillage des appropriations variées du concept de territorialisation en santé, c’est toute une série de concepts géographiques qui sont mobilisés dans des usages et acceptions multiples pouvant, parfois, se révéler contradictoires.

Dans cet Abécédaire de la géographie de la santé, nous proposons donc d’éclairer les processus géographiques qui sous-tendent les questions territoriales. Chaque entrée de cet abécédaire développe un concept, un champ de recherche, des idées, des débats qui façonnent une lecture géographique de la santé. Ces développements ont vocation à dresser un panorama aussi complet que possible permettant une appropriation des concepts et idées-clés destinés à comprendre la dimension territoriale et spatiale des faits de santé. Dès lors, ce livre s’adresse à l’ensemble des acteurs qui se préoccupent de la santé des populations, ainsi qu’à celles et ceux que concernent les questions des rapports intriqués entre les dimensions strictement médicales et les aspects environnementaux et sociaux de la santé et des maladies. Crises sanitaires, épidémies, maladies émergentes, maladies chroniques, variabilité des espérances de vie en bonne santé, dégradation du système hospitalier, etc., autant de phénomènes éclairés aussi par ces approches novatrices.

 

Sous la direction de Sébastien Fleuret, géographe de la santé et directeur de recherche au CNRS (laboratoire ESO Angers), Clélia Gasquet-Blanchard et Anne-Cécile Hoyez.

Scroll