Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Festival D 2017 - Université Angers

Festival D 2017

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Les Angevins conquis par le Festival D

Les 21 et 22 octobre 2017, Le Quai accueillait exceptionnellement un festival d'un genre particulier, entièrement consacré aux nouveaux créateurs et à la fabrication numérique. Le Festival D, c'est son nom, initialement créé par l'association nantaise PING, se tenait pour la première fois à Angers, à l'initiative de l'Istia, l'école d'ingénieurs de l'Université d'Angers, et de l'École supérieure des beaux-arts (Esba-Talm). Un véritable succès, puisque l'événement a attiré plusieurs milliers de curieux.

Ce n'est pas un hasard si les deux écoles se retrouvent partenaires dans cette organisation. Voilà plus de deux ans qu'apprentis ingénieurs et étudiants des beaux-arts se côtoient à l'occasion de workshops*. Depuis la rentrée 2017, l'Istia et l'Esba proposent même une option d'études commune. Le programme, baptisé NaN, pour Not a number, bénéficie d'un financement régional dans le cadre du RFI Ouest Industries Créatives.

C'est donc logiquement que Sébastien Lahaye, Mehdi Lhommeau (tous deux enseignants-chercheurs à l'Istia) et Mathieu Delalle (enseignant à l'Esba) ont à nouveau coopéré pour proposer aux Angevins de découvrir leur sujet commun, la fabrication numérique, en partenariat avec l'association PING, Le Quai , Terre des sciences et le Chabada. Pendant deux jours, le grand public a pu visiter les dizaines de stands animés par des créateurs passionnés et passionnants. Parmi les propositions les plus étonnantes, on retiendra celle de Clément Duret, Sillon'R, dont l'objectif est de graver soi-même des vinyles (projet open source), ou encore le Tricodeur, machine à tricoter hackée, devenue numériquement programmable.

Les élèves ingénieurs de l'Istia parmi les exposants

Les ingénieurs de l'Istia étaient évidemment présents parmi les exposants, pour présenter les Istiabots, mais aussi InMoov, un robot créé par l'Inria et reproduit par les élèves ingénieurs pour la Ville d'Angers (le robot accueillera le public à la Maison de quartier de Belle-Beille). Le programme Not a number donnait également à voir une réalisation, sur stand et sous forme de performance pendant la conférence "Faire avec ? Le numérique et ses nouveaux outils" (dans le cadre du cycle la "FabriQue d'admirations et d'impertinence" du Quai). Parmi les intervenants à cette conférence, on notera la participation de Dominique Sagot-Duvauroux, enseignant-chercheur à l'UA et directeur de la SFR Confluences.

Un festival pour petits et grands

Les enfants n'étaient pas en reste, puisque de très nombreux ateliers, organisés par Terre des sciences et animés par différentes associations locales, se sont tenus tout le week-end. Programmation, robots, domotique, expériences et bidouillages en tout genre ont passionné les plus jeunes mais aussi leurs parents.

Un beau succès pour cette première édition angevine qui a également été l'occasion pour Christophe Béchu, maire d'Angers, d'ouvrir officiellement la Connected week.

* Sur le partenariat Istia/Esba, voir aussi "Quand ingénieurs et artistes œuvrent ensemble"

Le Festival D en images

Fabrice Guérin, directeur de l'Istia, au micro pour le lancement de la Connected week
Le Festival D bat son plein au Quai
Le Tricodeur, machine à tricoter hackée par la Textilerie
Sillon'R, le projet fou de Clément Duret pour graver ses vinyles en open source
Démonstration d'un vinyle "maison"
Like a blue, les cyanotypes revisités par Pierre Bouchet
InMoov, le robot présenté par les élèves ingénieurs de l'Istia
OpenFabrick, des jeux pour enfants imprimés en 3D, avec plans en open source
Marc Raynaud présente sa machine de Turing faite de circuits électriques et de moteurs Lego
Une partie de l'incroyable machine de Turing de Marc Raynaud
Lopoli, des objets issus du design et du dessin génératif, conçu en Fablab par Laurent Malys
Parmi les nombreuses associations locales présentes, l'Établi, basée aux Ponts-de-Cé
Mehdi Lhommeau (Istia, Université d'Angers) et Mathieu Delalle (Esba-Talm), deux des organisateurs du Festival D
Programme du dimanche pour les enfants
Une bricoleuse en herbe
Atelier Docteur Maboul maison, à base de circuits électriques et de Makey Makey
Premières soudures pour les plus jeunes