Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

La Passerelle - Université Angers

Les chantiers de l'UA

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

En 2020, une Passerelle 2.0

Le bâtiment de la Passerelle, sur le campus Belle-Beille, va faire l’objet d’une extension. Objectif : accueillir fin 2020 le service de médecine préventive (Sumpps) et l’association de culture scientifique Terre des sciences.

 

L'extension sera construite sur le côté droit de l'actuel bâtiment
Localisation :
la Passerelle, campus de Belle-Beille, 2, rue Joseph-Lakanal à Angers

Contexte : début 2019, le Service universitaire de médecine préventive et de promotion de la santé (Sumpps) doit quitter ses locaux du boulevard Beaussier, propriété de la ville. Il a été décidé de reloger le service au sein de la Passerelle.
Inauguré en 2011, le bâtiment accueille actuellement le Service universitaire d’information, d’orientation et d’insertion professionnelle (SUIO-IP), le pôle mobilité entrante de la Direction de l’international, le Relais Handi 3A ainsi qu’une salle de répétitions artistiques.
Une extension des locaux est nécessaire. Outre le Sumpps, elle permettra d’héberger l’un des proches partenaires de l’UA, l’association de culture scientifique Terre des sciences.

Période de travaux : de mi-2019 à l’automne 2020

Objectif de l’intervention : la surface de la Passerelle va être doublée. Une extension de 1000 m2, répartis sur deux niveaux, va être construite sur la droite du bâtiment actuel (côté résidence universitaire), selon les mêmes codes architecturaux (toits terrasses, bardage anthracite et vert). L’architecte initial est de nouveau à la manœuvre.
Le rez-de-chaussée de l’extension accueillera les futurs bureaux et salles de consultations du Sumpps (qui en attendant la fin du chantier recevra à la Faculté des sciences). Le pôle mobilité entrante de la Direction de l’international prendra possession de l’étage. L’espace libéré dans la partie actuelle sera dévolue à Terre des sciences. Le SUIO-IP restera à sa place, tout en voyant ses espaces étendus.
Très économe en énergie (sur le modèle du label PassivHaus), ce bâtiment totem fera face à la station terminus de la future ligne B du tram, dont la mise en service est attendue pour fin 2022.

Budget : 3 millions d’euros, financés dans le cadre du Contrat de plan État-Région 2015-2020 par Angers Loire Métropole et la Région.

Maître d'ouvrage : Université d’Angers

Où en est-on ? Le maître d’œuvre vient d’être choisi. Les travaux, réalisés en site occupé, devraient être lancés en septembre 2019.

Le chantier en images

La nouvelle Passerelle fera face au terminus de la nouvelle ligne du tram
L'extension sera construite en hauteur et à droite du bâtiment actuel, côté parking