Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Recherche à l'UA sur le genre - Université Angers

Recherche à l'UA sur le genre

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Genre et discriminations sexistes et homophobes (GEDI)

Présentation du programme de recherche

Les études sur le genre sont en plein essor. Les discriminations en sont partie prenante, en tant que problématique transversale. Le mot même est au cœur de ce que signifie le concept de genre : la distinction et la hiérarchisation des catégories. Les études sur l’homophobie, sous-développées en France, s’inscrivent dans un courant de recherches « LGBT » considéré comme un sous-ensemble des études sur le genre.

L’originalité de ce projet est de réunir, aussi souvent que possible, l’étude du sexisme et de l’homophobie, ce qui suppose la confluence de deux cultures, de deux expertises, souvent menées parallèlement, alors même que le lien entre les deux formes de discrimination est souvent fait spontanément. L’hétérosexisme désigne justement un ordre social fondé sur la norme hétérosexuelle et la hiérarchisation des sexes, des genres, des sexualités. Ce qui induit des systèmes et des comportements discriminatoires conscients et inconscients qui ont la vie longue, que le droit, les politiques publiques et de nombreuses initiatives militantes associatives tentent d’éliminer.

Porté par la SFR Confluences de l’Université d’Angers, habilité par la MSH Ange Guépin de Nantes, ce projet interdisciplinaire et inter-universitaire implique 74 chercheurs/ses, dont 44 des trois universités ligériennes. Il offre une expertise régionale sur le genre, apportant des savoirs nouveaux sur la persistance des discriminations et des inégalités, et se propose d’accompagner les actions publiques ou associatives à travers des enquêtes de terrain (établissements scolaires, clubs sportifs, associations féministes et LGBT). Il contribue aussi à la recherche fondamentale (en Droit, Histoire, mais aussi Sociologie, Géographie, Psychologie, Littérature), à travers plusieurs projets ayant une dimension comparatiste.

Le projet est organisé en cinq axes 
  • Langage du corps : contraintes et résistances (dans le milieu sportif notamment)
  • Voix de femmes : quelle place, quelles lectures pour les œuvres de femmes dans les universités françaises et étrangères ?
  • Travail, emploi, territoire : égalité de droit et inégalités de faits (terrain régional)
  • Droit, normes et politiques publiques contre les discriminations sexistes et homophobes (colloque international de droit comparé)
  • Mobilisations militantes : histoire et actualité des initiatives luttant contre le sexisme et les LGBTphobies

Organisation

Coordinatrice scientifique :
Pr. Christine Bard (Angers)

Adj :
Annie Dussuet (Nantes), Erika Flahault (Le Mans), Emmanuel Gratton (Angers)

Laboratoire porteur :
SFR Confluences

Établissement gestionnaire :
Université d’Angers

Coordination administrative et animation du projet :
Vincent Guérin, Mireille Loirat, Annie Ribrault

Contacts :
christine.bard@univ-angers.fr
,
mireille.loirat @ univ-angers.fr
02 41 22 63 87