Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Enseignants et services administratifs : indications utiles - Université Angers

Enseignants et services administratifs : indications utiles

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail
  • Imprimer cette page
  • Commenter cette page

Enseignants et services administratifs : informations utiles

L’université accueille de plus en plus d’étudiants en situation de handicap. Le droit à des études supérieures à l’université est cadré par la loi du 11.02.2005 et la Charte Université – Handicap.

Un certain nombre de ces étudiants, malgré les dispositions prévues à leur égard, ne signalent pas leur présence. Afin d’anticiper leurs éventuelles difficultés et de gagner en efficacité, nous vous proposons au début de votre 1ère séance de leur dire, par exemple - «Si l’un d’entre vous à des besoins liés à un handicap ou une maladie, je suis à votre disposition à la fin de ce cours pour vous informer sur les démarches à suivre».

N’hésitez pas à parler avec les étudiant(e)s handicapé(e)s. Ce sont eux/elles qui pourront le mieux vous dire quel genre d’aide ou d’adaptation leur sont nécessaires. En cas de difficulté ou si vous avez des questions, contactez le chargé de mission handicap (handi3a @ univ-angers.fr.).

Conduite à tenir par rapport à un étudiant en situation de handicap :

Se renseigner au début du semestre sur l’éventuelle présence d’étudiants handicapés permanents ou temporaires et sur leurs besoins spécifiques.

Prévoir, réserver et équiper des places de travail (par ex. en amphi, dans les salles de cours, dans les laboratoires ....).

Signaler toute difficulté de circulation et d’accès aux salles de cours au chargé de mission Handicap.

• Eviter de débuter les cours avant que les étudiants handicapés ne soient installés et leur laisser le temps d’accéder au cours suivant.

• Prévoir des pauses (tous les étudiants vous en sauront gré).

• Offrir la possibilité de consulter les notes polycopiées sur site Web ou sur support papier. Autoriser le cas échéant et faciliter l’enregistrement du cours et prévoir des documents adaptés par leur format ou leur lisibilité.

Faciliter le travail en groupe selon le cas.

• S’assurer que tous les ouvrages de la bibliographie du cours sont disponibles en bibliothèque.

• Prévoir un temps de disponibilité où les étudiants pourront vous faire part de leurs difficultés particulières.

 

Permettre et faciliter les aménagements des études requis par la situation de handicap de l’étudiant, comme les aménagements d’horaires (par exemple choisir un groupe de TD pour lequel les heures de cours seraient concentrées plutôt le matin que l’après-midi ou fin d’après-midi et inversement) ou le changement de la salle attribuée pour plus d’accessibilité (luminosité, accès physique à la salle etc. …)

Handicap physique

• Prévoir une salle accessible, si nécessaire organiser un changement.

• Etudier la place de l’étudiant handicapé : manœuvre du fauteuil éventuel, visibilité du tableau, facilité de déplacement, adaptation du poste de travail.

• Adapter la gestion du temps aux besoins de l’étudiant, permettre l’installation, ménager des pauses.

Handicap auditif

• Compenser le handicap par les supports visuels convenables : documents écrits, polycopiés, plan de cours, diaporamas ou documents à projeter.

Transmettre vos contenus de cours à l’étudiant et à l’interprète, si sa présence est requise, pour permettre la préparation en amont de la séance.

• Adapter l’environnement : lumière, acoustique, orientation des sièges, micro.

• Attitude positive par rapport au handicap : parler face au public de manière à permettre la lecture labiale, parler lentement, en articulant clairement, répéter les questions posées, ou les commentaires provenant du public, ordonnancer les débats, éventuellement installer les étudiants handicapés au premier rang, prendre les dispositions nécessaires au bon déroulement des contrôles des connaissances et de leurs modalités.

Handicap visuel

• Faciliter éventuellement l’installation de l’étudiant en fonction de la source de lumière.

• Distribuer les documents à l’avance pour permettre leur adaptation (agrandissement, braille).

• Veiller à la précision du discours... De plus, si nécessaire, écrire grand et de manière très lisible.

• Les examens et les contrôles nécessitent pour ce type de handicap des dispositions particulières: préparation des documents, déroulement de l’épreuve, transcription de la copie.

Souffrance psychique

• Permettre l’installation de l’étudiant près des issues s’il le demande. Autorisez des sorties pendant le cours.

• Orientez l’étudiant vers les consultations psychologiques (SUMPPS).

• En cas de doute ou de questions, contactez le Relais Handi3A et/ou le service de médecine préventive.

Pour de plus amples informations, se reporter au Recueil d’informations utiles à l’attention des enseignants mis à votre disposition dans les composantes de l’Université depuis la rentrée 2009. (téléchargeable sur le volet de droite)

Organisation des contrôles continus et terminaux pour les étudiants handicapés

« Pour garantir l’égalité des chances entre les candidats, des aménagements aux conditions de passation des épreuves orales, écrites ou pratiques des examens ou concours de l’enseignement scolaire et de l’enseignement supérieur, rendus nécessaires en raison d’un handicap ou d’un trouble de la santé invalidant, sont prévus par décret. Ces aménagements peuvent inclure notamment l’octroi d’un temps supplémentaire, la présence d’un assistant, un dispositif de communication adapté, ou la mise à disposition d’un équipement adapté »

(Extrait du code de l’éducation)

Tout étudiant en situation de handicap bénéficiant d’adaptations pour les examens remet la copie du certificat médical établi par le médecin du SUMPPS (conventionné MDPH) au service de la scolarité et/ou des examens de sa composante. Il doit également vous en informer et pouvoir vous présenter, si vous lui en faites la demande, une copie de cette attestation médicale.

