fr | en

Séparés par des virgules

FLE : un nouveau regard sur les débouchés

Différents professionnels sont venus témoigner des possibilités offertes par des études en Français langue étrangère (FLE), lors de la 1re journée professionnelle organisée par des étudiants du master Didactique des langues.

Pauline Rubi a présenté les intervenants de la journée
Pauline Rubi a présenté les intervenants de la journée
« Quels débouchés professionnels après une formation en FLE ? » La question a été au centre de la journée organisée le 2 décembre 2019 par les étudiant·e·s du master 2 Didactique des langues, parcours Formation aux langues, des adultes et mobilités.

« On pourrait penser qu’il n’y a pas beaucoup de débouchés après ce type de formations, mais ce n’est pas du tout le cas. Et c’est ce que nous avons voulu montrer, à travers différents récits, sur ce qu’il est possible de faire », explique Pauline Rubi, l’une des délégués de la promotion.

Sept intervenants se sont succédé, témoignant de leur parcours dans la recherche, le journalisme, l’édition, l’entrepreneuriat…

Retransmission au Mans

Le rendez-vous s’adressait aussi bien aux étudiants du master FLE, qu’à celles et ceux qui ont opté pour cette option en licence, et plus généralement à tous les étudiants en langues qui envisagent un tel cursus. En dehors de la Faculté des lettres, langues et sciences humaines, les interventions étaient retransmises, afin d’en faire profiter les étudiants de l’UCO et du Mans qui n’avaient pu se déplacer.

L’organisation a été entièrement assurée par les 11 étudiants de ce parcours de master 2, dans le cadre d’un nouveau cours. « L’objectif, indique Emmanuelle Rousseau-Gadet, responsable de la formation, était de faire en sorte qu’ils puissent tout gérer de A à Z, du budget à la communication, en passant par la venue des intervenants… »

Au-delà, la rencontre constituait l’opportunité de commencer à se constituer un réseau. « Nous avons beaucoup de professionnels qui assurent des cours dans le master 2, mais ils n'évoquent pas forcément leur parcours, les débouchés offerts par leur secteur, constate Emmanuelle Rousseau-Gadet. D’où l’importance de ce type de journées ».

1 commentaire(s)

  • Commentaire de FHocquet posté le 16 décembre 2019 à 09:50

    Bravo Emmanuelle Gadet Rousseau pour cette belle initiative, et bravo à l'équipe qui a organisé !

    Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires

Les intervenants

  • Julien Kilanga, professeur des universités / La recherche en didactique des langues

  • Inès Ricordel, enseignante de FLE / l’innovation en FLE : l’ANL (approche neurolinguistique)

  • Viviane Villermé et Vi Tri Truong, enseignants autoentrepreneurs en FLE / L’auto-entreprenariat dans le monde du FLE

  • Clément Balta, secrétaire général de rédaction de la revue Le français dans le monde / Le journalisme : vecteur de la francophonie

  • Marie-Noëlle Cocton, auteure des manuels chez Didier FLE / L’édition : les manuels en FLE

  • Pierre Salam, directeur de la Maison des langues de l’Université du Mans / L’innovation numérique en FLE

  • Franck Desroches, directeur général de l’Alliance française / Intervention de clôture
Scroll