fr | en

Séparés par des virgules

Institut du genre : Alice Laurent-Camena, prix du master 2019

Le Groupement d’intérêt scientifique (GIS) Institut du genre a récompensé Alice Laurent-Camena pour ses travaux de mémoire sur les femmes DJ, réalisés dans le cadre de son master Études sur le genre.

Depuis 2017, dans le prolongement du programme de recherche Gedi (Genre et discriminations sexistes et homophobes), l’Université d’Angers propose l’un des rares masters français centrés sur les études sur le genre. Co-accréditée par les Universités de Bretagne Occidentale, du Mans, de Nantes et de Rennes 2, la formation est entièrement dispensée à distance.

Alice Laurent-Camena a soutenu son mémoire en septembre 2019
Alice Laurent-Camena a soutenu son mémoire en septembre 2019
Installée à Rennes, Alice Laurent-Camena a décidé de reprendre ses études en 2018. Elle s’est inscrite en 2e année du master Études sur le genre, après avoir suivi un premier master de direction de projets culturels à Grenoble et avoir exercé dans des salles de spectacles. « J’ai repris mes études car ce sont des thématiques qui m’intéressent de longue date et qui croisent à la fois des engagements personnels et ce que j’avais pu voir dans mes précédentes études, explique la jeune femme, aujourd’hui âgée de 26 ans. J’avais envie d’avoir une autre grille de lecture ».

Femmes aux platines

Pour son mémoire de recherche, l’étudiante du parcours « Corps et biopolitique » s’est attachée à observer les trajectoires de femmes DJ dans trois villes françaises de taille moyenne. « Les femmes que j’ai eu l’occasion de suivre n’étaient pas à proprement parler des professionnelles, dans le sens où elles n’en vivaient pas, même si elles étaient rémunérées pour leurs prestations et bien implantées dans leur région et leurs scènes locales ».

Comment les femmes évoluent-elles dans cet univers culturel, nocturne, dominé par les hommes ? Comment les femmes se positionnent-elles dans cet environnement ? Ce sont quelques-unes des questions centrales qui traversent le mémoire d’Alice Laurent-Camena. « C’est un milieu qui présente évidemment des spécificités, mais j’ai pu retrouver des éléments communs avec ce que j’ai pu lire dans des études sur les inégalités de genre dans d’autres milieux artistiques, comme le jazz, le rock, ou l’art contemporain… », résume celle qui souhaite à présent poursuivre ses travaux par une thèse de doctorat.

Son mémoire de master a retenu l’attention du GIS Institut du genre, qui regroupe 31 universités et organismes engagés dans la recherche sur le genre. Comme à trois autres, le GIS a attribué en janvier 2020 le Prix du master 2019 à Alice Laurent-Camena.

Le mémoire d’Alice Laurent-Camena, intitulé « Femmes aux platines : le DJing, pratiques et carrières au prisme du genre », rédigé sous la direction de Bleuwenn Lechaux, est consultable librement en ligne.

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Scroll