fr | en

Séparés par des virgules

Césure

Vous pouvez demander une césure pour mettre entre parenthèses vos études le temps d’un ou deux semestres pour réaliser un projet personnel, professionnel  ou d’engagement en France ou à l’étranger. C’est l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences, expériences, de tester son orientation professionnelle, poursuivre un projet humanitaire….

C'est quoi ?

La période de césure correspond à une expérience personnelle, en France ou à l’étranger. Elle peut consister en :

  • Une expérience professionnelle ;
  • Une création d’entreprise/ d’activité ;
  • Un service civique ;
  • Une période de formation disjointe de la formation d’origine ;
  • Un stage en milieu professionnel ;
  • Tout autre projet personnel de l’étudiant.e

 Télécharger la note relative à la mise en œuvre de la césure

Elle devra se dérouler sur une période d’un semestre universitaire, ou de deux semestres consécutifs. Toute période de césure devra commencer en même temps qu’un semestre universitaire. Elle est facultative mais soumise à l’avis du chef d’établissement de l’université.

Vous ne pouvez faire qu'une période de césure par cycle d'études.

 

Pour qui ?

Pour formuler une demande de césure, vous devez obligatoirement vous inscrire administrativement en formation initiale pour l’année de la période de césure concernée.

 Attention, tous ne peuvent pas en bénéficier, il y a quelques exceptions :

  • Les primo-entrants en PluriPASS (avant la première année universitaire)
  • Étudiant.e.s inscrits en Licence Professionnelle
  • Étudiant.e.s en échange international
  • Étudiant.e.s apprenti.e.s

 La césure est possible dès le début de la formation et doit s'achever au plus tard avant la fin du dernier semestre de cette formation.

 

Comment faire ?

1. S’inscrire administrativement à l’université :

Si vous souhaitez faire une demande de césure, il est nécessaire de l'anticiper.

Pour vous inscrire, vous devez vous rendre à votre scolarité et procéder à votre inscription en précisant votre volonté de partir en césure.

  • En cas de semestre de césure, vous devez vous acquitter des droits universitaires à taux plein.
  • En cas d'année de césure, vous devez vous acquitter des droits universitaires à taux réduit.
  • Vous devez également vous acquitter de la CVEC

Attention : les demandes de césure en M1 ne seront autorisées qu'à compter de votre admission en M1.

2. Constituer son dossier :

Vous devez justifier votre projet de césure auprès de votre établissement.

Pour ce faire, il faut :

  • Rédiger une lettre de motivation et un CV ;
  • Fournir toute(s) pièce(s) justifiant votre projet de césure ;
  • Si vous souhaitez réaliser un stage, consultez les pages Stages

Vous devrez déposer le dossier complet au sein de votre composante (qui dispose de deux mois pour vous répondre) :

  • Avant le 15 septembre pour une césure à partir du semestre impair ;
  • Avant le 15 décembre pour une césure à partir du semestre pair.

En cas de refus, vous disposez de deux mois pour faire un recours et solliciter le réexamen de votre demande.

Droit à bourses

Si vous êtes éligible au droit à bourses, vous pouvez  faire une demande de maintien. La décision sera prise par votre composante, en fonction de la cohérence entre votre projet et votre formation universitaire.

Attention le solde utilisé au cours de cette année de césure sera déduit de votre capital de droit à bourses.

À noter

L’université peut s’opposer à la césure demandée dans le cadre d’un séjour à l’étranger où la destination ou le projet même de l’étudiant.e lui fait courir un danger particulier (cas des pays identifiés par le Ministère des affaires étrangères comme présentant un risque pour la sécurité des personnes).

Scroll