fr | en

Séparés par des virgules

Reportage au Salon des vins de Loire 2020

Une équipe d’étudiants provenant des trois structures du Campus de la Gastronomie (UA, CCI et ESA) ont revêtu la casquette de reporters pendant 2 jours au Salon des vins de Loire les 3 et 4 février dernier. L’occasion de recueillir les points de vue des acteurs de la filière sur la question des vins de demain mais aussi de couvrir le lancement du Bistrot éphémère installé au cœur du Salon.

 

Issus de parcours différents (licence professionnelle Métiers des arts culinaires et des arts de la table, master Management de produits et services culturels, master Développement culturel des territoires, master Tourisme de l’UFR l’Esthua, et licence Cuisine et gastronomie dispensée par la Chambre de commerce et d’industrie), cinq étudiant·e·s se sont essayés au journalisme durant deux jours, et ont couvert l’événement œnologique angevin organisé chaque début d’année au Parc des expositions.

Le groupe a été encadré par deux journalistes de Report Cité, association d’éducation aux médias qui ont permis aux participants de découvrir les techniques du métier et d’apprécier sous un angle média les rencontres avec les professionnels du vin et de la gastronomie.

Réunion de réflexion, entretiens, réalisation et montage ont été leurs missions pendant ces deux jours. Ils ont notamment travaillé sur la question des vins de demain avec les vignerons. Appartenant à des productions de vin conventionnel, biologique, biodynamique, nature et en conversion, les viticulteurs ont ouvert les portes de leur domaine et de leur métier pour s’exprimer sur l’avenir des vins. Un sujet choisi par l’équipe des étudiants et qui s’inscrit dans les préoccupations contemporaines liées au climat et à la relation qu’occuperont terroir et climat dans les prochaines années.

Un restaurant éphémère

Le groupe de journalistes en herbe a également suivi la création du Bistrot éphémère au cœur du salon. Imaginé par les trois structures du Campus de la gastronomie, ce premier Bistrot proposait aux visiteurs de se restaurer, et de déguster les vins locaux pouvant accompagner les mets servis. Avec ses grandes tables et des couleurs rappelant les produits bruts comme la pierre et le végétal, il a proposé un espace détente semblable aux guinguettes sur les bords de Maine.

Le restaurant se voulait la « traduction du campus de la gastronomie », explique Sylvain Dourneau, responsable du secteur Tourisme, hôtellerie et restauration de la CCI de Maine-et-Loire, c’est-à-dire une réflexion entre une partie produit (le vin), la conception de la salle de restaurant (décoration et communication) et la cuisine et le service.

Le résultat du travail réalisé par les étudiants sera diffusé sous forme de reportages vidéo et photos sur les différents canaux de communication du Campus.

Le Campus de la Gastronomie, l’expérience du goût…

Créé en mai 2019, le Campus de la Gastronomie rassemble 3 structures de formation de la ville d‘Angers (la Chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-Loire, l’École supérieure d’Agriculture et l’Université d’Angers) cherchant collectivement à promouvoir la philosophie « De la terre à l’assiette ».

Proposant plus de 36 formations diplômantes, à destination des jeunes et des professionnels, le Campus établit un parcours complet du CAP au doctorat.

 

Les étudiant·e·s en charge du projet

Clara-Lou Bonifay-Sorin
Enguerrand Rouiller
Lucile Beaumann
Elise Letowski
Emilie Chataux

Scroll