Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

FAQ - Université Angers

FAQ

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Foire aux questions

 

Quelles sont les bonnes pratiques à l’université pour être éco-responsable ?

11 thèmes pour s’engager dans une démarche vertueuse

 

Qu’est-ce qu’une démarche ISO 50001 ?

La norme ISO 50001 est une norme qualité européenne et internationale qui traite du système de management de l’énergie.

Une démarche ISO 50001 a pour objectif de permettre à tout organisme de parvenir, par une gestion méthodique, à l’amélioration continue de sa performance énergétique, laquelle inclut l’efficacité, l’usage et la consommation énergétiques.

La norme permet à l’organisme de s’assurer qu’il se conforme à la politique énergétique qu’il s’est fixée et en apporter la preuve. L’auto-évaluation et l’auto-déclaration de conformité ou la certification du système de management de l’Énergie par un organisme externe peuvent en attester.

 

Pourquoi une démarche ISO 50001 à l’Université d’Angers ?

La démarche ISO 50001 à l’Université d’Angers est avant tout un engagement politique fort engagé depuis de nombreuses années. La mise en place de cette démarche a débuté en 2014. Pour l’université, cette démarché a quatre objectifs principaux :

  • Engager l’université dans une démarche environnementale globale
  • Maitriser et réduire ses consommations énergétiques et ses coûts associés qui représentent environ 2.1 millions d’euros par an
  • Mettre en place un système de management de l’énergie pour une pérennisation des mobilisations et investissements engagés depuis de nombreuses années
  • Se projeter vers une certification ISO 50001 pour se positionner au niveau national et international comme une université avec ses campus durables

Les résultats de la mise en place d’un système de management de l’énergie et la certification ISO 50001 donnent d’après les experts une réduction de 15% à 20% des consommations.

Pour l’Université d’Angers, du fait que de nombreuses actions ont été menées depuis une dizaine d’années, l’objectif est une réduction de 5% à 10% des consommations, soit environ une économie de 150 000€ du simple fait de la mise en place du système.