Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Soirée Handisport - Université Angers

7e Soirée Handisport

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Handisport : du sport vraiment pour tous

Un match de basket-fauteuil

Le Service universitaire des activités physiques et sportives (Suaps) de l’Université d’Angers (Suaps) a organisé, le 26 mars, sa 7e Soirée handisport. L'occasion pour valides et non-valides de (re)-découvrir quelques disciplines.

Faire du tir à l'arc avec un seul bras, c'est possible. Atteindre le centre de la cible les yeux fermés, c'est moins facile, mais là-aussi, c'est possible. Les étudiants et personnels de l'UA qui étaient jeudi dernier au Centre sportif universitaire ont pu l'expérimenter. Une quinzaine d'entre-eux, répartis en équipe de trois, se sont même affrontés, dans la bonne humeur, lors d'un challenge mêlant plusieurs disciplines : basket-fauteuil, céci-escalade, tir à la sarbacane...

Cette soirée organisée annuellement à l'UA « permet à chacun, valide ou non, de s'initier à cette pratique sportive spécifique, explique l'organisateur Patrice Prouchet, professeur d'EPS et référent Handicap au Suaps. L'objectif est aussi de sensibiliser aux handicaps, moteurs en particulier ».

Les chiens guides à l'honneur

Pour cette 7e édition organisée en partenariat avec le Comité départemental handisport de Maine-et-Loire et l'association étudiante Fé2a, le Suaps a choisi de mettre à l'honneur l'action menée par l'Association des chiens guides d'aveugles de l'Ouest, qui fête ses 40 ans cette année.

« Nous en remettons 20 à 25 chiens guides chaque année, indique Christine Turc, la directrice de l'association qui rayonne sur 14 départements. Des labradors, des goldens retrievers, principalement, purs ou croisés. Ils sont remis après 18 mois à 2 ans de formation, dont 7 à 12 mois passés dans des familles d'accueil bénévoles qui vont leur apprendre les bases de la vie en société ».

La star de la soirée, c'était Guess, l'un des 650 chiens formés depuis 1975 par la structure basée à Bouchemaine. L'animal a démontré son talent et son professionnalisme au cours d'une démonstration. Il a slalomé dans un parcours d'obstacles qui avait tout du champ de mines pour un non-voyant.

Dans la salle de sports, le plus dur pour Guess a été de ne pas céder à la tentation : « Il adore jouer avec les ballons ».

En images

La soirée s'est ouverte par une démonstration de l'Association des chiens guides d'aveugles
Chacun a pu s'essayer au maniement des fauteuils
Pour les valides, différents accessoires permettent de simuler un handicap
L'une des disciplines handisport : le basket-fauteuil
Le tir à la sarbacane

Commentaire de Elodie posté le 2 avril 2015 à 14:57

Merci beaucoup pour cette soirée, ma fille de 8 ans ne voulait plus partir !

Le tir à l'arc sans les mains, Aïe !

L'escalade, un peu d'appréhension, c'est haut !

Le parcours des malvoyants, on ne voit rien !

Une soirée pour tout âge, merci encore

A l'année prochaine

Commentaire de Dorian posté le 2 avril 2015 à 15:07

J'ai passé un très bon moment.

Je me suis bien amusé.

Vivement l'année prochaine.

*
*
*

Pluripass : une option Handisport

Il y a 2 ans, le Suaps s'est équipé de dix fauteuils. Grâce à cela, les étudiants de l'Istia, l'école d'ingénieurs de l'UA, connaissent le handisport. Dans le cadre de leurs cours obligatoires d'EPS, ils se frottent au maniement du fauteuil, lors de matchs de basket-fauteuil et de duathlons, épreuves qui allient un parcours chronométré et du tir à la sarbacane.

Cette proposition va être étendue. Le handisport sera au cœur d'une option proposée dans le cadre de Pluripass, le nouveau parcours d'accès aux études de santé qui entrera en vigueur à l'UA dès la rentrée de septembre 2015. « Ça paraît logique pour des jeunes gens qui se destinent à des professions de santé d'être sensibilisés au handicap, notamment à travers le sport », indique Patrice Prouchet, professeur d'EPS et référent Handicap du Suaps.

Handi3A

L'Université d'Angers mène une politique d'aides et d'accompagnement des étudiants en situation de handicap.

Plus d'infos sur la page Handi3A