Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Amphi A de l'UFR Lettres - Université Angers

Les chantiers de l'UA

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

UFR Lettres : l'amphi "A" fait peau neuve

 

Après le toit en 2014, de nouveaux travaux de rénovation ont été menés pour assurer l'isolation et l'étanchéité de l'amphithéâtre A de l'UFR Lettres, langues et sciences humaines. Il a rouvert au public début mars 2016. En attendant les actions prévues dans le Contrat de plan État-Région.

 

 

Localisation : UFR Lettres, langues et sciences humaines, campus de Belle-Beille, boulevard Lavoisier

Contexte : le bâtiment qui abrite la Faculté des lettres, langues et sciences humaines a été construit en quatre tranches, de 1989 à 2007. La partie la plus ancienne (plots A à E), où se situe l'entrée principale, comporte un amphithéâtre de 375 places qui faisait face depuis plusieurs années à des fuites et des problèmes d'humidité. Il a été temporairement fermé début 2013. Le toit a été refait en 2014. Restait à résoudre la question des infiltrations par le sol et les côtés, l'amphi étant légèrement enterré.

Période de travaux : de septembre 2015 à février 2016

Objectif de l'intervention : afin de lutter contre les infiltrations d'eau, les parties basses de l'amphi ont été être étanchéifiées. Sur les côtés, l'isolation a été renforcée, un bardage posé, les menuiseries remplacées.

Planning : après une phase d'études menée au cours du premier semestre 2015, les travaux ont démarré en septembre. L'amphi a été remis en service à la fin du mois de février 2016.

Budget : 400 000 euros, financés grâce à des crédits d'État

Vue de l'amphi A après les travaux sur son enveloppe extérieure
Maître d'ouvrage : Université d'Angers

Détail des travaux : après une phase d’études et un appel d’offres, le chantier a été lancé en septembre 2015. Les travaux de terrassement et de drainage ont débuté mi-octobre. À partir de novembre, un échafaudage a été monté pour permettre la réfection des façades. Une couche d'isolant recouvert d'un enduit, puis d'un bardage, a été posée sur le bâtiment. En parallèle, les ouvertures ont été rénovées. Des commandes électriques ont été installées pour le contrôle des fenêtres et des stores.

Le chantier en images

Situé à l'extrémité de l'UFR, l'amphi A a été construit en 1989 (photo : avril 2015)
Octobre 2015 : le chantier va d'abord se focaliser sur la partie enterrée du bâtiment
Le bâtiment a été recouvert d'un isolant, dont une petite partie était encore visible fin janvier 2016
Janvier 2016 : l'isolant a été recouvert d'un enduit (à gauche), puis d'un bardage (à droite)
Janvier 2016 : vue de l'amphi A depuis la rue Le Nôtre
Mars 2016 : le bâtiment est remis en service
Mars 2016 : la façade, côté boulevard Lavoisier
Mars 2016
Mars 2016 : les menuiseries de l'amphi ont été remplacées

Six millions d'euros pour l'UFR Lettres

Dans le cadre du Contrat de plan État-Région 2015-2020, 6 millions d'euros vont être investis dans la restructuration de l'UFR Lettres, langues et sciences humaines. L'Université d'Angers a souhaité se doter d'un schéma directeur pour identifier les priorités, les actions à mener et les programmer dans le temps. Le schéma va être élaboré avec l'appui d'un bureau d'études. À partir de ses conclusions, un programme d'interventions sera élaboré en 2016. Après une année d'études techniques, les travaux devraient s'étaler sur la période 2018-2020.

Un nouvel accueil

Le nouvel accueil de l'UFR Lettres, langues et sciences humaines est entré en service début 2016

L'Université d'Angers a adopté un plan de mise en accessibilité de ses bâtiments pour les personnes à mobilité réduite (handicaps moteurs principalement). Pendant six ans, sur la période 2015-2020, quelque 100 000 euros seront engagés chaque année (600 000 euros en tout).

Pour 2015, le principal effort a porté sur l'UFR Lettres, langues et sciences humaines. En parallèle de la réfection de l'amphi A, l'accueil situé dans le hall principal a été modernisé et agrandi. Entré en service le 18 janvier 2016, le nouvel espace est deux fois plus grand. Plus fonctionnel, il permet un meilleur accueil de tous les publics, y compris les personnes en situation de handicap.

Une intervention a également eu lieu durant l’automne à la Maison de la recherche Germaine-Tillion, pour parfaire la mise en conformité des locaux (porte automatique, ascenseur sonorisé...).