fr | en

Séparés par des virgules

Les bons réflexes pour l'environnement

 

L'ordinateur

  • Utiliser le mode veille avec discernement qui consomme encore 20% à 40% de sa consommation en marche. Préférer la mise à l’arrêt.
  • Bien gérer le fonctionnement de l’écran. Il supporte très bien les extinctions et allumages répétés.
  • Attention aux économiseurs d’écran qui utilisent des graphismes 3D et qui consomme plus que le mode actif.

L’imprimante/photocopieur

  • Préférer les appareils multifonctions (imprimante/scanner/photocopieur) et collectifs.
  • Éteindre l’équipement en fin de journée et avant le week-end.

Le téléphone portable

  • Ne rechargez pas la batterie au-delà de ce qui est nécessaire.

Les courriels, requêtes, le web

  • Limiter :
  • le nombre de destinataires des courriels,
  • le temps de lecture (envoi de documents faciles et rapides à lire, de présentation de type slide avec peu de texte…),
  • le nombre de documents en pièces jointes et leur poids,
  • le stockage des courriels.
  • Simplifier les recherches sur le web :
  •  enregistrement des sites souvent consultés,
  • entrée directe de l’adresse URL d’un site plutôt que de passer par un moteur de recherche,
  • utilisation de mots clés précis et ciblage de la demande.
  • Imprimer des messages et des documents seulement si c’est nécessaire, en recto verso et en qualité brouillon.
  • Éteindre la connexion internet la nuit, si possible.

Le papier

  • Éviter de tout imprimer.
  • Configurer les photocopieurs et imprimantes en recto verso.
  • Imprimer les documents en 2 pages par feuille.
  • Imprimer le nombre d’exemplaires nécessaires, pas plus.
  • Réutiliser comme brouillon les versos blancs des documents imprimés ou photocopiés.
  • Annuler les abonnements inutiles aux journaux, revues.
  • Mieux choisir le papier : préférer les éco labels et les éco responsables.
  • Bien trier les déchets papier.

Le chauffage et la climatisation

En hiver

  • Régler les thermostats quand il y en a à 20°C. Baisser de 1°C permet d’économiser 7% de la consommation de chauffage. 
  • Régler les radiateurs en fonction de la température et de l’ensoleillement extérieurs.
  • Contacter le(s) référent(s) technique(s) de site et/ou la Direction du patrimoine immobilier en cas de mauvais fonctionnement du chauffage, cela évitera d’ouvrir les fenêtres en plein hiver ou de faire fonctionner un chauffage d’appoint inadapté.

En été

  • Maintenir la fraîcheur de l’air pour éviter l’usage de la climatisation : ventiler aux heures fraîches, fermer les portes et fenêtres aux heures chaudes.
  • Brasser l’air avec des ventilateurs qui permet d’avoir une sensation de fraîcheur.
  • Fermer les protections solaires dans la journée pour conserver la fraîcheur.
  • Régler la climatisation si elle est vraiment nécessaire, à 4°C au-dessous de la température extérieure, sans descendre sous 26°C.

Toute l’année

  • Le confort thermique sera meilleur si les postes de travail ne sont pas placés juste à côté des vitrages et des murs donnant sur l’extérieur.
  • Le bien-être au bureau, c’est aussi un air sain : une bonne aération, c’est 5 minutes maxi, fenêtres ouvertes et chauffage éteint.

L’éclairage

  • Bien choisir l’emplacement des postes de travail : perpendiculairement aux fenêtres pour bénéficier au mieux de la lumière naturelle.
  • Éteindre les lampes dans les pièces non occupées et en cas d’absence. Y penser quand on part déjeuner, le soir et avant le week-end.

L’eau

  • Bien fermer les robinets après usage.
  • Utiliser la chasse d’eau double flux aux toilettes.
  • Signaler les fuites au(x) référent(s) technique(s) et/ou à la Direction du patrimoine immobilier.

Dans les laboratoires

  • Éteindre les équipements énergivores dès que possible, notamment les sorbonnes de laboratoires qui représentent un potentiel de consommation de chauffage et d’électricité de 1200€/an.
  • Vérifier les équipements génériques, type compresseur d’air comprimé ou pompe à vide, et chasser les fuites pour une maîtrise des consommations.
  • Permettre de faire modifier la température de son laboratoire durant la nuit et le week-end (réduit en saison de chauffage et dérive en période estivale).

Les déchets

  • Supprimer certaines sources de déchets, les trier et les collecter, pour rendre possible le recyclage.
  • Utiliser des produits recyclés.
  • Utiliser de la vaisselle lavable et réutilisable.
  • Utiliser des grands conditionnements (café, sucre, etc). C’est moins cher et source de moins de déchets.

Les déplacements

  • Se déplacer moins, limiter ses déplacements en utilisant l’informatique et la téléphonie :
  • favoriser une réunion téléphonique ou une visio-conférence,
  • utiliser les plates-formes de partage d’information,
  • pour la rencontre de nouveaux intervenants, le choix du lieu peut se faire en limitant les déplacements de chacun,
  • quand c’est possible, le regroupement de plusieurs réunions pour limiter les déplacements.
  • Se déplacer mieux, confortablement et dans un délai raisonnable :
  • opter pour le covoiturage, une solution conviviale,
  • choisir les alternatives à la voiture : transports collectifs, marche, vélo,
  • pour des déplacements professionnels longue distance, préférer le train plutôt que l’avion.
Scroll