Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Fédérations hospitalo-universitaires - Université Angers

Fédérations hospitalo-universitaires

  • Partager la page sur les réseaux sociaux
  • Envoyer cette page par mail

    Envoyer par mail


    Séparés par des virgules
  • Imprimer cette page

Hugo : Angers, chef de file de la recherche sur la leucémie

Yann Bubien, directeur général du CHU d'Angers et Jean-Paul Saint-André, président de l'UA

Le réseau des Hôpitaux universitaires du Grand Ouest (Hugo) vient de porter sur les fonts baptismaux quatre Fédérations hospitalo-universitaires (FHU), quatre projets qui engageront sur une thématique innovante des équipes de chercheurs, de soignants et d'enseignants issus des CHU, universités et organismes de recherche du Grand Ouest. Parmi les lauréats, le projet Goal, portant sur les leucémies aiguës, sera piloté depuis Angers.

Depuis 2005, les sept CHU et CHR des régions Pays-de-la-Loire, Bretagne, Centre et Poitou-Charentes collaborent de manière préférentielle au sein du réseau Hugo (mise en commun de moyens et d'activités, développement de partenariats stratégiques). En 2013, il ont dans ce cadre initié un appel à projet interrégional - le premier - pour constituer des Fédérations hospitalo-universitaires, synergies d'acteurs de la recherche, des soins et de l'enseignement autour d'une problématique commune. « Le but est de renforcer quelques activités d'excellence dans le domaine médical et de les rendre plus visibles, explique Jean-Paul Saint-André, président de l'Université d'Angers. L'excellence est liée à l'étroite collaboration entre différents sites hospitalo-universitaires. Et l'union des forces fait que l'on arrive à une reconnaissance internationale ».

Quatre FHU labellisées

Voir la carte des FHU
Quinze projets ont été étudiés par un jury international, et quatre ont été labellisés FHU par l'Inserm, les CHU et les universités. « Ces équipes travaillent souvent ensemble depuis longtemps dans le cadre d'Hugo, remarque Jean-Paul Saint-André. Les FHU sont une reconnaissance de ce travail ».

L'un des trois dossiers portés par Angers, le projet Goal a reçu la labellisation FHU. « Aujourd'hui, Angers devient le leader d'un projet qui associe des équipes des six CHU du Grand Ouest », se félicite Jean-Paul Saint-André.

La FHU Goal, coordonnée par Norbert Ifrah, professeur des universités et praticien hospitalier angevin, « repose sur des services cliniques d'hématologie et des laboratoires très spécialisés dans le diagnostic de la leucémie, pour une prise en charge optimale et des avancées dans le traitement », poursuit le président de l'UA. Ses travaux doivent notamment permettre aux patients de bénéficier plus rapidement des dernières innovations, et aux chercheurs de s'appuyer sur les données issues des soins. « On recense environ 350 nouveaux cas par an, rien que dans le Grand Ouest, aussi bien des enfants que des adultes. Il y a 50 ans, c'était une maladie mortelle à tous les coups, en quelques semaines ou mois. C'est une maladie dont on guérit aujourd'hui en bonne partie. L'objectif est donc double : en guérir encore plus, grâce à de nouveaux outils de diagnostic notamment, et adapter au maximum les traitements - souvent agressifs et difficiles à supporter par le malade - pour en diminuer les effets secondaires ».

La FHU Goal entend également faire progresser l'enseignement et la formation des étudiants et soignants sur cette thématique.

« Il y a aussi tout un volet Sciences humaines et sociales, avec des avancées attendues sur l'annonce de la maladie, l'accompagnement de la personne, la place des familles, la réinsertion après la maladie... »

Chaque FHU bénéficiera d'un appui financier des différents partenaires, de l'ordre de 150 000 euros annuels pendant 5 ans, et sera soumise à une évaluation internationale.

La FHU Goal renforce un peu plus le pôle Santé angevin.

Les partenaires se sont retrouvés le 20 juin 2014 à Angers

Quatre FHU

Les CHU, les universités du Grand Ouest et l’Inserm ont décidé de se conformer à l’avis du jury international, réuni les 3 et 4 décembre 2013 à Nantes, en reconnaissant comme Fédérations hospitalo-universitaires les quatre projets, ayant obtenu le meilleur classement (A+) :

  • La FHU GOAL (Grand Ouest Acute Leukemia), relative aux leucémies aiguës, est coordonnée par le professeur Norbert Ifrah, président de la Commission médicale d'établissement du CHU d'Angers, chef du service Maladies du sang, rattaché au laboratoire Immunité innée et Immunothérapie. La FHU Goal associe des équipes des six CHU du Grand Ouest, trois centres de lutte contre le cancer et 11 hôpitaux généraux. Elle s'articule autour de cinq groupes de travail : Diagnostic et soins ; Recherche et innovation ; Liens avec l'industrie, valorisation ; Enseignement et formation ; Sciences humaines et sociales.

  • FHU CAMIn (CAncer, Microenvironnement et Innovation) relative à la filière de soins en cancérologie dans le domaine des pathologies malignes pulmonaires, urologiques, dermatologiques et hématologiques, coordonnée par le Pr Thierry Lamy du CHU de Rennes.

  • FHU SUPORT (SUrvival oPtimization in ORgan Transplantation) relative aux greffes et conservation d'organes, coordonnée par le Pr Thierry Hauet du CHU de Poitiers, associant des équipes de Poitiers, Limoges et Tours.

  • FHU TECH SAN (TECHnologies innovantes en SANté) relative aux technologies innovantes en santé, coordonnée par le Pr Philippe Mabo du CHU de Rennes et par le Pr Éric Stindel du CHU de Brest, associant des équipes de Rennes et Brest.