Vous devez veiller au respect des aménagements des examens prescrits par le médecin du SUMPPS pour les contrôles continus que vous organisez au cours du semestre. Cela exige de les prévoir suffisamment à l’avance et d’en informer l’étudiant et le service de scolarité et/ou des examens, notamment si des aides humaines, la préparation des sujets d’examen ou encore la composition dans une salle à part sont requises.Les services d’examen vous aideront à organiser ces validations en prévoyant, le cas échéant, un local assez proche du lieu de l’épreuve, un surveillant et un secrétaire assistant.

Enfin il convient d’être vigilant à l’égard de l’étudiant handicapé et de lui répercuter toutes les annonces et modifications apportées en cours d’épreuve au sujet, modifications dont bénéficieraient les autres étudiants.

A NOTER : le Relais Handicap n’a pas vocation à intervenir dans la mise en place des aménagements d’examen. Ils sont appliqués par les services des examens des composantes de l’université et peuvent se traduire par :

- une majoration du temps d’examen ;

- l’installation matérielle dans la salle d’examen ;

- la mise à disposition d’un matériel technique ou informatique ;

- la présence d’un secrétaire-assistant ;

- la présence d’une interface spécialisée ;

- l’adaptation de la présentation des sujets (agrandissement, couleur du papier..) ;

- un lieu de composition indépendant (salle particulière).

Pour de plus amples informations, se reporter au Recueil d’informations utiles à l’attention des enseignants mis à votre disposition dans les composantes de l’Université depuis la rentrée 2009 ou le consulter à partir de cette page.

 

Actions de sensibilisation au handicap dans l’environnement universitaire

Sensibilisation et information en direction des personnels de l’Université
  • Recueil d’informations utiles à l’usage de l’enseignant, distribué en début d’année universitaire au sein de l’université d’Angers. (téléchargeable dans le volet à droite)

Ce recueil a pour objectif notamment :

a) de rappeler à tous la conduite à tenir et les besoins des étudiants handicapés, notamment sensoriels :

* transmission des références des livres et polycopiés remis en cours d’année dès la rentrée universitaire à l’Institut Montéclair pour les étudiants déficients visuels sévères afin qu’ils puissent être traduits en langage adapté ;

* remise le plus tôt possible des supports de cours (diaporamas ou tout document jugé utile par l’enseignant) aux étudiants sourds afin que l’interprète qui les accompagne puisse se préparer utilement en vue de l’aide on-line qu’il apporte à l’étudiant et que l’étudiant lui-même puisse compléter ses notes de cours ;

* enregistrement des cours pour les étudiants mal-entendant sur la base d’un accord écrit, médiatisé par la chargé de mission Handicap, qui garantira la non diffusion de cet enregistrement et précisera explicitement sa nécessité et son utilisation, ainsi que l’engagement de l’étudiant en situation de handicap ;

b) de rappeler aussi les divers aménagements réglementaires des examens dont bénéficient les étudiants handicapés sur présentation d’un certificat médical d’un médecin du Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (conventionné par la Maison départementale des Personnes Handicapées de Maine et Loire), dont une copie doit être remise par l’étudiant au service des examens de la formation et au chargé de mission du Relais Handi3A.

  • Mise en ligne sur le site de l’université d’Angers de l’information générale et utile à tous pour l’accueil et l’accompagnement pédagogique des étudiants en situation de handicap.
Propositions d’enseignements transversaux

Dans le cadre de la politique contractuelle (2012-2015), seront proposées des UEL (Unités d’Enseignement Libre, ouvertes à l’ensemble des étudiants de l’université) et des UECG (Unités d’Enseignement de Culture Générale, ouvertes à l’ensemble des étudiants d’une composante de l’université). Par exemple, la Faculté des Lettres, Langues et Sciences Humaines proposera un enseignement transversal "Approches du handicap"

Présentation : Dans un contexte social où l’intégration scolaire est vivement recommandée par les politiques éducatives, il est intéressant de réfléchir au handicap et au statut des personnes handicapées. Le handicap est souvent envisagé en termes de déficit, or il peut aussi s’envisager en termes de situation sociale partagée (Goffman) ou de « modalité de l’être » (Sacks). A partir de supports variés (film, littérature, littérature scientifique, textes de loi, travail des étudiants sur leurs propres représentations), cet enseignement propose de réfléchir à ces différents points de vue et de discuter des enjeux et effets des politiques d’intégration.

Acquis d’apprentissage : Savoir différencier déficience et handicap ; être initié aux différents handicaps et aux politiques d’intégration.

Compétences visées : Disposer de repères de base (psychologiques, sociologiques, historiques et juridiques) sur le handicap.

 

A NOTER : L’Université d’Angers propose également : une Licence Professionnelle « Coordination, Handicap et Vieillissement » ouverte aux étudiants en formation initiale, continue ou en reprise d’études, un DU « Agent Commercial Banque – Assurances », niveau Bac + 1, en partenariat avec le Crédit Agricole, en faveur de l’emploi des personnes handicapées.

*
*
*