fr | en

Séparés par des virgules

Axel Lambert, nouveau VP Étudiants

Inscrit en master Droit international et européen, Axel Lambert a été élu vice-président Étudiants par la Commission de la formation et de la vie universitaire. Succédant à Émile Cédille, il représentera les 23 000 étudiants de l’Université d’Angers durant l’année et demi de son mandat.

La Commission de la formation et de la vie universitaire (CFVU) s’est réunie lundi 22 octobre 2018. Comme le prévoit les statuts, l'ensemble des membres a procédé à l’élection d’un nouveau vice-président Étudiants, en remplacement d’Émile Cédille qui a quitté l’UA. La majorité des votes s’est portée sur Axel Lambert. Le candidat de la liste « Bouge ton campus » (Fé2A) a recueilli 19 voix, contre 11 pour le représentant de l’Unef, Pierre Axel Lambert a été élu le 22 octobre par les membres de la CFVU
Axel Lambert a été élu le 22 octobre par les membres de la CFVU
Bioret.

Axel Lambert, 23 ans, vient d’effectuer sa deuxième rentrée à l’UA. Il suit le parcours de master Droit international et européen.

Titulaire d’un bac ES, le Mayennais a précédemment validé une licence de droit sur le campus de Laval, une antenne de l’Université du Mans. « J’y ai découvert les problématiques propres aux campus délocalisés, où les étudiants se sentent parfois un peu loin de leur université », constate Axel Lambert.

C’est à cette époque qu’il s’investit dans la vie associative étudiante. D’abord en entrant dans le bureau des étudiants (BDE) de droit de Laval. Puis, « en licence 3, j’ai participé à la relance de l’inter-BDE, qui regroupait toutes les associations étudiantes de Laval, pour les soutenir dans l'élaboration de leurs projets. Un peu comme fait la Fé2A à Angers ».

Arrivé à la Faculté de droit, d’économie et de gestion d’Angers en septembre 2017, il accepte de défendre les couleurs de la liste « Bouge ton campus » et est élu lors des élections étudiantes de fin janvier 2018. Il siège depuis à la CFVU. « J’y ai appris beaucoup sur le fonctionnement de l’université, les maquettes de formation, nos heures d’enseignements… tout ce qui est lié aux prérogatives de la CFVU ».

Maison des étudiants

Axel Lambert a dressé une liste de priorités pour l’année et demie de son mandat qu’il inscrit dans le prolongement de celui qui l'a précédé. « Je poursuivrai par exemple le travail engagé pour la création d’une Maison des étudiants sur le campus Belle-Beille. Un dossier auquel Émile Cédille était très attaché ». Le projet vise à donner naissance dans l’ancienne cafétéria l’Astrolabe « à un endroit non-clivant, mêlant des activités culturelles et un lieu de vie ». Il a avancé sur le plan technique. Des travaux de peinture, de revêtement et d’aménagement (installation de claustra, de prises électriques, de mobilier adapté...) sont prévus jusqu’en mars 2019. « Il reste toute la partie fonctionnement des lieux à déployer ».

Le nouveau vice-président, comme son prédécesseur, suivra de près la mise en place du projet Thélème, dont l'un des objectifs est d'améliorer la transition lycées/université (la période bac-3/bac+3) et, in fine, la réussite étudiante. Dans le même esprit, il veut offrir la possibilité aux étudiant·e·s d’améliorer leur maîtrise des langues française et étrangères. Très concrètement, pour le français, Axel Lambert s’emploiera à faciliter l’accès au Certificat Voltaire. Il préconise, pour les langues étrangères, la mise en place « d’une sorte du tutorat pour ceux qui désirent se perfectionner ».

Démocratie étudiante

Axel Lambert veut également donner du souffle à la démocratie étudiante et encourager les étudiant·e·s à s’investir dans la vie de leur établissement. Pour ce faire, à compter de novembre, le vice-président a décidé de tenir au moins une permanence mensuelle sur les campus (Saint-Serge, Belle-Beille, Santé, Cholet et Saumur, à tour de rôle). « Ce sera l’occasion pour les étudiants, voire les enseignants, de venir me faire remonter leurs problématiques et de discuter des possibilités d’améliorer l’université ». De même, une rencontre régulière avec l’ensemble des associations et des élus étudiants va être instaurée. « Cela permettra de sensibiliser les associations à l’intérêt qu’elles ont à engager les étudiant·e·s à aller voter », écrit-il dans sa profession de foi.

Enfin, Axel Lambert, sensible aux enjeux environnementaux, veut amplifier les efforts de l’UA en matière de développement durable (en savoir plus sur la politique énergétique de l’UA). Il compte lancer un concours d’initiatives étudiantes, « le but étant de trouver une solution novatrice et respectueuse de l’environnement à des problèmes quotidiens des étudiant·e·s ».

Consulter l’intégralité de la profession de foi d’Axel Lambert

Scroll