fr | en

Séparés par des virgules

La pandémie dans l’histoireRegards croisés entre droit et littérature

Ce Affiche de la journée d'étudecolloque comprendra 7 interventions, 4 en histoire du droit et 3 en littérature. Ces communications seront suivies de 3 tables rondes permettant d’offrir un regard croisé sur le traitement des pandémies au cours de l’histoire. Ces épidémies ont, à leur façon, changé le monde. Ces différentes expériences présentées lors de ce colloque permettront de mettre en lumière les transformations issues de ces crises (institutionnelles, comportementales,...).  Il s’agira donc d’appréhender les épidémies à partir des différents angles que propose le mot histoire : la littérature et notamment le roman épidémique mais également l’étude des événements passés et leur traitement juridique. Les romans épidémiques, qui en disent souvent long sur l’homme, peuvent être riches en enseignements quant à la façon d’appréhender ces moments hors du commun. L’histoire du droit offre un éclairage sur la façon dont les communautés ont géré les épidémies, ont tenté de les limiter. La pandémie actuelle a, comme celle décrite dans les romans, une portée allégorique au-delà de ses manifestations au jour le jour : elle est inséparable de la mondialisation extrême des échanges. Le virus s’est propagé par trois circuits principaux : la délocalisation industrielle, le tourisme et les rassemblements religieux ;  les mêmes circuits (commerce maritime, rassemblements religieux) que ceux empruntés par les épidémies de peste, de choléra dans le passé. Ce colloque permettra ainsi d’étudier, entre le XIVe et le XIXe siècle, la collaboration entre les diverses autorités (séculières et religieuses) et leurs éventuelles tensions, au sujet des mesures de protection sanitaire et publique (déplacement, etc.). Cette étude institutionnelle sera complétée et mise en perspective par l’étude des romans épidémiques, dans une dimension internationale, allant des  récits de voyage d’Ibn Battuta au Hussard sur le toit de Jean Giono.

 

Suite à la situation sanitaire, cette journée d'étude aura lieu en visioconférence. (inscription obligatoire)

 

Programme

9h : Accueil des participants

Ouverture du colloque par le Doyen de la Faculté de Droit et par le Directeur du Centre Jean Bodin

9h30 : Le regard de l’histoire du droit sur les pandémies

Sous la présidence de Xavier Martin, professeur émérite de l’Université d’Angers

- « La règlementation des autorités publiques face aux épidémies à la fin du Moyen-âge » par Pascal Gourgues, Maître de conférences à l’Université Paris II

- « Le droit canonique en temps d'épidémie » par Cyrille Dounot, Professeur à l’université de Clermont

- « Sauver les hommes ou le négoce ? La gestion des épidémies de peste à Toulon au XVIIIe siècle », par Anne Dobigny-Reverso, Maître de conférences à l’Université d’Angers

- « Le rôle de la gendarmerie au cours des épidémies de choléra de 1832 à 1854 », par Marie-Bénédicte Rahon Dos Santos, Docteur en droit, ATER à l'Université d'Angers

11 h 00 : Pause

11h20 : Temps d'échange animé par Joël Hautebert, Professeur à l’Université d’Angers

12 h 15 : Déjeuner

14h : Le regard de la littérature sur les pandémies 

Sous la présidence de Carole Auroy, Professeur de Lettres de l’Université d’Angers

- « Ibn Batṭūta : La prière de Damas. Un fenêtre ouverte sur le Moyen Orient dans l'enfer de la Mort noire » par Claudia Tresso, Professeur de langue et littérature arabe, Université de Turin

- « Entre histoire et roman : la peste dans I promessi sposi et la Storia della colonna infame » par  Luca Badini Confalonieri, Professeur de littérature italienne et de littérature comparée, Université de Turin

- « Le choléra selon Jean Giono : Le Hussard sur le toit, précis de décomposition » par Denis Labouret, Maître de conférence HDR en Lettres, Sorbonne Université.

15 h 00 : Temps d'échange animée par Carole Auroy

15 h 45 : Pause

16 h 00 : Temps d'échange animé par Anne Dobigny-Reverso

Inscriptions

À venir

Accès

Faculté de droit, d’économie et de gestion, Amphithéâtre ARDOISE

Le parking de la Faculté (entrée Avenue des Droits de l'Homme) sera accessible pour vous stationner.

! Attention: Travaux en Centre-Ville !

Scroll